Histoire ancienne de

Menou (58)

 

Le Crot-du-Lac (collection d'Alain Ricard) 

 

Les structures - L'histoire - Les hommes - Les archives - Les lieux - Les sources

 

Structures

1) Structures administratives sous l'Ancien Régime

Intendance : Orléans

Election : Clamecy

Subdélégation : Clamecy

Grenier à sel : Clamecy

Coutume : Auxerre

Parlement : Paris

Bailliage : Auxerre

Gouvernement : Nivernais

Diocèse : Auxerre

Archidiaconé : Auxerre

Doyenné : Varzy

Vocable : Saint Simon-le-Stilite

Présentateur : Evêque d'Auxerre

2) Démographie ancienne

Avant la Révolution, les dénombrements n'indiquaient pas le nombre d'habitants mais de feux d'une commune. Un feu était une cellule familiale élargie qui pouvait compter cinq à six personnes. Quant à la gabelle, c'était un impôt sur le sel.

1565 : 97 feux (estimation)

1699 : 114 feux

1709 : 100 feux (dénombrement Saugrain)

1713 : 80 feux

1725 : 78 feux - 187 gabellants

1726 : 77 feux - 200 gabellants

1735 : 75 feux

1768 : 108 feux

1786 : 128 feux - 488 gabellants

1789 : 133 feux - 467 gabellants

 

Histoire

1) Dates

- Ier, II e, IIIe, IVe ou Ve siècles : L'agglomération de Menou s'est probablement développée à l'époque gallo-romaine (c'est en tout cas ce que semblent indiquer des découvertes aériennes datant de moins de 25 ans), ce qui n'exclut d'ailleurs pas une origine gauloise plus ancienne.

- 800 : Première mention du nom, Nantivinea.

- 1555 : Vente de la terre de Nanvignes au seigneur de La Rivière.

- 1565 : Une décision de justice interdit, à peine de punition corporelle, aux manans et habitans de nanvignes l'accès aux bois du seigneur.

- 1608 : "Grand hyver"

- 1619 : Unification de Nanvignes en une seule seigneurie

- 1627 à 1638 : Peste

- 1656 : Mention du "chastel et maison seigneurialle de Nenveignes"

- 1672 à 1681 : Construction du château de Menou sur l'emplacement de la demeure seigneuriale (du château, lit-on dans les registres) détruite, la même année, par un incendie.

- 1697 : Nanvignes, de la châtellenie de Donzy, est érigé en marquisat sous le nom de Menou, que la commune a conservé, par lettres de juin 1697 en faveur de Armand-François de Menou de Charnizay.

- 1709 : Hiver très rigoureux ; plusieurs habitants meurent de faim.

- 1727 : Menou est sans exagérer la plus pauvre paroisse de l'élection laquelle n'a pas un quart de lieu d'étendue dans un mauvais terrain. L'eau y est très rare et point de prez borné de toutes parts par les bois... Les pauvres habitants y meurent de faim... (Déclaration des biens de la paroisse, laquelle "noircit" peut-être bien la situation)

- 1783 : La communauté manque absolument d'eau tant pour l'usage des habitants que pour abreuver leurs bestiaux. (Jacques Danthault, notaire)

- 1789 : Cette paroisse est... couverte de forêts de toutes parts... il ne reste que peu de terre en culture, de médiocre valeur, et cette paroisse ne récolte pas de quoi se nourrir la moitié de l'année (extrait du cahier de doléances)

- Vendredi 31 juillet 1789 : Le château est encerclé à la suite d'une rumeur, infondée, selon laquelle s'y tramait une conspiration visant à détruire une partie de la nation...

- 1788/1789 : Hiver très rigoureux

2) Vestiges archéologiques

Selon l'ouvrage La Carte archéologique de la Gaule, la voie romaine Autun - Entrains - Orléans passait aux lieux-dits Les Ecourieux et Les Murailles. On a par ailleurs découvert, aux Ecourieux, les traces d'une agglomération secondaire : des bâtiments s'articulaient autour d'un carrefour de voies antiques en Y, dont cette voie Autun - Orléans. On note des constructions de forme allongée, une structure de plan carré qui pourrait être un fanum [temple gallo-romain] et un ferrier.

 

Les hommes

1) Seigneurs

Il est bien difficile d'identifier qui fut seigneur, ou non, de telle châtellenie et plus encore de dater avec précision le "règne" des uns et des autres. La liste qui suit n'est pas seulement imprécise et lacunaire. Il n'est pas exclu qu'elle soit aussi, en divers endroits, erronée...

- 1174 : Mention d'un certain Geoffroi de Nanvignes

- 1184 : Mention d'un certain Miles de Nanvignes

- 1277 : Mention d'un certain Guillaume de Nanvignes

- début XVIe siècle : La terre de Nanvignes est morcelée entre divers seigneurs : Françoise d'Albret, Antoine de Chabannes, Jean Tenon et Jean le Muet.

- vers 1522 : Guillaume TENON et Jehanne de la Fillaye ; il existe apparemment un terrier (un registre détaillant les terres et les censives dépendant d'un seigneur) de cette époque, établi à le demande de l'épouse, devenue veuve ; l'ouvrage est en vente dans une librairie spécialisée belge au prix de... 2 000 € !

- 1550 : Vente de la terre de Nanvignes au seigneur Jean de la Rivière

- vers 1554 : Jean TENON

- 1574 : Jean DE LA RIVIERE seigneur de Nanvignes, Ménestreau, Ornoy, baron de Seigneulay

- 1582 : Etienne TENON (attesté en 1582), seigneur de (Menetou), de Fonfaye et d'Azy, conseiller du roi, lieutenant-général du bailliage de Saint-Pierre-le-Moûtier.

- 1598 : Claude DE ROCHEFORT chevalier des ordres du Roi, seigneur de Sigy-le-Chatel, Luçay-le-Mâle, Gié, Ménestreau et Nanvignes

- vers 1600 : Guillaume TENON, le père

- vers 1610 : Guillaume TENON, le fils

- 1619 : Marie Brisson (veuve de Guillaume TENON) ; à cette date, Nanvignes compose un seul ensemble.

- 1625 : François de Menou

- 1654 : "haulte et puissante dame" Marie Brisson, veuve de François de Menou

- 1660 / 1703 : Armand-François de Menou, marquis de Charnisay, Menou, Colméry, Prunay-le-Gillon (Eure-et-Loire)... Ses faits d'armes lui valent de voir la terre de Nanvignes érigée en marquisat par Louis XIV en juin 1697

- 1703 à 1719 : Françoise-Marie de Clère (veuve de A.-F. de Menou)

- 1719 à 1739 : François-Charles de Menou, marquis de Charnizay, Menou, Colméry, Prunay-le-Gillon (Eure-et-Loire)...

- 1739 à 1764 : Augustine-Marie de Menou

- 1764 à 1786 : Marie-Louise de Menou

- 1786 : Donation par Marie-Louise de Menou à Etienne-Charles de Damas (1754 / 1846), son fils, de la terre et du marquisat de Menou, de la terre de Colméry...

Les seigneurs de Menou

2) Baillis

Le bailli était un personnage important chargé de rendre la justice. Dans les faits, il déléguait souvent cette charge à un lieutenant civil et criminel.

- Jean de la Rue

- avant 1752 : Jean-Jacques Dupin, également bailli de Changy

3) Assemblées d'habitants

Le dimanche, il arrivait qu'une partie des habitants se réunissent à l'issue de la grand-messe, par exemple pour élire les collecteurs de taille de l'année à venir. Certaines de ces réunions ont fait l'objet d'un procès-verbal dressé par un notaire. En voici quelques-uns :

 1689 : Où il est question du financement de l' "ustensile du soldat"

 1696 : Où il est question des usages

 1720 : Où il est question de la taille

 1720 : Où les habitants recrutent un maître d'école 

 1721 : Où un ancien habitant obtient, moyennant dédommagement, d'être retiré de la liste des contribuables de la paroisse 

 1723 : Où il est question de la taille

 1723 : Où il est question de la taille

 1723 : Nomination des collecteurs de taille

 1771 : Où il est question de la taille

 1789 : Cahier de doléances (15 mars 1789)

4) Militaire reçu à l'Hôtel des Invalides (Paris)

- 22 août 1704 : Marceau Moreau dit Salomon, âgé de 30 ans, natif de Menou dioceze de Bourges, soldat de la colonelle du Regiment de Morange dit avoir servi 8 ans est fort incomodé de la cuisse droite d'une goutte sciatique depuis deux ans ce qui le met hors de service, est catolique. Soldat. Le 3 avril 1706 est decédé.

 Les militaires reçus à l'hôtel des Invalides (1673 - 1793)

5) Figures locales

* CARRÉ Léonard, manoeuvre, âgé de 89 ou 90 ans vers 1635...

* CENDRE Vrain, maître de la communauté des Cendre (seconde moitié du XVIIe siècle)

* CHEVEAU Simone, gouvernante au château (son testament, daté de 1710)

* Jean-Roch COIGNET

* GUERITE C., né à Menou ; condamné et exécuté le 9 juillet 1794 sur la Place renversée.

* LEBLANC Barthélémy, architecte du château (fin XVIIe siècle)

* MARIAUX Edme, manoeuvre, père d'une nombreuse famille, officier municipal de Menou / Moralité : a tenu des propos contre-révolutionnaires / Renseignements sur les héritages : très pauvre / Date d'entrée : 20 frimaire an II / Date de sortie : 27 messidor an II / Nombre de jours de détention : 218

* MENOU (de) Armand-François (1627 / 1703), seigneur de Menou

* MENOU (de) Marie-Louise (1712 / 1796), dame de Menou

* Etienne-Charles de DAMAS-CRUX (1754 / 1846), seigneur de Menou

* MIDROUILLET Yvonne, auteur des (savoureux) Contes patoisants du Nivernais

6) Patronymes les plus anciens

- Auguin (1565) - Carré (1635) - Cendre (1654) - Coignet (1565) - Jarreau (1565) - Just (1565) - Lassaussois (1565) - Lescourieux (1565) - Mitault (1565) - Moireau (1654)

7) Saints de Menou

* (fêté le 5 janvier) Saint Siméon, hermite à Nanvigne (Menou).

L'église de Menou, autrefois Nanvigne, honore comme son patron saint Siméon Stylite ; mais son véritable patron est un saint du même nom, qui a sanctifié ce pays par ses vertus et ses miracles.

D'après la tradition, saint Siméon avait établi son hermitage sur la montagne couronnée de bois, qui s'élève à l'est de Menou, et qui porte encore le nom de montagne de Saint-Siméon. Aimon rappelle qu'au onzième siècle, l'église Saint-Siméon de Nanvigne fut célébrée par la foule des malades qui venaient au tombeau du saint, pour obtenir la santé, et qui s'en retournaient guéris. Il vivait à la fin du dixième siècle.

Saint-Siméon de Nanvigne est représenté dans une forêt, avec un costume monacal très-simple. Il médite, appuyé sur une bêche.

* (fêté le 6 juillet) Saint Hugues, solitaire à Menou

Nous ne savons rien de particulier sur saint Hugues, et nous sommes obligés de nous en tenir strictement à ce qui est marqué dans le Martyrologue d'Auxerre.

(extraits de Hagiologie nivernaise - Mgr Crosnier)

8) Menou et ses habitants

Ces listes sont établies d'après des documents d'archives. Elles sont donc sujettes à caution car rien n'est plus difficile à déchiffrer qu'un nom de famille dont l'orthographe est par ailleurs souvent instable.

 Tout ce que vous cherchez sur ce site : moteur de recherche interne

 8 novembre 1565 : ARMANT Jehan - AUGUIN Benoît, Eugin - BAILLY Julien, Léonard - BARATON Guillaume - BARDIN Jehan l'aîné, Jehan le jeune, Pierre - BARON Jehan - BISEAU Edmond, Jehan, Mathurin, Vincent - BLANCHARD Edmond - BONNEFOY Edme - BONNET Eugin - BOUCHER Etienne - BOUTILLAT Léonard - BULLET Guillaume - CHAZEROY Thomas, Vincent - CHOLLET Simon - COIGNET Edmond, Jehan, Michel - DARNEL Jehan - DELASSAUSSOIS Gillet - DE SAULX Philippe - DESMONS Jacques - DREAU Edmond - DUMEZ Hugues - DUPONT Edmond, Jehan - FURREAU Hugues - GARNAULT Simon - GAULEINE Germain, Jehan - GENTIL Etienne, François, Germain - GIRAULT Jehan - GOUSSOT Jérôme - GREMIER Nicolas - GUILLOU Jehan - HURE François - IMBERT Bertrand - LESCOURIEUX Germain, Edmond, Eugin, Jehan, Léonard, Noël, Quentin - JARREAU Jehan - JOIGNET Jehan - JUSTE Laurent - LEMYRE André, Germain - LHOSTE Adrien - MAGNAN Philippon - MATHERAT Simon - MITAULT Antoine, Claude - NOBERT Aubin, Etienne, Sébastien - PANETIER Jehan - PERRET Jehan l'aîné, Jehan le jeune, Léonard - PONGE Jehan - POPETAT Guillaume - PROVOST Edme, Léonard - REGNIER Léonard - RENARD Simon - ROBIN Edme - THEROT Simon - THORIGNI Léonard - TIXIER Léonard - TRIBELOT François - VALERY Eugin - VINCENOT Jehan

 3 mai 1654 : Première mention du patronyme CENDRE (mariage de Vrain Cendre et Pierrette Moireau)

 20 mai 1696 : ALLARY Louis - ARCHAMBAULT Louis - AUGUIN Antoine, Edme, Julien - BARDIN Eugin - BAUCHETON François - BILLARD Hubert - BIZEAU Hugon - BOIZEAU Edme, Jean - BOUGUY Louis - CAMUSAT Claude - CENDRE Vrain - COUGNET Eugin, Jean, Louis le jeune - DOUJON Edme - FOING Jacques - FRELUCHE Jacques - GIRAULT François - GUEUBLE Louis l'aîné - GUENIN Sébastien - JAQUELOT Pierre, Simon - JUSTE Jean - LASSAUSSOIS Edme - LEMYRE (?) Edme - LESCOURIEUX Claude - LOIZEAU Eugin - MASSé Louis - MILLARD René - MITAULT Nicolas - NIQUET Pierre - PAILLARD Edme - PAILLYé André - PATRON Pierre l'aîné, Pierre le jeune - RAMILLON Louis - ROSSAU Jacques - TROTTIGNON Louis l'aîné.

 21 février 1723 : ALLARD Edme - ALLARY Louis - ANGER Claude - ARCHAMBAULT Louis - BALOU Gilbert - BIZEAU Jean, François, Pierre - BOISEAU Jean - CACE Edme - CAIGNAT Maritte - CHAPPUY Simon - CHEVALIER Claude - CORBIN Edme - DOUJON Jean - GUEUBLE Guillaume - GUINAULT Louis - HEREAU Jean - JACQUELOT René - JEANNOT Jean, Louis, Paul et Pierre - JOJO André - JUSTE Claude - LASSAUSSOIS Jean - LUTINIER Guillaume - MAUNOIR François - MILLARD Louis - NOEL Louis - PAGET Claude - PAILLARD Louis - PATRON Jean - PESCHERY Louis - RAMILLON Simon - RIGUELET Laurent - ROLLIN Edme - ROY Guillaume - SURGUET André - TACHAIN Edme - TROTTIGNON Louis - TURAIN Jean.

 Les hameaux de Menou et leurs habitants aux XVIIe et XVIIIe siècles (mise à jour régulière)

 Menou, avant la Révolution : annuaire des métiers (mise à jour régulière)

 

Archives

1) Registres d'état civil

* Archives départementales : 1682 / 1792

* Archives communales : 1666 / 1792

2) Baptêmes, mariages et sépultures

 Transcriptions d'actes extraits des registres paroissiaux (mise à jour régulière)

3) Menou par les actes

 1565 : "... je me suis transporté au village et paroisse de Nanvignes..." (original et transcription)

 1598 : Epitaphe de Guillaume Tenon (1553 - 1598), seigneur de Nanvignes

 1642 : Remboursement d'une rente à la Dame de Nanvignes

 1654 : Contrat de mariage de Vrain CENDRE, laboureur, et Pierrette MOIREAU

 1654 : Bail à rente d'une grange appartenant à la "dame de Menou"

 1654 : Location d'une petite maison aux Bardins 

 1660 : Location d'une petite maison au bourg 

 1663 : Vente de deux treilles de vigne 

 1663 : Vente de terres et de bâtiments au bourg

 1663 : En pension chez le "directeur des escolles" de Menou

 1663 : Echange de terres entre un manoeuvre et un sabotier 

 1672 : Construction du colombier du château 

 1681 : Contrat de mariage de Hubert JUST, charron, et Madeleine CENDRE

 1686 : Testament du notaire

 1686 : Bail d'une maison à Touffoux, hameau disparu

 1690 : Déclaration du curé de Menou

 1691 : Du rififi chez les Cendre de Menou 

 1691 : Bail d'une petite maison proche du château

 1691 : Bail d'un pré par le seigneur de Menou

 1691 : Contrat de mariage à Menou

 1693 : Des conséquences d'une dette impayée

 1694 : Un cas d'obligation alimentaire au profit de deux vieillards 

 1705 : Traité entre deux frères

 1706 : Droit de retenue du seigneur

 1707 : Vente du Chalumeau, appartenant à un soldat-milicien de Menou

 1710 : Testament de Simone Cheveau, gouvernante du château

 1711 : Demande d'expertise d'une maison

 1714 : Location d'une maison au bourg

 1715 : Déclaration du syndic sur les conséquences de l'hiver 1709

 1717 : Echange de maisons et de terres entre marchands de Menou et de Colméry (1717) 

 1718 : Transport de bois à Menou 

 1720 : Recrutement d'un maître d'école par les habitants de Menou 

 1720 : Différend au sein d'une communauté de couvreurs

 1720 : Bail d'une maison 

 1721 : Location d'une maison aux Bardins 

 1722 : Bail de la métairie de la Grange-Rouge

 1722 : Marché pour un transport de bois

 1723 : Marché pour un transport de bois

 1723 : Voies de fait à Menou : un affreux Jojo !

 1723 : Voies de fait à Menou : épilogue

 1731 : Bail de la tuilerie

 1731 : Association de tuiliers

 1731 : Bail de la Billarderie

 1738 : Bail de la tuilerie

 1738 : Contrat de louage d'un charron

 1740 : Bail du labourage du château

 1752 : Bail de la dîme du hameau des Bardins

 1753 : Marché relatif à la construction d'un puits

 1789 : Reconnaissance de testament

 1790 : Déclaration de non-communauté entre une couturière et son fils

 1791 : Révocation de testament par un manoeuvre des Bardins

 1794 : Bail d'une auberge au bourg

 1800 : Où il est question d'un conscrit réfractaire

 

Les lieux

1) Menou : vues d'hier et d'aujourd'hui

Pour agrandir une photo, cliquer dessus puis appuyer sur la touche F11 !

 

 

 

 

 

 

 

Pour agrandir une photo, cliquer dessus puis appuyer sur la touche F11 !

Menou (Nièvre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Christiane et Daniel Gatineau et Alain Ricard.

Il reste des cases vides ! Toute contribution est la bienvenue : contact

Pour agrandir une photo, cliquer dessus puis appuyer sur la touche F11 !

Hier : vie quotidienne

 

 

 

 

 Charbonniers (date?)

 Cavalcade à Menou

(15 mars 1931)

 

 

Images extraites des archives de Christiane & Daniel Gatineau. Merci à eux !

2) Le château

Page consacrée au château de Menou

3) Hameaux, écarts et lieux-dits (entre parenthèses : le nombre d'habitants en 1895)

Bardins (les), hameau (81) - Bois-Brûlés (les), hameau - Chapeau-Rouge - Chappe, moulin - Château-Gaillard, hameau - grand Chauffour, hameau (86) - petit Chauffour, hameau - Coignets (les), hameau (123) - Coques - Croix-Gibus - Ecourieux (les), hameau - Fontaine-Porreau, hameau - Minières (les), hameau - Monarderie (la), hameau - Perrets (les), hameau - Pierrets (les), hameau - Plamera, lieu-dit - Tuilerie

4) Noms de lieux

- Noms de lieux relevés sur le cadastre de 1935

5) Histoire du nom de Nanvignes

Nantivinea, 800 (cart. général de l'Yonne, II, XXXIV) - Gaufridus de Nanvigneis, 1174 (Gall. christ. XII, col. 134) - Namvinia, 1184 (ibid., col. 138) - Nanvigne, 1391 (A.N.) - Nanvignea, 1518 (pouillé d'Auxerre) - Nouveignes, 1621 (épitaphe à Saincaize) - Nanveigne, 1663 (reg. de Menou) - Nouvigne, 1713 (ibid.).

Le mot Nanvignes signifierait vallée des vignes.

 

A consulter :

- Contes patoisants - Yvonne Midrouillet & Eric Ferrand - L'Oreille interne

Château - octobre 2002

 

Bibliographie et sources

Menou a fait l'objet de plusieurs publications de l'historien Jacques JARRIOT, qui sont malheureusement quasiment introuvables. Les pages de ce site consacrées à Menou reposent d'ailleurs en partie sur ces travaux, lesquels mériteraient une réédition.

- La vie rurale d'une seigneurie nivernaise : Menou (1660 - 1750) - Jacques JARRIOT

- La terre de Menou - les structures d'une société villageoise au XVIIIe et au début du XIXe siècles. - Jacques JARRIOT

- Une famille de bons ménagers  : la branche nivernaise des Menou de Charnisay aux XVIIe et XVIIIe siècles, par Jacques JARRIOT

- Histoire du Nivernais - Editions universitaires de Dijon

- Hagiologie nivernaise - Mgr Crosnier

- Archives départementales de la Nièvre (Nevers) / Bibliothèque nationale de France

x

 Recherche :

 un correspondant local,

 toute vue ancienne ou originale de la commune (libre de droits),

 tout document antérieur à la Révolution (déplacement assuré !),

 une occasion de visiter le château de Menou

Pour tout contact, cliquer sur la boîte aux lettres ci-dessus !

 

  

Dernière mise à jour le 2 septembre 2017.