Menou, 1800 : Acte de notoriété passé pardevant notaire par plusieurs habitants du village au profit d'un des leurs. Celui-ci est soupçonné, ou risque de l'être, d'avoir aidé son fils à se soustraire à ses obligations militaires. Inscrit sur la liste des conscrits, le jeune homme, en effet, ne s'est apparemment pas présenté devant le capitaine de recrutement, à Nevers. Il fait donc partie des nombreux conscrits réfractaires. Le fait que la durée du service soit, à l'époque, de cinq ans n' y est sans doute pas pour rien... Le déclaration solennelle des habitants est certainement destinée à éviter que la communauté, dans son ensemble, ne soit victime de mesures de rétorsion de la part des autorités ; faut-il pour autant exclure une possible manifestation de solidarité à l'égard du père de famille, menacé de l'installation forcée à son domicile et à ses frais de garnisaires, c'est-à-dire de militaires, jusqu'à la reddition de son fils ? (0)

Cote : 3 E 8 / 176 - Minutes du notaire Pierre-Sébastien Leteur (Colméry)

 

1 - L'an neuf de la République française une et indivisible le neuf vendemiaire (1)

2 - après midy au chef lieu de la commune de Menou

 

3 - Pardevant le notaire public au département de la Nièvre

4 - résidant à Colmery, soussigné, et témoins cy après nommés

 

5 - Sont comparus les citoyens Pierre Riglet maréchal, agé de trente ans,

6 - Eugein Liron cultivateur, agé de cinquante quatre ans, Claude Coignet

7 - manoeuvre, agé de quarante huit ans, Jacques Jarreau laboureur agé de

8 - trente huit ans, Louis Guignault propriétaire, agé de soixante dix ans,

9 - Jacques Morichon laboureur agé de quarante sept, Edme Meunier, aubergiste

10 - agé de quarante un ans, Louis Billard cultivateur, agé de vingt cinq

11 - ans et marié avant la loy (2) rendue sur le depart des conscrits (3), Louis

12 - Jeannot bouché agé de quarante ans, Louis Pinon manoeuvre agé

13 - de cinquante cinq ans, Louis Nozet tisserand agé de trente trois ans,

14 - Antoine Nozet aussy tisserand agé de soixante ans, Joseph Perruchot

15 - metayer agé de trente neuf ans, François Jeannot facteur des

16 - marchands de bois (4) agé de quarante six ans, tous demeurans depuis

17 - plus d'un an dans la commune de Menou, lesquels ont declaré juré et

18 - affirmé, entre nos mains, par serment d'eux pris et reçu au cas

19 - requis qu'ils ont une parfaite connaissance que Charles Germain (5)

20 - manoeuvre demeurant aux Ecourieux susditte commune de Menou n'a

21 - depuis le quatorze fructidor dernier (6), jour de départ des réquisitionnaires

22 - et conscrits de la commune de Colmery, pour se rendre au depôt à Nevers,

23 - recélé ni retiré, en aucune maniere, Louis Germain son fils conscrit

24 - de laditte commune de Colmery. De laquelle declaration le dit Charles

25 - Germain a requis le présent acte que nous lui avons octroyé pour

26 - lui servir et valoir ce que de raison et duquel il a eté fait lecture

27 - aux comparans qui ont dit être la pure verité. Car ainsy &c

28 - fait et passé à Menou en la maison dudit Perruchot les an

29 - et jour que dessus, en présence des citoyens François Liron

30 - et Claude Noël gardes forestiers demeurans en la commune de

31 - Menou temoins qui ont ainsi que les declarants dit ne savoir

32 - signer de ce faire interpellés à la reserve des soussignés./.

 

Hugein Liron - Guinault - Meunier - F. Jeannot - Pierre Riglet - Louis Allard

Louis Nozet - C. Noel - Liron - Leteur, n[otai]re (7)

 

33 - Enreg[istré] à Donzy le dix neuf vendemiaire an neuf de la

34 - Rép[ublique] f[rançai]se ...

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - L'an neuf ... le neuf vendemiaire : 1er octobre 1800.

(2) - marié avant la loi : Les jeunes gens mariés avant cette loi, datée du 5 septembre 1798, sont exemptés de service.

(3) - conscrits : "Dans chaque commune la liste des conscrits est dressée par l'administration municipale qui l'affiche ; l'examen physique des conscrits se fait par un jury composé d'un commissaire du Directoire, un officier de santé, cinq pères de famille choisis par les administrateurs dont les enfants sont déjà aux armées. Le jour fixé les conscrits se rassemblent sous la conduite d'un officier réformé qui les conduit au chef-lieu du département et les remet à l'administration centrale." (La conscription sous le Premier Empire, Alain Pigeard, Revue du Souvenir Napoléonien, n° 420, 1998)

(4) - facteur des marchands de bois : Commissionnaire des marchands de bois, chargé, entre autres, de l'embauche des "flotteurs" (ouvriers acheminant les trains de bois jusqu'à Paris).

(5) - Charles Germain : Né à Colméry autour de 1744, décédé à Menou, aux Ecourieux, le 5 mai 1816.

(6) - depuis le quatorze fructidor dernier : Depuis le 1er septembre 1800, c'est-à-dire depuis un mois, au terme du délai légal.

(7) - Leteur, n[otai]re : Pierre-Sébastien Leteur (N : Colméry, 17 août 1763 / D : Colméry, 12 septembre 1839), notable local, notaire de profession (en activité à Colméry de 1789 à 1830), membre du conseil général de la commune, maire (1820). Élu le 22 fructidor an IV (8 septembre 1796) pour dresser les actes destinés à constater les naissances, mariages et décès des citoyens.

 

 Accueil

 Menou

Page créée le 21 décembre 2014. Dernière mise à jour le 21 décembre 2014.

© Cahiers du val de Bargis