Chartreuse de Bellary

x

La chartreuse de Bellary ("Le Nivernois", Barat-Bussière)

x

 Histoire

- avant 1209 : Les bâtiments primitifs portaient le nom de villa des Saulges, villa Salvagiarum (une villa désignant ici un domaine agricole).

- 1209 : Fondation de la chartreuse par Hervé IV, baron de Donzy, et son épouse Mahaut.

- 1230 : L'église est terminée.

- 1258 : Le cloître est terminé.

- 1405 : La chartreuse est pillée par les Anglais.

- 1455 : L'église est restaurée.

- 1559 : Incendie provoqué par la foudre.

- 9 février 1568 : La chartreuse est incendiée par les protestants.

- 1587 : Les lieux sont laissés à l'abandon pendant une vingtaine d'années.

- 1714 : Les chartreux acquièrent le domaine de Vergers, paroisse de Suilly-la-Tour.

- 1752 : Le revenu de la chartreuse se monte à 15 ou 16 000 livres.

- 1788 : Date figurant au fronton de l'entrée principale.

- 27 avril 1790 : Inventaire, pour confiscation, des biens de la chartreuse.

- 15 décembre 1790 : Pose de scellés.

- janvier 1791 : Départ des derniers moines.

- avril 1791 : La chartreuse est vendue à des marchands de biens pour 100 200 livres.

 

Biens de la chartreuse

Grand propriétaire foncier régional, la chartreuse possède des biens dans plusieurs villages :

- Chasnay : manoeuvrerie

- Châteauneuf-Val-de-Bargis : domaine du Bazin (bourg), Chamboyard, Châtelet, Martellerie (bourg), Prélong, Reaux (Chamery), tuilerie des Taules

- Nannay : domaine de Malvoisine

- Sainte-Colombe-des-Bois : moulin de la Berlière

- Vielmanay : la Bonnetterie, le Lignou, la Samsonnerie, plusieurs étangs...

x

 

Quelques occupants des lieux...

- dom ANDRIEU Maurice, prieur (1780-1785) - dom BELOEIL André, vicaire (1785) - dom BERNARD, prévôt procureur (1750) - dom BONGUELET Denis-François, religieux (1790) - dom BOUCHERON Paul, prieur (1746-1748) - BOURCIER Thomas, forestier (1684) - dom CATELIN Claude, procureur (1742) - dom CHABERT Augustin, coadjuteur (1760) - dom COEFFE Antoine, procureur (1785) - DABIN Edme, serviteur-domestique (1740) - dom DE LESPINASSE Mathieu, prieur (1737-1746) - DESCHERES Paul, prieur (1778-1781) - dom ETIENNE, prieur (1209-1217) - dom FROMENTOUX Guillaume, religieux (1790) - dom DUFRESNE Gabriel, prieur (1756-1762) - dom GAILLARD Laurent, procureur (1755) - IGOU Jean-Pierre, frère donné (1760) - dom LECADRE Raphaël, coadjuteur (1703) - dom LEMPEREUR Bruno, procureur (1740) - LEPREVOST Bernard, procureur (1750) - LIMARD Pierre, religieux (d'août 86 à juillet 88) - MAUPETIT Valentin (1655) - NARCY Pierre, domestique du prieur (1788) - dom NOBLET Antoine, prieur (1729-1737) - PAQUET Etienne, maréchal (1401) - PASQUIER Ambroise, procureur (1760), prieur (1774-1778) - PHOEBÉ Guy, serviteur (1767) - PONCEL Jean-Basile, vicaire (1760) - POURRON (PAURON?) Etienne (1642) - PRIVÉ Jean, maréchal (1716) - RENAULT Eugin, domestique et portier (1788) - RESSORT Jean, métayer (1707) - dom RAYMOND Hilarion, prieur (1709-1713) - RICHET Edme, domestique (1740) - RICHET Joseph, prieur (1701-1704) - SEGOND Etienne, prieur (1785-1786) - SIMONIN Jérôme, procureur (1786) - (THEUREAU) Antoine (1642) - TOURIER Jean, domestique (1785) - dom VERDAN Gabriel, coadjuteur (1740) - VERRIER Antoine, frère donné (1785) - dom VRIGNY Michel, coadjuteur (1787).

- 1790 : POREIN (16 ans), COMPIN (70 ans), BARATON (50 ans), CENDRE Marie (6 ans), tous infortunés incapables de toute espèce de travail.

- 10 janvier 1791 : Pierre RIBIERE, vicaire (52 ans) - Philippe FABRY, procureur (57 ans) - Denis-François BONGUELET (42 ans) - Augustin-François MAINE (41 ans) - François-Michel BOUCHEREAU (39 ans) - Guillaume FROMENTOUX (44 ans) - Jean-François NOEL (30 ans) - Philippe JOUAN, absent depuis sept mois (58 ans) - Antoine VERRIER, frère donné (29 ans)... tous prêtres.

 

Prieurs de Bellary

Lucien Charrault donne dans son Histoire de Châteauneuf-Val-de-Bargis et de la chartreuse de Bellary une liste de 100 prieurs de la chartreuse avec, pour chacun, une courte notice biographique.

x

x

La chartreuse de Bellary en 1951

Photos de Jean-Louis Coignet (1951)

 

 Archives de la chartreuse

1222 : Acte de confimation de fondation de la chartreuse (en latin)

1296 : Vente de terre à Chamboyard (Châteauneuf)

1731 : Cession d'une partie de la rivière du Nohain pour y construire un moulin

1740 : Bail de Chamboyard à Châteauneuf

1741 : Bail de Prélong à Châteauneuf

1741 : Bail à métayage du domaine de la Samsonnerie (Vielmanay) 

1742 : Bail du domaine du Châtelet (Châteauneuf-Val-de-Bargis) 

1745 : Bail du domaine de Bazin à Châteauneuf

1746 : Bail du domaine des Reaux (Chamery) à Châteauneuf

1748 : Bail de la tuilerie des Taules à Châteauneuf

1750 : Bail de Chamboyard à Châteauneuf

1750 : Bail du domaine de Malvoisine à Nannay

1751 : Bail du domaine de Bazin à Châteauneuf

1751 : Bail du Bazin et de Malvoisine (Châteauneuf et Nannay) 

1760 : Réception d'un frère donné

1762 : Bail du domaine de Bazin à Châteauneuf

1768 : Bail du domaine de Bazin à Châteauneuf

1785 : Maison près le grand cimetière (Châteauneuf) (original et transcription)

1785 : Engagement d'un frère donné

1786 : Ultime bail du Bazin à Châteauneuf

1786 : Bail du moulin de la Berlière (Sainte-Colombe-des-Bois)

1787 : Bail de Malvoisine et d'une manoeuvrerie de Chasnay

1788 : Maison et terres à Asvins (Châteauneuf) (original et transcription)

1788 : Rente constituée au profit des chartreux

1789 : Bail du domaine du Châtelet (Châteauneuf-Val-de-Bargis) 

1789 : Bail du domaine de la Samsonnerie (Vielmanay) 

1789 : Bail du domaine de La Tour (Vielmanay)

1790 : Bail d'une maison à la Bourie (Vielmanay) 

1791 : La Martellerie (Châteauneuf) (original et transcription)

X

1218 à 1296 : pièces justificatives (publication du CNRS)

x

x

Du nom de Bellary

Deux étymologies, l'une plus poétique, l'autre plus rigoureuse :

- Les fondateurs de la chartreuse - Hervé IV, baron de Donzy, et Mahaut de Courtenay - étant parents, une demande en nullité de leur mariage fut adressée au pape par le duc de Bourgogne. La sombre perspective de voir son mariage annulé affecta profondément la jeune femme. Elle pleurait souvent. Un jour qu'ils se promenaient dans les forêts de Châteauneuf, son époux, pour la consoler, lui promit de solliciter la dispense nécessaire. Alors la Belle a ri... et le nom de Bellary fut donné au monastère dans le lieu où la Belle avait ri !

- Le nom de Bellary vient de bel laris, belle clairière.

x

 

Le portail

Edifié en 1788, il est d'inspiration dorique (le plus simple des trois ordres de l'architecture grecque) avec ses colonnes cannelées, ses triglyphes (rainures ornementales) et ses bucrânes (têtes de boeufs sculptées).

 

La salle de Malgouverne

Située dans l'avant-cour du monastère, cette salle servait à l'accueil des laïcs. C'est là, par exemple, que le notaire, venu du bourg de Châteauneuf, rédigeait ses actes.

 

Le rosier des moines

On trouvait dans l'enceinte de la chartreuse un cimetière destiné aux moines. En 1865, des fouilles permirent d'extraire un grand nombre d'ossements qui furent déposés dans une fosse creusée contre l'église, entre les deux premiers contreforts sud. A cet endroit poussa un églantier touffu qu'on appela le Rosier des moines.

Autre légende, rapportée par Jack Bierre : les ossements des chartreux auraient été entassés dans les très hautes fenêtres de la chapelle, aujourd'hui murées.

x

La chapelle des femmes

A l'extrémité sud se trouve une chapelle dite "chapelle des femmes" car celles-ci ne pouvaient la dépasser ni même entrer dans la cour.

xx

Héraldique

Selon le comte de Soultrait (1874), les armoiries de la chartreuse étaient "d'azur, à trois pommes de pin versées d'or". Elles devaient donc ressembler à ceci :

 

 

Bibliographie

- Histoire de Châteauneuf-Val-de-Bargis et de la chartreuse de Bellary - Lucien Charrault - Paris - Res universis - 1990

- Chartreuse de Bellary - Michel Melot - Congrès archéologique de France - 1967

- La malédiction de Bellary - Jacques Mazeau - Glénat - (bande dessinée - 6 volumes)

- La chartreuse de Bellary - Poésie posthume d'Hippolyte Guérin de Litteau - 1863

x

Contributeurs

- Lucien Charrault (†) - Jean-Louis Coignet - André Devallière - Jean-Michel Grave - Alain Ricard

x

Page créée le 8 février 2008. Dernière mise à jour le 3 octobre 2015.

 

© Cahiers du val de Bargis