Châteauneuf, 1788 : Reconnaissance, par deux manoeuvres de Châteauneuf, d'une rente souscrite 120 ans plus tôt par leurs ancêtres au bénéfice des religieux de la chartreuse de Bellary. En échange de la mise à disposition d'une somme de 43 livres et 10 sols, ceux-ci s'étaient engagés au versement d'une rente annuelle et perpétuelle au profit des chartreux. 120 ans plus tard, faute d'avoir pu ou su restituer cette somme, la rente court toujours... et les chartreux se chargent de le faire savoir à qui de droit. Par le jeu des mariages successifs, elle échoit à nos deux manoeuvres. Leur bénéfice, peut-être patrimonial, reste difficile à apprécier. En revanche, les deux hommes ont indiscutablement hérité d'une charge supplémentaire. (0)

Cote : 3 E 8 / 502 - Minutes du notaire J.-B. Faiseau (Donzy)

 

30. j[anvi]er 1788

 

Reconnoissance consentie

par Edme Pinsin et autre

au proffit de la chartreuse de

Bellary

____________________

Payé.

 

1 - Pardevant les notaires au

2 - duché de Nivernois et Donziois

3 -  residans en la ville de Donzy

4 - soussignés.

 

5 - L'an mil sept cent quatre vingt huit

6 - le trente janvier après midy au bourg de

7 - Chateau-Neuf au val de Bargis

 

8 - furent presents Edme Pinsin ma[noeuv]re dem[euran]t au

9 - lieu du Pressour paroisse dudit Chateau-

10 - Neuf et Guillaume Mussier aussi ma[noeuvr]re dem[euran]t

11 - audit lieu et paroisse.

 

12 - Lesquels conjointement et solidairement

13 - sans division ni discussion renonçant aux

14 - bénéfices desdits droits ont reconnu être

15 - debiteurs et redevables envers les vénerables

16 - peres prieur et religieux de la chartreuse

17 - de Bellary en lad[ite] paroisse de Chateau-Neuf

18 - au val dom Jerome Simonin prieur d'icelle

19 - present et ce acceptant de la rente constituée (1)

20 - de quarente trois sous six deniers par an

21 - au principal de quarente trois livres dix

22 - sous restante de la rente de trente neuf

23 - livres par an le surplus ayant été

24 - cy devant remboursé dans le titre de

25 - constitution d'icelle reçu Lauverjon no[tai]re

26 - le 25 7bre 1667 reconnue pour une partie

27 - par Henry Rignault et Marie Gravier sa

28 - femme devant led[it] Lauverjon le 29 juin

29 - suivant, et enfin reconnue aussi par Edme Rignault

30 - et Pierre Rafinat devant Bonnet no[tai]re

31 - le 16. juillet 1730.

 

32 - A ces causes lesdits reconnoissants sous

33 - la solidité (2) cy dessus stipulée ont promis

34 - et se sont obligés de payer laditte

35 - rente de quarente trois sous six deniers

36 - tous les ans à ladite chartreuse le vingt

37 - septembre jusqu'au rachat qu'ils en

38 - pouront faire à leurs bons points et

39 - commodités (3).

 

40 - Delivreront les reconnoissants une

41 - expedition (4) des presentes en forme

42 - et à leurs frais auxdits sieurs

43 - religieux dans quinzaine.

 

44 - Fait et passé audit bourg de

45 - Chateau-Neuf les an et jour

46 - que dessus ; les reconnoissants ont declaré

47 - ne savoir signer de ce enquis./.

 

Fr[ère] Jerome Simonin, prieur - Leclerc - Faiseau (5)

 

48 - Contrôlé à Donzy le neuf fevrier

49 - 1788. R[eçu] sept sols six deniers.

 

Busson

 

 Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - rente constituée : Revenu annuel et perpétuel en échange de la mise à disposition d'une certaine somme d'argent; une rente constituée se distingue d'un simple prêt en ceci que le remboursement de la somme aliénée n'en est nullement la finalité. Le créancier, en effet, ne peut en exiger la restitution tant que la rente lui est versée. Il semble que ce système ait été mis en place, précisément, pour se passer du prêt à intérêt - condamné par l'Eglise. On peut tout de même se demander si ce second système n'est pas bien pire que le premier, dans la mesure où il est sans fin - comme l'illustre parfaitement le présent acte.

(2) - solidité : Obligation pour les débiteurs de payer, un seul pour tous, la somme due par tous en commun. (Dictionnaire du monde rural)

(3) - à leurs bons points et commodités : A leur convenance.

(4) - expedition : Copie d'un acte, d'un jugement.

(5) - Faiseau : Domicilié à Donzy, le notaire Jean-Baptiste Faiseau fut condamné à mort comme conspirateur par le tribunal révolutionnaire de Paris le 27 messidor an II (15 juillet 1794).

   

 Accueil

 Donzy

Page créée le 28 mars 2010. Dernière mise à jour le 28 mars 2010.

© Cahiers du val de Bargis