Châteauneuf, 1748 : Bail de la tuilerie des Taules pour 150 livres par an. (0)

Cote : 3 E 8 / 5 - Minutes du notaire Jean-Baptiste Bonnet (Châteauneuf-Val-de-Bargis)

 

Photo et légende de Jean-Michel Torcol

 

1 - Ce jour d'huy deux[ièm]e jour du mois de may mil

2 - sept cent quarente huit avant midy en la

3 - maison chartreuse de Notre Dame de Bellary et pard[evan]t

4 - le notaire au duché de Nivernois residant en la pa[roi]sse de Chateauneuf

5 - au val de Bargis, fut presents en sa personne venerable

6 - pere en Dieu dom Paul Boucheron religieux prieur de la

7 - maison chartreuse de Notre Dame dud[it] Bellary (1), y demeurant

8 - paroisse dudit Chateauneuf ; lequel de sa libre volonté a

9 - reconnu et confessé avoir baillé et delaissé à titre de bail

10 - à ferme et prix d'argent pour le temps, terme et espace de six

11 - annez continuelles et consecutives qui onts commansez au jour

12 - de Noel dernier et pour finir à pareil jour apres ledit temps

13 - finy et acomply, â Jean Arriat tuillier dem[eurant] au village des

14 - Taulles paroisse dudit Chateauneuf et Eugenie Narcy sa femme

15 - procedante à son authorité qui luy a prestée et par elle acceptée

16 - preneurs solidaires presents stipulants et acceptants. C'est à

17 - scavoir une tuillerie ausd[its] s[ieu]rs religieux appartenant scituée aud[it]

18 - lieu des Taulles (2) de cette ditte pa[roi]sse ce consistant en un fourneau pour

19 - cuire la tuille, une halle et place propre à la fabriquer, une

20 - maison, grange, ecurie, cour, jardhain, cheneviere (3), prez, terre

21 - et generallement tous les heritages qu'il pocedoit par son precedent

22 - bail reçu Bonnet no[tai]re du douze fevrier 1740 con[trô]llé à Donzy le

23 - vingt dud[it] mois à la charge par lesdits preneurs de jouir des lieux

24 - sus accensez (4) en bon pere de famille, de bien entretenir les batimens

25 - expliqués au present bail en fournissant par led[it] sieur bailleur

26 - tous les materaux sur place, dont led[it] preneur sera tenu

27 - de payer la main d'oeuvre et de doner par chacun an deux

28 - milliers de tuilles gratis pour mettre ausdits batimens

29 - ensemble fournir tous le clou necessaire à iceux sans

30 - aucune retribution ; sera loisible audit sieur

31 - de prendre à laditte tuillerie touttes les tuille qui

32 - luy commende à raison de huit livres par chacun millier et ou

33 - l'on viendrait à refaire le fourneau de laditte tuillerie

34 - ledit Arriat sera tenu de livrer la brique necessaire

35 - aud[it] fourneau à quarente sols meilleur marché qu'il ne

36 - la vend ordinaire ; sera tenu ledit preneur de faire touttes

37 - les voitures (5) necessaire pour construire (6) les marchandises

38 - de la ditte tuillerie de même que le bois convenable à

39 - icelle le tout à ses frais, de même qu'il sera loisible

40 - de resilier les trois dernieres annez en s'avertissant respectivement trois

41 - mois auparavant l'echeance des dittes trois dernieres

42 - annez ; le present bail ainsy fait pour et moyenant

43 - le prix et somme de cent cinquante livres par chacun

44 - an payable en deux termes egaux l'un à la St Jean

45 - Baptiste (7) et l'autre à Noel de chacunne annez et de

46 - continuer dans les mêmes termes pendant le cours

47 - dud[it] present bail ensemble les deux milliers de tuilles

48 - cy dessus expliquez sans diminution du prix dudit present

49 - bail ; touttes les clauses et conditions cy dessus onts esté

50 - stipulez et acceptez par touttes les partyes et se sont

51 - obligez scavoir ledit reverant pere à faire jouir les

52 - les preneurs et eux au payement du prix dudit bail.

53 - Car ainsy & promettant & obligeant &

54 - renonçant & fait et passé les an et jour

55 - presence de Pierre Hugon huissier et de François

56 - Picq (8) marchand tous demeurant audit Chateauneuf

57 - temoins qui ont signez avec ledit venerable pere

58 - dom prieur les preneurs ayant declarez ne sçavoir

59 - signer d'eux (9) enquis et interpellez ; soit controllé.

 

F[rère] Paul Boucheron prieur de la chartreuse de Bellary - Pic - Bonnet (10)

 

60 - Con[trô]lé à Donzy le onze may 1748.

61 - R[eçu] : 36 s[ols]. Dagot.

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - maison chartreuse de Notre Dame dud[it] Bellary : Notre-Dame de Bellary, chartreuse fondée en 1209 par Hervé IV, baron de Donzy, et son épouse Mahaut de Courtenay. La chartreuse, premier propriétaire terrien de la région, joue un rôle de premier plan dans la vie économique locale en fournissant du travail à bon nombre d'habitants. Elle détient un certain nombre de métairies et autres fabriques à Châteauneuf, Chasnay, La Charité, Nannay, Narcy, Pouilly-sur-Loire, Sainte-Colombe, Suilly-la-Tour, Vielmanay... Le nom de Bellary vient vraisemblablement de bel laris, belle clairière.

(2) - scituée aud[it] lieu des Taulles : La tuilerie des Taules est située au bas du village.

En rouge : la tuilerie (vue aérienne Géoportail + cadastre 1826)

(3) - cheneviere (chènevière) : Champ sur lequel on cultive le chanvre (lequel fournit une matière textile, préparée par rouissage et teillage). Champ situé à proximité de la maison (pour empêcher les oiseaux de manger les graines) et apparemment pas très grand (250 m² au Vaudoisy en 1723, 200 m² à Asvins en 1788 mais une boisselée à Chasnay en 1666).

(4) - accensez : Baillés.

(5) - voitures : Transports.

(6) - construire : Pour "conduire", sans doute.

(7) - St Jean Baptiste : 24 juin.

(8) - François Picq : Originaire de Beaumont-la-Ferrière, praticien, François Pic, né vers 1709, est souvent appelé à contresigner les actes du notaire Bonnet. Aubergiste-cabaretier-boulanger, il exerce son activité, en plein bourg - où son établissement se reconnaît à son "bouchon", une branche de feuillages accrochée au-dessus de l'entrée en guise d'enseigne.

(9) - d'eux : Comprendre "de ce" (erreur coutumière du notaire).

(10) - Bonnet : Né à Cessy-les-Bois, descendant d'une famille d'officiers seigneuriaux, le notaire Jean-Baptiste Bonnet (1710 / 1801) est certainement, au XVIIIe siècle, le plus en vue des notables de Châteauneuf. A l'exception d'une période de dix ans, pendant laquelle il habite à Nevers, paroisse Saint-Etienne, il y réside la plus grande partie de sa vie, dans une maison située face à l'église. Il connaît une longue et belle carrière, occupant successivement ou simultanément diverses fonctions : notaire royal, juge, fermier de la châtellenie de Châteauneuf, procureur fiscal, bailli de La Celle-sur-Nièvre, conseiller du roi, commissaire aux saisies réelles du Nivernais... Son petit-fils, Louis Bonnet, sera le premier maire de Châteauneuf.

  

 Accueil

 Châteauneuf

Page créée le 21 juillet 2009. Dernière mise à jour le 3 mai 2014.

© Cahiers du val de Bargis