Châteauneuf, 1760 - Au terme de trois années de noviciat, un homme de 36 ans est définitivement admis au sein de la chartreuse de Bellary. Devenu "frère donné", l'homme vouera l'essentiel de son temps à des tâches domestiques ou manuelles que les moines ne peuvent ou ne veulent accomplir. Il devra néanmoins assister aux offices et respecter les principes en vigueur - chasteté, pauvreté, obéissance. En échange, l'ordre lui promet secours et assistance tout au long de son existence.(0)

Cote : 3 E 8 / 9 - Minutes du notaire J.-B. Bonnet (Châteauneuf-Val-de-Bargis)

 

1 - Ce jour d'huy troisieme jour du mois de

2 - may mil sept cent soixante

3 - avent midy pardevant les nottaires

4 - au duché de Nivernois residents au bourg de

5 - Chateauneuf au val de Bargis furent presents

6 - en leurs personnes venerables pere en Dieu

7 - dom Gabriel du Fresne (1) prieur de la chartreuse

8 - de Bellary (2), dom Embroise Pasquier (3) procureur

9 - et dom Augustin Chaber coadjuteur (4) de

10 - la meme chartreuse en la paroisse dudit

11 - Chateauneuf, agissant tant pour eux

12 - que pour toutte la communauté de la ditte

13 - maison d'une part

14 - et frere Jean Pierre Igou natif de Ginville

15 - en Bosse (5) dioceze d'Orleans agé de trente six ans

16 - ainsy qu'il nous l'a dit demeurant en qualité

17 - et sous l'habit de novice aspirant à l'etat

18 - de donné (6) en la ditte chartreuse de Bellary

19 - d'autre part

20 - lesquels partyes ont reconneu que ledit frere

21 - Jean Pierre Igou ayant esté postulant

22 - domestique en la sus ditte chartreuse depuis

23 - environ trois ans qu'il a pris l'habit de

24 - novice sa perseverance obtient de la

25 - communauté capitulairement assemblez

26 - le le vingt sept avril dernier

27 - qu'il sera admis au contract de son engagement

28 - en la ditte qualité de donné ; en consequance

29 - de quoy ledit contract a esté passé arresté

30 - en la maniere qui ensuit.

31 - C'est à sçavoir que ledit frerre Jean Pierre

32 - Igou s'est volontairement donné et donne

33 - à l'ordre des chartreux pour employer tous les

34 - jours de sa vie au service de Dieu et de la ditte

35 - maison de Bellary ou de telles autres

36 - qu'il plaira à ses superieurs luy donner

37 - pour sa demeure à l'effet de quoy il s'oblige

38 - d'y assister à l'office divain, pratiquer

39 - les autres exercices et devoirs de pieté ; se

40 - regler tant pour sa nouriteure qu'autres besoins

41 - selon la part que doivent prendre les freres

42 - donnez aux religieuses ostoritéz dudit ordre

43 - vivre dans l'observance perpetuelle de la chasteté,

44 - de l'obeissance, et d'une pauvreté qui ne luy

45 - permette aucun bien propre soit en meubles

46 - ou en immeubles ; et s'etudier en toutte chose

47 - à rendre ses moeurs religieuses et exemplaires ;

48 - promet aussy qu'il s'apliquera journellement

49 - selon ses forces et son industrie aux travaux

50 - et employs qui luy seront ordonnez ; qu'il

51 - veillera fidellement aux interets de la

52 - maison et de l'ordre ; en prouvera l'utilité

53 - et l'honneur par tous moyens dont il sera capable

54 - et que de ce qu'il scaura y estre contraire, il

55 - avertira soigneusement ses superieurs et autres

56 - qu'il appartiendra ; qu'il rendra compte et raison

57 - autant de fois et à toute heure qu'il plaira au

58 - venerable pere prieur, et aussy à dom procureur

59 - de ce qu'il aura d'administration ; qu'il subira

60 - la corection de l'ordre dans tous les cas ou il

61 - s'en pouroit presenter ; même avec la soumission

62 - ou il doit estre et ou il se met des à present

63 - à son renvoy et expulsion de l'ordre sans

64 - aucuns salaires ni recompenses de services

65 - quelques temps qu'il y ait demeuré en cas qu'il

66 - tombe en faute contre la continance ou

67 - qu'il manque de satisfaire au devoir de vivre

68 - sans proprieté et aux autres obligations

69 - de ce contract ou à quelqu'unes d'icelles ; lesquelles

70 - il veut estre etendües à tout ce qui peut estre

71 - porté par les statües (7) et ordonnances de l'ordre

72 - dont il a dit avoir pris bonne connoissance

73 - pour plus grande seureté de quoy il

74 - entend que le tout demeure soumis à la seule

75 - juridiction dud[it] ordre des chartreux ; a renoncé

76 - à toutte faculté de se pourvoir à d'autres juges

77 - laquelle donnation ainsy faite irrevocablement

78 - et pour toujours par ledit frere Jean Pierre Igou

79 - de sa personne et a esté accepté par les dits venerables

80 - peres qui luy onts concedé et concedent aux

81 - conditions cy dessus la societé perpetuelle de

82 - leurs ordre pour y estre favorisé de tous secours

83 - et assistance en ses besoins, tant pour le

84 - temporel que pour le spirituel ainsy que les

85 - statües le prescrivent en faveur des freres donnez.

86 - Car ainsy le tout a esté accordé entre les partyes

87 - promettant & obligeant & renonceant &

88 - fait leu et passé en la ditte chartreuse de

89 - Bellary par nous nottaires sus dits et onts

90 - les dits sieurs prieur procureur et coadjuteur

91 - et led[it] frere Igou signez avec nous soit con[trô]llé.

 

F[rère] Jean-Pierre Igou - Gabriel Dufresne, prieur ... - Fr[ère] Jean-Basile Poncel, vicaire - Fr[ère] Ambroise Pasquier - Fr[ère] Augustin Chabert, coadjuteur - Brossard (8) - Bonnet (9)

 

92 - Controllé à Varzy le 16 may 1760. R[eçu] 50 s[ols]

93 - sans prejudice de droit. Dagot,

94 - notaire apostolique

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - Gabriel du Fresne : Gabriel Dufresne occupe les fonctions de prieur de la chartreuse de 1756 à 1762 (Histoire de la chartreuse Bellary, Lucien Charrault).

(2) - Bellary : Notre-Dame de Bellary, chartreuse fondée en 1209 par Hervé IV, baron de Donzy, et son épouse Mahaut de Courtenay. La chartreuse joue un rôle de premier plan dans la vie économique locale en fournissant du travail à bon nombre d'habitants. Elle détient un certain nombre de métairies et autres fabriques à Châteauneuf, Chasnay, La Charité, Nannay, Narcy, Pouilly-sur-Loire, Sainte-Colombe, Suilly-la-Tour, Vielmanay... Le nom de Bellary vient vraisemblablement de bel laris, belle clairière.

Page consacrée à la chartreuse Bellary.

(3) - Embroise Pasquier : Ambroise Pasquier (1721-1807) est le prieur de la chartreuse de 1774 à 1778 (Histoire de la chartreuse Bellary, Lucien Charrault).

(4) - coadjuteur : Religieux adjoint au supérieur d'un couvent destiné à lui succéder.

(5) - Ginville en Bosse : Greneville-en-Beauce ?

(6) - donné : Frère donné, c'est-à-dire de frère convers - employé aux travaux domestiques et aux oeuvres serviles. L'homme est sans doute logé à quelques centaines de mètres à l'ouest de la chartreuse, à l'endroit où se trouve la chapelle St-Laurent (dont il ne reste rien aujourd'hui).

(7) - statües : Lire "statuts".

(8) - Brossard : Originaire de Beaumont-la-Ferrière, Gaspard Brossard (1731 / 1799) est un marchand de bois aisé. C'est à la suite de son mariage, en 1752, qu'il s'est installé dans une des maisons du bourg de Châteauneuf, où il dispose d'un personnel domestique. Fermier du fief Bazin (1762), il figure au nombre des notables locaux. Quelques années plus tard, les registres mentionnent ses fonctions de notaire et de procureur fiscal (officier de justice, c'est-à-dire le pendant, à l'échelon seigneurial, du procureur du roi). C'est l'un des plus gros contribuables castelneuviens.

(9) - Bonnet : Né à Cessy-les-Bois, descendant d'une famille d'officiers seigneuriaux, le notaire Jean-Baptiste Bonnet (1710 / 1801) est certainement, au XVIIIe siècle, le plus en vue des notables de Châteauneuf. A l'exception d'une période de dix ans, pendant laquelle il habite à Nevers, paroisse Saint-Etienne, il y réside la plus grande partie de sa vie, dans une maison située face à l'église. Il connaît une longue et belle carrière, occupant successivement ou simultanément diverses fonctions : notaire royal, juge, fermier de la châtellenie de Châteauneuf, procureur fiscal, bailli de La Celle-sur-Nièvre, conseiller du roi, commissaire aux saisies réelles du Nivernais... Son petit-fils, Louis Bonnet, sera le premier maire de Châteauneuf.

 

 Accueil

 Châteauneuf

 Page créée le 12 mai 2011. Dernière mise à jour le 28 avril 2013.

© Cahiers du val de Bargis