Le Vaudoisy (Colméry - Nièvre)

avant la Révolution

x

x

Histoire

A ce jour, la plus ancienne mention remonte à 1516, date de l'installation des seigneurs de la Bussière, mais il y avait déjà des habitants à cette époque. Il sera difficile de remonter le temps !

Le Vaudoisy constituait un fief de la seigneurie du Pré et était donc indépendant de celle de Colméry (certains textes d'archives, d'ailleurs, la rattachent également à Couloutre). Quelques-uns de ses seigneurs, par ordre chronologique : famille de La Bussière, famille du Merle, prieur du Pré (Donzy)...

L'étymologie est vraisemblablement celle-ci :

- "vau d'oisy", vallon en forme de terrain marécageux où croissent des osiers (oisy = osier).

Mais on peut rêver :

- hameau fondé par des "Vaudois" (du nom d'une secte chrétienne apparue en France au XIIe siècle), c'est-à-dire par des hérétiques ; le Vaudoisy, très éloigné du bourg, aurait ainsi pu abriter à l'origine une ou plusieurs familles rejetées, pour d'obscures raisons, par le reste de la population... Hypothèse évidemment séduisante mais que rien n'atteste !

Des travaux ont mis à jour une grande quantité de carreaux vernissés et décorés qui dateraient du XIIIe siècle. Ils étaient de deux sortes : les uns représentaient un château de Castille accompagné de quatre fleurs de lys, les autres s'ornaient d'une unique fleur de lys. Ils ressemblaient sans doute à celui-ci :

Sans doute signalaient-ils l'emplacement d'une riche demeure, peut-être d'un ancien manoir seigneurial, mais rien, à ce stade, ne permet de l'affirmer.

x

Unique vue ancienne du Vaudoisy

x

Quelques dates

- 1516 : Le seigneur du Vaudoisy est Jean Bussière. Il pourrait être la premier du nom à s'être installé au Vaudoisy. Le 21 mai 1516, il prend à bail la motte et les fossés du lieu et s'engage devant notaire à y bâtir une maison et une verrerie.

- 1545 : Le seigneur du Vaudoisy est Philippe de La Bussière.

- 29 novembre 1572 : Après le massacre de la Saint-Barthélémy, les seigneurs du Vaudoisy, Jean et Louis de La Bussière, abjurent la foi protestante.

- 1713 : Installation de la famille Cendre.

- 1765 : Le Vaudoisy compte dix-sept familles, soit une centaine d'habitants (plus quelques forains)

- 1765 : Les habitants vendent 80 arpents de biens communaux (bois, chaumes et broussailles).

- 1830 : Construction du lavoir

Seigneurs du Vaudoisy

Le Vaudoisy a longtemps constitué un fief indépendant de la seigneurie de Colméry, ce qui a parfois suscité des tensions avec le bourg.

- 1516 : noble Jean Bussière, gentilhomme verrier

- 1545 : Philippe de La Bussière

- 1572 : Jean et Louis de La Bussières, fils de Philippe

- ? : Guy de La Bussière, fils de Louis

- ? : Antoine de La Bussière, fils de Guy

Armoiries de la famille de La Bussière

- 1665 : Noël du Merle (?/1668), écuyer

- 1665 : Gabriel-Clair du Merle (1653/1707), écuyer

- 1683 à 1765 : prieur de Notre-Dame du Pré (Donzy)

 

Annuaire des habitants du Vaudoisy

- AULARD Jean, garde des bois (1765) - BERTEAU Jean, laboureur (1722) - BISEAU François (1765) - BISEAU Huguet et SARLE Pasquette (1657) - BISEAU Jean, laboureur (1739) - BLONDELET Pierre (1765) - BONTEMPS François, manoeuvre (1789) - BONTEMPS Jean, manoeuvre (1789) - (BRETON) Guillaume, manoeuvre (1651) - BUSSIERE Jean, seigneur (1516) - CATTIN Jeanne, veuve de OREILLARD Mathieu (1678) - CENDRE Hubert, laboureur (1789) - h.h. CENDRE Jean, marchand-fermier du Vaudoisy, et VOULLEREAU Françoise (1717) - CHAZERAY Jean, manoeuvre (1653) - CLAUDET Jean et SIMON Marie (1706) - COGNET Germain (1656) - COQUILLAT Eugin, manoeuvre (1732) - COQUILLAT François, manoeuvre (1786) - COUGNET Pierre, manoeuvre (1683) - DE LA BUSSIERE Jean, seigneur (1572) - DE LA BUSSIERE Loys, seigneur (1572) - DE LA BUSSIERE Philippe, seigneur (1545) - DUMONT Louis, laboureur (1678), manoeuvre (1689) - DUMONT Pierre, manoeuvre (1789) - DUPUIS Louis, fermier du Vaudoisy (1677) - FERRIERE Michel, cardeur (1587) - FLEURY Blaise, laboureur (1708) - FLEURY Eugin, laboureur (1683) - FROMAJOT Jean le jeune, laboureur (1739) - FROMAJOT Sébastien, manoeuvre (1789) - GERMAIN Edme-Jacques, marchand, syndic (1789) - GERMAIN Joseph-Nicolas, laboureur (1789) - GIBU Charles et (BANNIERE) Jeanne (1656) - (GODARD) Vincent et PASQUET Françoise (1656) - GOUX Jean, manoeuvre (1742) - GUIBELIN Claude, laboureur et fermier du Vaudoisy (1786) - GUIGNAULT Agnan (1765) - JARREAU Claude (1765) - LASSOSSOIS Jean (1765) - LENOIR François, tixier (1724) - LENOIR Jean (1765) - MASSÉ Sébastien, tisserand (1740) - MASSON Jean, manoeuvre (1789) - MATHIEU Jacquette (1655) - MAULNOIR François l'aîné, marchand (1691) - MAULNOIR François le jeune, marchand (1715) - MERCIER Edme et Jean, laboureurs (1722) - du MERLE Gabriel-Clair, écuyer, seigneur du Vaudoisy, et JARREAU Françoise (1701) - du MERLE Noël, écuyer, seigneur du Vaudoisy (1668) - MINDRET Blaise, sabotier (1723) - MINDRET Jean et ? Jacquette (1659) - MORIGNOT François, tisserand (1789) - PAURON Pélerin (1765) - abbé du PRÉ (1727) - RAT Etienne, manoeuvre (1722) - RAT Henri, laboureur (1691) - RAT Sulpice (1765) - REDOUTÉ François, père (1765) - REDOUTÉ François, fils (1765) - REDOUTÉ Hubert, laboureur (1651) - REDOUTÉ Jean (1765) - ROUSSEAU François, manoeuvre (1789) - SEGLIER Marie, sage-femme (1685) - SEGUELIER Charles, marchand charbonnier (1664) - SEGUELIER Guillaume, Jean, Pierre (1516) - SEGUELIER Jacques, laboureur (1683) - SEGUELIN Edme, vigneron (1678) - VINCENT Edme, marchand (1723).

Vue aérienne du Vaudoisy (© Géoportail)

x

Habitants les plus anciens

Ce sont, à ce jour, le seigneur Jean Bussière et Jean, Pierre et Guillaume Seguellier (1516).

x

Année 1765

Le Vaudoisy compte 17 foyers, plus quelques "forains" (étrangers) non identifiés et mal supportés par les autochtones. On dénombre 1 laboureur, 1 marchand, 1 tisserand, 1 foulonnier, 1 garde des bois, 2 charbonniers et 3 manoeuvres. Les "notables" locaux sont la veuve Agnan Cendre, le laboureur Claude Jarreau et le marchand Agnan Guinault, tous trois apparentés pour avoir épousé des enfants de Jean Cendre - ancien fermier du Vaudoisy. Selon la coutume nivernaise, ils vivent vraisemblablement en communauté, se partageant la principale maison du village - qui pourrait avoir été le manoir seigneurial - et fournissant du travail aux manoeuvres du lieu.

Seuls deux habitants du Vaudoisy savent signer : Jean Aulard, le garde des bois, et Agnan Guinault, le marchand.

- AULARD Jean, garde des bois du prieuré du Pré - BISEAU François, manoeuvre - BLOND(EL)ET Pierre, foulonnier - veuve Agnan CENDRE (Anne JARREAU) - veuve Sulpice COQUILLAT (Marie de VILLIERS) - enfants de défunt FLEURY Edme - GUINAULT Agnan, marchand - JARREAU Claude, laboureur - LASSOSSOIS Jean, manoeuvre - LENOIR Jean - MASSÉ Sébastien, tisserand - PAURON Pélerin, charbonnier - veuve NORMAND Jean (Marie RAT) - RAT Sulpice - REDOUTÉ Jean, manoeuvre - REDOUTÉ François père - REDOUTÉ François fils, charbonnier.

x

Annuaire des professions

Entre parenthèses la date de la plus ancienne mention.

- cardeur (1587) - charbonnier (1664) - foulonnier (1765) - laboureur (1651) - manoeuvre (1651) - marchand (1691) - marchand-fermier (1717) - sabotier (1723) - syndic (1789) - tixier (1724) - vigneron (1678).

x

Archives notariales

- 1516 : Bail de la motte du Vaudoisy

- 1664 : Vente de charbon

- 1668 : Vente d'une terre par le seigneur du Vaudoisy 

- 1683 : Des suites inattendues d'un outrage et voie de fait

- 1683 : Bail d'une maison au Vaudoisy

- 1683 : Bail d'une maison au Vaudoisy

- 1686 : Vente d'une terre par le sieur du Vaudoisy

- 1689 : Bail d'une maison au Vaudoisy

- 1701 : Vente de noyers par le seigneur du Vaudoisy

- 1708 : Contrat de mariage d'un petit laboureur du Vaudoisy

- 1713 : Contrat de mariage de Jean Cendre, fermier du Vaudoisy, et Françoise Voullereau

- 1717 : Echange de maisons et de terres entre marchands de Menou et du Vaudoisy 

- 1721 : Bail du domaine du fermier du Vaudoisy 

- 1722 : Résolution du précédent bail.

- 1722 : Bail de La Montagne

- 1723 : Vente d'une "mazure" de maison 

- 1724 : Contrat de mariage de la fille du fermier du Vaudoisy

- 1739 : Bail d'une maison

- 1765 : Acte de vente de biens communaux par l'assemblée des habitants du Vaudoisy

- 1765 : Vente des biens communaux du Vaudoisy : suite

- 1769 : Vente des biens communaux du Vaudoisy : suite

- 1786 : Bail de la ferme du Vaudoisy

- 1786 : Un orage catastrophique

- 1795 : Bail d'une manoeuvrerie

x

Ancien cadastre

(début XIXe siècle)

x

Recherche

- Cherche vues anciennes et/ou originales du Vaudoisy.

- Quelle est la plus ancienne construction du Vaudoisy ?

- Où habitait la famille Cendre ?

- Où se trouvait le manoir seigneurial évoqué par quelques habitants ? Du côté de la Girauderie ? En reste-t-il quelque chose ?

- Où se trouvait la chapelle ?

- Que sont devenus les carreaux vernissés découverts en 1927 ?

- Comment s'appelle le cours d'eau arrosant le Vaudoisy ?

- Qu'appelle-t-on exactement La Montagne ?

Vous pouvez répondre ? N'hésitez surtout pas ! mContact !

x

Contributeurs

- J.-C. GORRIZ

- Serge PAURON

- Reine-Marcelle VANESME, née CENDRE (†)

Merci à eux !

x

Bibliographie

- Désolation à Colméry - Monique Guenette - Blanc-Cassis n° 117 - 2009

 

Page dédiée à la mémoire de

Reine-Marcelle Vanesme, née Cendre (1920/2012), habitante du Vaudoisy.

Dernière mise à jour le 4 avril 2017.

© Cahiers du val de Bargis