Colméry, 1789 - Dans la nuit du 4 au 5 mai, un violent orage s'abat sur le Vaudoisy. Le 6 mai, à sept heures du matin, une délégation d'habitants, conduite par le syndic, se présente à Malicorne, où elle sait trouver le "commissaire aux droits seigneuriaux" du prieuré du Pré, notaire de profession. Celui-ci est le représentant du prieur, seigneur du Vaudoisy, d'une partie des terres de Malicorne et autres lieux.

Hagards, épuisés, les habitants ont les larmes aux yeux. On imagine que c'est le syndic qui prend la parole. Sans tergiverser, le notaire décide de les suivre sur place, accompagné de deux témoins. C'est un triste spectacle qui s'offre aux visiteurs, stupéfaits de ce qu'ils découvrent. Les dégâts sont immenses : maisons et bâtiments dévastés, meubles et vêtements irrécupérables, bestiaux noyés, récoltes perdues, champs impraticables... Ce qu'espèrent les habitants ? Un secours des autorités, bien sûr, mais ont-ils encore la force d'y croire, eux qui ont déjà été victimes de l'hiver 88/89, un des pires du siècle ?

Un peu plus tard dans la journée, le notaire reçoit trois autres délégations d'habitants, venus du bourg, de La Cour et de Malicorne même (voir ici). On apprend que le moulin banal du village est détruit.

Il faut néanmoins noter que le registre paroissial du temps ne mentionne aucun décès lié à cette catastrophe. (0)

Cote : 3 E 1 / 286 - Minutes du notaire Jacques Danthault (Notre-Dame du Pré)

 

1 - Aujourd'hui six mai mil sept cent quatre vingt neuf environ

2 - les sept heures du matin au lieu de Malicorne paroisse de

3 - Colmery généralité de Bourges où nous Jacques Danthault (1)

4 - notaire et commissaire aux droits seigneuriaux

5 - résidant au bourg et paroisse de Notre Dame du Pré

6 - les Donzi sommes logés chez s[ieu]r Pierre Montassier

7 - bourgeois audit lieu de Malicorne à l'effet de

8 - veriffier les assiettes dependantes de la censive (2) du prieuré de

9 - Notre Dame du Pré les Donzi (3) sont comparus (pardevant nous notaire susdit) s[ieu]r Edme

10 - Jacques Germain marchand (sindic (4) de la communauté du Vaudoisi), Nicolas Joseph Germain laboureur,

11 - Claude Guiblin laboureur, Pellerin Pauron manoeuvre,

12 - Hubert Cendre (5) laboureur, François Rousseau manoeuvre,

13 - François Morigneau tisserand, Jean Bontems manoeuvre,

14 - François Bontems manoeuvre, Sebastien Fromajot manoeuvre,

15 - Pierre Dumont manoeuvre, Jean Masson manoeuvre et autres

16 - tous habitans demeurans au lieu du Vaudoisy (6); lesquels, les larmes

17 - aux yeux, nous ont prié de nous transporter audit lieu du Vaudoisy

18 - susdite paroisse de Colmery à l'effet d'y constater et dresser acte

19 - des malheurs qu'ils ont essuyés de l'orage du quatre au cinq

20 - du courant ; à quoi adhérant nous nous sommes transporté

21 - audit lieu du Vaudoisi susdite paroisse, où etant assisté de Louis

22 - Bruere entrepreneur de construction de batiments demeurant

23 - en la ville de Donzi paroisse de Notre Dame du Pré et de Jean

24 - Gabriel tailleur d'habits demeurant au bourg et paroisse de

25 - Couloutre la Riviere, nous avons trouvé tous les habitans dudit lieu

26 - du Vaudoisi dans la plus grande désolation par la perte des

27 - grains qu'ils avoient pour vivre (# : celle de leurs meubles et vètements), celle de leurs brebis (+ : porcs, abeils) et vaches

28 - qui ont été noyés, l'encombrement de leurs maisons, granges et

29 - ecuries où ils ne peuvent loger aucune espêces de bestiaux

30 - sauvés du nauffrage ; ces pauvres infortunés après nous avoir

31 - fait voir la dévastation de leurs batiments, jardins et chenevieres (7)

32 - nous ont conduits (sur et) dans leurs terres ensemencées tant de

33 - gros que de petits bleds (8) où ils nous ont demontré qu'ils

34 - alloient etre reduits à une si extrême misere, qu'ils ne

35 - pouroient y résister en ce que non seulement leurs grains

36 - etoient ruinés mais encore que leurs terres ne pourroient

37 - etre cultivées pour l'année suivante en ce qu'il s'y etoit

38 - formé des ravins qui en empêchoient la culture et que

39 - dans les endroits où il ne s'etoit pas formé des ravins

40 - le torrent y avoit tellement poussé des pierres qu'il n'etoit

41 - pas possible de tenter aucune culture ; de là ces infortunés

42 - habitans nous ont conduits sur et dans leurs prés que nous

43 - n'aurions pû reconnoitre si nous ne les avions précedament

44 - vû tant ils sont couverts de sable, pierre et cailloux

45 - en sorte que la désolation est si grande dans le malheureux

46 - village que les habitans y manquent dans le moment

47 - des choses les plus essentielles à la vie et ne sont pas

48 - même en sureté dans leurs maisons et cabanes dont

49 - les fondements sont presque ruiné par l'inondation et (## : singulierement ceux du domaine du prieuré du Pré) ;

50 - dont et de tout ce que dessus les dits habitans nous ont requis

51 - le présent acte à l'effet de constater leur affreuse misere

52 - à l'administration provincialle du Berry dont ils espèrent

53 - les plus prompts secours d'après les intentions bienfaisantes

54 - de notre souverain ; ce que nous leur avons octroyé pour

55 - leur servir et valoir ce que de raison, en présence

56 - dudit Louis Bruere et dudit Jean Gabriel témoins

57 - stupéfaits ainsi que nous des malheurs des habitans

58 - dudit lieu du Vaudoisi qui ont déclaré ainsi que ledit

59 - Jean Gabriel ne savoir signer, sauf ledit Edme Jacques

60 - Germain, ledit Fromajot, ledit Guiblin, ledit Pauron

61 - et ledit Bruere soussignés avec nous notaire susdit.

 

Guiblin - Fromajot - Poron - Bruere - Germain - Danthault, n[otai]re

 

62 - Controllé à Donzy le 27 mai 1789

63 - Reçu 15 sols. Guerin

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - Jacques Danthault : Jacques Danthault, notaire à Menou de 1764 à 1793.

(2) - censive : Étendue des terres d'un fief qui doivent le cens.

(3) - prieuré de Notre Dame du Pré les Donzi : Prieuré qui détient un certain nombre de terres dans la région, dont le Vaudoisy et, apparemment, une partie des terres de Malicorne, autre hameau de Colméry.

(4) - sindic : Notable chargé de représenter, d'administrer les villageois et de défendre leurs intérêts.

(5) - Hubert Cendre : Hubert CENDRE (N : Colméry, 4 novembre 1752 / D : Colméry, 11 juin 1805 ou 22 prairial an 13), laboureur au Vaudoisy / Premier mariage : Colméry, 18 janvier 1777, avec Cécile CADET (N : Ciez, ? / D : ?, avant 1786) / Second mariage : Colméry, 27 février 1786, avec Marie COGNET (N : Saint-Malo ? / D : ?)

Une de ses descendantes vivait encore au Vaudoisy en 2012.

(6) - Vaudoisy : Le Vaudoisy n'a jamais relevé de la seigneurie de Colméry et a au contraire toujours constitué une entité indépendante (rattachée, selon les époques, à la seigneurie de Couloutre ou au prieuré du Pré à Donzy). Quelques sieurs du Vaudoisy, par ordre chronologique : famille de La Bussière, famille du Merle, prieur du Pré...

(7) - chenevieres : Champ sur lequel on cultive le chanvre (lequel fournit une matière textile, préparée par rouissage et teillage).

(8) - gros que petits bleds : Les gros bleds sont le froment, le seigle, le méteil ; les petits sont l'avoine, l'orge...

 

 

 

Cet acte du notaire Danthault a fait l'objet d'un article de Monique Guenette, intitulé Désolation à Colméry, paru dans le bulletin du Cercle généalogique et historique du Nivernais-Morvan.

 

Colméry

Accueil

Page créée le 10 novembre 2013. Dernière mise à jour le 11 novembre 2013.

© Cahiers du val de Bargis