Colméry, 1683 : Bail d'une durée de 6 ans pour une maison située au Vaudoisy avec cour, jardin, chènevière, 250 m² de terres labourables, 800 m² de vigne. Le propriétaire est un laboureur de Colméry et le locataire un manoeuvre du village voisin de Couloutre. Le loyer, annuel, s'élève à 6 livres. (0)

3 E 8 / 141 - Minutes du notaire Louis Voullereau (Colméry)

 

Le Vaudoisy, Colméry (© Géoportail)

 

1 - L'an g VI c[ent] quatre vingt trois (1) le septiesme jour de mars à Colmery appres midy

2 - au bureau et pardevant le n[otai]re soub[sig]né est conparu en personne Jean Maindret

3 - laboureur dem[eurant] aud[it] Colmery, lequel a accensé et admodié (2) pour le temps,

4 - terme et espace de six annéz et six deblures (3) continuelles et consecutives

5 - l'une l'autre sans intervals de temps à commancer de ce jour d'huy et finir

6 - à pareille jour les dites six annéz expiréz promet faire jouir à Hubert

7 - Chevalier man[oeuvre] dem[eurant] à Couroure La Riviere (4) presant preneur stipulant

8 - et acceptant led[it] bail pour led[it] temps. C'est assçavoir une maison

9 - assize au lieu du Vodoisy parr[oisse] dud[it] Colmery ainsi qu'elle se

10 - consiste et conporte avec les aisances et dependences d'icelle, cour,

11 - jardin, verger et cheneviere (5) que led[it] preneur a dict bien sçavoir pour luy

12 - avoir esté montréz par led[it] bailleur ; plus une carte (6) de terres

13 - labourables assize au Grand Préz tenant d'un long à la vigne de Pierre Cougnet,

14 - d'autre lon et d'un bout à Denis Rat et d'autre bout au seig[neu]r marquis

15 - de Charnizay (7) ; plus une piece de vigne assize à la coste des Vallez contenant

16 - l'oeuvre de deux hommes de pioche (8) ou environ tenant d'un long aux heritiers

17 - Hubert Mignard, d'autre à Charles Seiglier, d'un bout au sieur prieur du Prez (9) et

18 - d'autre aux terres labourables pour tenir de toutes les choses cy

19 - dessus par led[it] preneur en bon pere de famille à la charge de faire et

20 - fassonner laditte vigne de toutes les façons ordinaires et accoutumez

21 - par chacun an, faire en icelles aussy par chacun an un quarteron (10) de

22 - proignier (11) fumez bien et deument et l'antretenir de pessiaux (12) pandant

23 - led[it] bail appres qu'elle aura esté garnie de pesseaux l'année

24 - presente soit par led[it] bailleur ou par celluy qui en a joüy. Ce

25 - bail ainsy faict moienant qu'icelluy preneur a promis et s'est par ses

26 - pr[ésen]tes obligé paier aud[it] bailleur par chacun an pour le prix dud[it]

27 - accense à chacun jour et datte des presentes la somme de six livres t[ournoi]s

28 - dont le premier terme et paiem[en]t commence d'huy en un an prochain venant

29 - et d'illec (13) à continuer d'an en an jusques en fain des dites six annéz ; sera

30 - pourtant loizible aux parties de ce departir du p[rése]nt bail appres les

31 - trois premieres annéz expiréz en s'avertissant toutes fois trois mois

32 - auparavant ; baillera led[it] preneur une expedition (14) des presentes aud[it]

33 - bailleur dans quinzaine ; à tout ce que dessus les parties se sont

34 - respectivemant obligéz. Car ainsy &c prometant &c obligeant &c

35 - renonçant &c faict es presence desd[its] Isaac Voullereau ... et

36 - Jean Billault sergent dem[euran]ts aud[it] Colmery tes[moins]. Les parties ont

37 - declaré ne sçavoir signer de ce faire interpelléz.

 

J. Billault - I. Voullereau - L. Voullereau (15)

 

 

 

Vocabulaire et notes

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - an g VI c[ent] quatre vingt trois : "g" se lit "mille" ; "VI" se lit "six" et "c", en exposant, se lit "cent" ; ici, donc : 1683.

(2) - accensé et admodié : Acensé et amodié ; donné à ferme et à cens.

(3) - deblures : Récoltes.

(4) - Couroure la Riviere : Il s'agit du village voisin de Couloutre-la-Rivière.

(5) - cheneviere : Champ sur lequel on cultive le chanvre (lequel fournit une matière textile, préparée par rouissage et teillage).

(6) - carte : La quarte est une ancienne mesure de superficie pouvant correspondre à un quart de boisselée, soit 250 m². ;

(7) - marquis de Charnizay : Il s'agit d'Armand-François de Menou (1627-1703), noble et militaire français. Marquis de Menou et de Charnizay (Indre-et-Loire), il est également le seigneur de Nanvignes (ancien nom de Menou, Nièvre), Prunay-le-Gillon (Eure-et-Loir), Obterre (Indre), Menestreau (Nièvre), Villiers (Nièvre), Colméry (Nièvre) et autres lieux.

(8) - oeuvre de deux hommes de pioche : On exprime ainsi la surface de vigne que sont susceptibles de travailler deux hommes, à la pioche, en une journée, soit plus ou moins 800 m².

(9) - prieur du Prez : Le Vaudoisy n'a jamais dépendu de la seigneurie de Colméry et a au contraire toujours constitué une entité indépendante (rattachée, selon les époques, à la seigneurie de Couloutre ou au prieuré du Pré à Donzy). Quelques seigneurs, par ordre chronologique : famille de La Bussière, famille du Merle, prieur du Pré...

(10) - quarteron : Ensemble de 25 unités. Un quarteron de fagots, par exemple, en comptera 25.

(11) - proignier : Provins ; jeunes pousses d'un cep de vigne, qu'on enfouit après y avoir fait une entaille, afin qu'elles prennent racine, et qu'il s'en forme d'autres ceps.

(12) - pessiaux : Paisseaux : échalas, piquets de bois pour soutenir la vigne.

(13) - d'illec : D'ilec ; et de là.

(14) - expedition : Copie d'un acte, d'un jugement.

(15) - L. Voullereau : Louis Voullereau (~ 1636 / 1714), successivement ou simultanément praticien, notaire, lieutenant de justice (à Colméry), procureur fiscal (à Menou) ; personnage ayant joué un rôle central dans la vie locale ; on lui connaît 12 enfants répertoriés.

 

 

  Accueil 

 Colméry

Page mise en ligne le 13 avril 2013. Dernière mise à jour le 14 avril 2013.

© Cahiers du val de Bargis