Les hameaux de Vielmanay

et leurs habitants

 

L'étang de Saint-Martin - plan de 1790

 

Ces listes sont révisables et, évidemment, incomplètes... L'orthographe de certains noms a été parfois corrigée - à tort, peut-être !

 

Hameaux, écarts et lieux-dits

(entre parenthèses : le nombre d'habitants en 1895)

- Bellevue, ferme - La Bonnetterie, ferme - Les Brunets, hameau - Le Champ-Meunier, hameau (50) - Coche, hameau - Les Hottes, moulin - Les Jolys, lieu-dit - La Jouganderie, hameau - Le Lignou, hameau, ferme - Le Peteloup, maison isolée - La Piquerie, hameau - Les Pivotins, château, ferme - Les Princelets, hameau - Les Quénaults, hameau - Les Revenus, hameau - La Ronce, hameau - La Sansonnerie, ferme - La Tour, hameau - Vieux-Moulin, château, ferme.

 

Noms de lieux

- Annuaire des noms de lieux à Vielmanay

 

Habitants de la Bonnetterie

Le domaine appartient avant la Révolution à la chartreuse de Bellary. En 1791, son cheptel se compose de 10 boeufs de labour, 6 taureaux de deux à trois ans, 4 mères vaches, 2 taurets, 2 chevaux, 41 agneaux, parmi lesquels il y a 4 brebis.

- CARREAU Pierre, manoeuvre (1683) - QUENAULT François, métayer (1791)

 

Habitants du bourg

- BELANGER René, maréchal et maître serrurier (1668) - COCHON Augustin, marchand (1722) - GOUMIER Edme, manoeuvre (1671) - MALVILLE Antoine, marchand (1750)

 

Habitants de la Bourie

Ce lieu apparaît sur la carte de Cassini, est attesté par le cadastre de 1840 mais ne figure pas sur les cartes modernes. La Bourie doit se situer à environ 500 mètres au nord de la Jouganderie. Il s'agit peut-être bien d'une tuilerie.

- CHARPAIN Guillaume, tuilier (1750) - CHARRAULT Gabriel, tuilier (1742) - DERNIERE Pierre, jardinier (1790) - MEUNIER, manoeuvre (1791) - MEUNIER Blaise, sergent (1789)

 

Habitant de Coche

Abbaye mentionnée par Lebeuf, dans son Histoire de la prise d'Auxerre, comme ayant été entièrement détruite pendant la guerre de Cent Ans. On trouve néanmoins, dans un acte de 1745, la mention d'un certain Hubert Tolleron "notaire au bailliage de Coche et de Vielmanay".

 

Habitants de Garchy (première mention en 1085)

- COURTILLAT Blaise et CHARLOT Françoise (1692) - DAVID François, marchand hôtelier, et POURREAU Marie (1692) - M. et Mme de GARCHY, demeurant au château de Vieux-Moulin (1686) - RAT Jean, laboureur, et CLOURIOU Marie (1685) - SEPTIER Martin, laboureur, et AIURY Louise (1684)

 

Habitants des Gippes

- BELANGER Edme, laboureur (1679) - MONAIN Antoine, manoeuvre, et BALANGER Marie (1756)

 

Habitants des Granges-Rouges (hameau détruit)

- PRINCELET Gabriel, laboureur, et BRUNET Pierrette (1683) - SIMONET Edme l'aîné, laboureur (1684)

 

Habitants des Jolis

- JOLY Philippe, charbonnier, et DARD Pierrette (1683)

 

Habitants de la Jouganderie

- BABEAU Edmée, veuve de CURÉ Pierre, vivant laboureur (1683) - CURÉ Simon (1684) - GALOPIN Jeanne (1683) - GALOPIN Pasquet, forteux (?), et SAMSON Edmée (1684)

 

Habitants du Lignou

En 1220, Guy de Mont-Perrou fait don de tout ce qu'il possède au Lignou aux chartreux de Bellary.

- BONNET Louis, laboureur (1664) - DESMOINEAUX Edme, manoeuvre, et COULBOUÉE Michèle (1683) - HUET François, vigneron (1664) - RAVISÉ Jean, manoeuvre, et MASSON Marie (1683) - TORCOL Louis, manoeuvre (1751) - TOULON Jean, laboureur (1755)

 

Habitants des Pivotins

On y signale un château et un haut-fourneau (1745). La terre des Pivotins appartient un temps aux seigneurs de Vieux-Moulin et a pour seigneur en 1685 Augustin de l'Espinasse.

- CENDRE Augustin, laboureur (1790), domestique (1793) - CENDRE Claude le jeune (1791) - CENDRE Godefroy, charretier (1794) - CHOMBARD, charretier (1727) - COURTOIS Gilbert, régisseur du fourneau (1791) - DE L'ESPINASSE François-Edme, conseiller du roi (1752) - FRAPPIER Guy, fermier des Pivotins (1705) - LAUVERGEON Germain, garde forestier (1792) - MONMIGNAU Louis, charretier, et MOIREAU Marie (1683) - PLUVINET François, laboureur (1727) - QUENAULT Gabriel (1683) - RAPIN Jacques-François, marchand, maître de forge (1715) - VANNIER Louis, journalier (1792).

 

Habitants des Revenus

- BROUTOT Jacques, mineur, et CHARPENTIER Noée (1683) - BROUTOT Jean, manoeuvre, et LANGOURIEUX Renée (1684) - BORSIER Thomas, tireur de mine, et COURTIN Marie (1683) - COFFARD Léonard, laboureur (1788) - LOISEAU Jean, manoeuvre (1782) - MALVILLE Antoine (1749).

 

Habitants de la Ronce

On y trouve deux petites forges et d'abondantes minières.

- ARLOT Pierre, forgeron (1684) - BEAUFILS Barthélémy, asseron (1689) - BEAUFILS Louis, asseron (1689) - CHEVALIER Louis, marteleur (1755) - COURTIN Grassien, tireur de mine (1668) - GAGNEPAIN François, forgeron, fils de feu GAGNEPAIN Jean aussi forgeron (1697) - GRANDGUILLAUME, maître de forges (1670) - MARCHAISON Jacques, laboureur, et BUNOT Edmée (1684) - MONIN François, laboureur (1788) - PINSIN Augustin, laboureur (1788) - RAVISÉ Thomas, laboureur, et TAURE Pierrette (1683) -

 

Habitant de Saint-Laurent

(chapelle, maison et moulin ruinés)

- CHAVOUÉE André, garçon meunier (1786)

 

Habitants de la Samsonnerie

Du nom, probablement, des premiers habitants : Samson, attesté en 1657. Le domaine appartient avant la Révolution à la chartreuse de Bellary. En 1790, son cheptel se compose de "10 boeufs de labour, 1 châtron, 4 tauraux qui travaillent, 2 vaux de l'année, 4 meres vaches... 3 taurets... 2 chevaux... 77 moutons."

 Bail à métayage de la Samsonnerie (1741)

 Bail à moitié de la Samsonnerie (1789)

- BIDAULT Hubert, laboureur (1703) - MICHAUT Pierre, domestique (1691) - NARCY Michel, laboureur-métayer (1791) - PIGOURY René, laboureur, et GUENAULT Louise (1683) - RAVISÉ Edme, manoeuvre (1741) - VALET Charles, laboureur, et THIBAULT Marguerite (1684) -

 

Habitants de la Tour

Le domaine appartient avant la Révolution à la chartreuse de Bellary.

- GRAVIER Toussaint, laboureur (1727) - TOULON Augustin, métayer (1791)

 

Habitants de Vieux-Moulin (château)

Seigneurie très ancienne, Vieux-Moulin appartient successivement à Bureau de La Rivière, à la famille Marafin, à Anne de Troussebois, à Augustin de Lespinasse... et bien d'autres qu'il serait fastidieux d'énumérer. Le château a été reconstruit à la fin du XVe siècle sur l'emplacement d'une ancienne maison forte datant du XIIIe siècle et détruite pendant la guerre de Cent Ans.

- BUCHET Marie-Thérèse, dame de Vieux-Moulin (1788) - DE MARAFIN François (1560) - DE MARAFIN Philibert (vers 1750) - DE LESPINASSE Henri, prêtre, seigneur (1703)

 

Sources

- registres paroissiaux

- minutes notariales

 

 Accueil

 Vielmanay

Page créée le 14 avril 2007. Dernière mise à jour le 29 avril 2017.

© Cahiers du val de Bargis