Château de la Motte-Josserand

 

 

Le château

Entouré de marécages, le château de La Motte Josserand était une "maison forte", sans doute édifiée au XIIIe siècle. Au XVe siècle, la disposition était la suivante : un pont franchissant le Nohain donnait accès à la basse-cour dont une haute tour carrée et massive commandait l'entrée ; par un second pont, on gagnait la baille précédée sans doute d'une barbacane munie de deux tours rondes ; puis, de la baille, on accédait au château par le pont-levis.

Aujourd'hui, la basse-cour et la baille ont disparu.

L'architecture du château est caractéristique des anciennes maisons fortes : quatre pavillons rectangulaires sont reliés entre eux par des chemins de ronde. Ils forment les côtés d'un vaste rectangle dont les angles sont occupés par quatre tours circulaires. L'ensemble entoure une cour intérieure.

 

Historique

 

 

Bref historique

Sous le système féodal, la seignerie de la Motte-Josserand était un fief du comte de Nevers et relevait de la châtellenie de Donzy.

Le premier document sur la construction du château date de 1248. C'est un acte de "foi et hommage" rendu par Josserand de la Rivière à sa féale Mathilde comtesse du Nivernois pour "la maison forte de la Motte, dite Villiers, sise auprès de Donzy".

Gille de Sully, "seigneur de la Motte-Josserand", sire de la Motte et Beaulmont, est le premier dont le nom soit parvenu jusqu'à nous. En 1332, il rend hommage au comte de Nevers suzerain pour la "maison fort" de la Motte-Josserand.

En 1426, le château est vendu au célèbre Perrinet Gressard, redoutable chef de bande, adversaire de Jeanne d'Arc.

En 1447, Guillaume Jouvenel des Ursins se fait appeler seigneur de la Motte-Josserand.

En 1556, le château appartient à la famille de l'Hôpital.

En 1620, Nicolas de l'Hôpital, conseiller du roi, rend hommage pour la Motte-Josserand. C'est lui qui est à l'origine des plus grandes transformations que le château ait connues. Le blason qui figure au-dessus de la porte d'entrée du château est le sien.

En 1856, le château appartient à Jean-Guinot Monmignot, meunier à Colméry. L'actuel propriétaire est un de ses descendants.

 historique complet (feuille n° 1)

 historique complet (feuille n° 2)

 

Guillaume Jouvenel des Ursins

baron de Trainel, chancelier de Charles VII (1401-1472)

vers 1460 - Jean Fouquet

Nicolas de l'Hôpital

duc de Vitry, maréchal de France

(1581-1644)

 

Archives

 

1731 : attaque d'un loup sur le bétail

 

Vues extérieures

 

 

 

Avant... Après !

 

 

 

Cartes postales anciennes

 

Pour agrandir une photo, cliquer dessus puis appuyer sur la touche F11 !

 

 

Bibliographie et sources

 

Bibliographie

La Motte-Josserand - Georges Bourgeois - Editions de la Revue du Centre - 1938

 

Sources

- L'ensemble des documents présentés ici proviennent des archives personnelles de Guy Monmignaut. Merci à lui !

- Plan du château au XVe siècle : dessin de Georges Bourgeois (1938)

 

Page créée le 1er août 2007. Dernière mise à jour le 13 novembre 2014.

© Cahiers du val de Bargis