Beaumont-la-Ferrière :

ses hameaux et leurs habitants

 

Sauvages - juillet 2004

 

Bergerie (la)

- CENDRE Jean, laboureur (1671) - HUBERT Pierre (1717).

 

Bourgneuf

Le forge de Bourgneuf, installée sur un ancien moulin, est mentionnée dans des actes du dix-septième siècle.

- CHARBY Jean, laboureur-métayer (1670) - NOEL Jean, marteleur (1689)

 

Caillots (les)

Ce hameau devrait son nom à ses premiers habitants.

- SAULNIER Michel (1709), cerclier ; à la suite de diverses agressions dans les bois environnants, celui-ci fut condamné à estre rompu vif sur un echaffault en cette ville de Saint-Pierre-le-Moustier, et y recevoir quatre coups vifs et estre ensuite estranglé et mis sur une roue. Ladite sentence fut exécutée le 7 mars 1711 et le corps de Michel Saulnier fut transporté sur une roue de Saint-Pierre à Nevers.

 

Château de Beaumont

(coll. Dominique Devoucoux)

- VELU Vital le jeune, régisseur (1788)

 

Châtellier (le)

Cette métairie, qui fut construite au milieu du seizième siècle, n'existait déjà plus dans la seconde moitié du XVIIIe siècle (on en mentionne les ruines en 1783).

- COULLON François, laboureur (1663) - SAULNIER Etienne, laboureur (1681)

 

Choulot

Ce hameau est traversé par le ruisseau de Choulot (appelé Charlon au seizième siècle).

- BERNARD Mathieu et François, laboureurs, père et fils, communs personniers (1665) - CAILLOT Claude, manoeuvre (1663) - DE LAVENNE Charles-Amaury, seigneur (1752) - DE LAVENNE Jacques-Florimond, seigneur (1781) - DE QUINQUET Charles-Roger, seigneur (1724) - DU LYS Michel, seigneur, et Claude de CORNILLAT (testament daté de 1556 : ... considérant qu'il n'est riens plus certain que la mort ny incertain que l'heure d'icelle...) (1556)

 

Domaine de Beaumont

Il s'agissait d'une métairie dont la dernière mention remonte à 1640.

- 1640 : Jacques BERNARD

 

Forge de Beaumont

- BEAUFILS Pierre, fermier de la forge (1663) - BACHELIER Edme, affineur (1663) - NOEL François, marteleur (1663).

 

Forêt (la)

Cette terre, démembrée de la seigneurie de Grenant, forma au quinzième siècle un fief distinct.

- 1410 : Jean des Mores, seigneur / Macé SEGUIN, serf / Jean dit Sory, serf / Jean et Simon-Macé SEGUIN, serfs /Jean PANAT / Guillaume MORIN - 1468 : Chilbert et Guillaume MORIN, serfs - 1499 : Imbert II de La Platière, seigneur - 1530 : Guillaume de La Platière, seigneur - 1581 : Jacques de MOROGUES, seigneur

 

Grenant

Un bail de 1538 mentionne la forge neuve de Grenant, qui était en pleine activité au XVIIe siècle.

- 15 novembre 1537 : Jehan SYMON, Guillaume SYMON, Mathieu HUBERT, Jehan SEGUYN, Nicolas LEBEAUL, Gilbert BORNAY, MARAY, Anthoine BALET, Marceaul REGNARD, Martin BOTEAUL, Jacquet FRETY, Guillaume GARELET, Marceau MARCHANT.

- 1655 : Claude PIROU le jeune, marchand-tanneur

 

Gros-Bois (domaine de)

- 1673 : Louise LECLERC - 1685 : Jean BOURDIER et Edmée MICHOT

 

Margis

Ce hameau est mentionné en 1492, 1531, 1641.

- 15 novembre 1537 : Estienne PEREAUL - Jehan des MOULINS - François de VAULX - l'affineur de Beaumont - Pierre de GARSY - Tyrion de LESCLUZE - Jehan BOURDIN - Jehan HUBERT - Denys HUBERT - Jehan FORNIER - Guillaume VIGNERON - le gendre a FORNIER, dict Curé - Gillet de LORMET - Estienne BERTELOT - Estienne COULLEBEAULT - Ursin ARBELET - Huguenin OBTIEVRE - Pierre MERCIER - Jehan du BOYS - Pasquet MERCIER - Jehan BILLETTE - Jacob LEONARD - Vincent GUYON - Mathely COUSTELIER.

- 1641 : Gilbert LASNE, métayer

 

Paillauderie (la)

- 1682 : Léonard PETIT, manoeuvre, et Marie BOURDIER

 

Paquetterie (la)

- 1700 : ce domaine est vendu 1 400 livres à Claude Hamiot, maître-fondeur de fer, par François de Morogues, seigneur de Sauvages.

 

Raisinotte (la)

- 1675 : Jehan CORBIER, métayer - 1678 : Maritte LUZY, laboureur.

 

Sauvages

Sauvages (Silvaticum) tiendrait son nom de son aspect... sauvage, étant, à l'origine, isolé au milieu de forêts immenses et impénétrables. Première mention en 1276. La forge est mentionnée dès le début du seizième siècle.

Le château fut bâti à la fin du XVIe siècle par Alexandre de Morogues.

Les seigneurs

- 1246 : Evrard dit CHARPENTIER, Joseph CHARPENTIER

- milieu XIVe siècle : Jehan de MELLO, seigneur de Sauvages

 - 1395 : Guillaume V des BORDES

- 1407 : Jean II des BORDES

- 1413 : Louis de la PLATIERE

- 1466 : Philibert de la PLATIERE

- 1514 : Imbert de la PLATIERE, seigneur de Sauvages

- 1520 : Philippe de la PLATIERE

- 1530 : Guillaume de la PLATIERE

- 1531 : Jehan de MOROGUES

- 1576 : Jacques de MOROGUES

- 1594 : Alexandre de MOROGUES

- 1601 : Henri de MOROGUES

- 1645 : Guy de MOROGUES

- 1665 : Henri-Louis de MOROGUES

- 1670 : Jean-Alexandre de MOROGUES-BOURDIN

- 1737 : décès François de MOROGUES, seigneur de Guichy, Sauvages et autres lieux

- 1743 : décès de Marie de MOROGUES, dame de Guichy, Sauvages et autres lieux

- 1759 : Suzanne -Madeleine de ROFFIGNAC, dame de Lentilly, Sauvages, La Forest, Guichy, le Chautay et autres lieux et Louis-Antoine comte de TORCY et seigneur des mêmes lieux

- 1787 : Nicolas CHAILLOU, seigneur de Sauvages, Guichy, Chautay 

Les manants

- BITEUR Pierre, marteleur (1750) - BONNET Laurent (1750) - HAMIOT Claude, maître-fondeur de fer (1700) - JOLINET Achille, praticien (1675) - LEPIRE Jean, affineur (1663) - MOREAU Antoine, forgeron (1750) - ROSIER Philbert, forgeron (1753) - THIBAULT Germain, voiturier par terre (1750) - VANNEREAU Jean, charretier (1702).

 

Beaumont et ses habitants

 Tout ce qu'on peut espérer trouver sur ce site grâce au moteur de recherche interne

 Beaumont avant la Révolution : annuaire des métiers (mise à jour régulière)

 Les hameaux de Beaumont et leurs habitants (mise à jour régulière)

 4 février 1704 : première mention du patronyme CENDRE (mariage de Jean Cendre et Charlotte Rignault)

1717 : la liste des contribuables de Beaumont (à venir)

 

Retour à Beaumont

Page créée le 14 octobre 2009. Dernière mise à jour le 8 avril 2017.

© Cahiers du val de Bargis