Nannay, 1666 : Contrat de mariage d'un officier seigneurial. L'acte est passé à son domicile, en présence de nombreux témoins dont les seigneurs de Chasnay et Nannay. On imagine que la réunion se tient dans une belle maison du bourg, ne serait-ce que par sa capacité d'accueil (une vingtaine de personnes sont présentes). Cette maison n'a donc probablement pas grand-chose à voir avec la modeste masure paysanne de la plupart des habitants de Nannay.

La fonction occupée par le marié, le nombre et la qualité des témoins indiquent d'ailleurs qu'il s'agit d'un mariage dans la bonne société locale. De ce point de vue, la modicité du "douaire" (don du mari) accordé à la mariée étonne : 40 livres seulement. Ceci s'explique sans doute par le fait qu'il s'agit, pour le marié, d'un second mariage.

Un inventaire des biens du marié accompagnait le document original. Celui-ci ne nous est malheureusement pas parvenu. (0)

Cote : 3 E 4 / 40 - Minutes du notaire Bouziat (Chasnay)

 

 

Le bourg de Nannay

 

1 - Nott[air]e du Roy le vingt troisiesme jour de novembre mil

2 - six cent soixante et six apres midy comparut en sa personne

3 - m[essir]e Louis Grondeau (1) procureur fiscal (2) au balliage (3) de Nannay

4 - y dem[euran]t filz de deffunt m[essir]e Edme Grondeau et de Jeanne

5 - Trabuchet majeur d'ans (4) uzent de ces droitz d'une part et

6 - Marye Bidault fille de deffuntz René Bidault et de Jeanne

7 - Cabré ses pere et mere assistée et octorizée en temps que

8 - besoing seroit de Michel et Guillaume Bidault ses freres et

9 - Barbe Bonsourd son oncle à ce presentz ; lesquelles partyes ont

10 - dit et recognu que dès le septiesme novembre present mois et

11 - an elles ont par l'advis de leurs parents et amis lors

12 - assemblés accordé le mariages d'entre elles et lesd[its]

13 - Grondeau et Marye Bidault avons promis eux prendre

14 - et avoir l'un l'aultre pour vray et loyal mariage ce qu'elles

15 - ont faict et solempnizé (5) ce jourd'huy en face de nostre mere

16 - saincte esglize catholicque apostolicque et romaine mais

17 - desirant que les articles par eux arrestés led[it] jour soient

18 - redigés en forme de contract pour demeurer ferme et stable

19 - en la maniere qu'ilz ont accordé led[it] mariage ; ont pour ce mendé

20 - le nottaire royal soubz[sig]né pardevant leq[ue]l et en la presence des

21 - tesm[oins] cy après nommés et soubzsignés (# : lesd[its] articles ayant esté representés ... par icelle les partyes) ils ont dit estre

22 - demeurés d'accord que lesd[its] espoux seront uns et commungs

23 - en tous leurs meubles et immeubles faictz et

24 - concquetz (6) et acquetz faictz et à faire ; et que pour acquerir

25 - led[it] droit de la par dud[it] futur Grondeau il apportera en icelle

26 - tous ces meubles biens comme aussy de la par de lad[ite]

27 - future Bidault seront recherchés par le

28 - futur Grondeau quy en donnera acquit au bas des p[rése]ntes

29 - lorsqu'il les recevra pour y avoir recours le cas

30 - escheyant ; et pour les biens dud[it] Grondeau en sera f[ai]t

31 - inventaire (7) inceré au bas des presentes pour cognoistre

32 - ceux qui luy appartiennent et à ses mineurs et de

33 - deffunte Edmée Ronger sa premiere femme ; lesquelz

34 - enfans led[it] inventaire et estat faict led[it] Grondeau

35 - entend interdir (8) de sa communeaulté et de lad[ite] Bidault

36 - sa femme comme estant en aage de gagner

37 - leur vye et le revenu de leur bien n'estant sufizent

38 - pour les norir et entretenir ; accordé a esté que led[it]

39 - Grondeau venant à decedder avant lad[ite] future Bidault

40 - icelle aura le choix de ce tenir à son droit de (communeaulté)

41 - ou y renoncer ; eslizante la renoncia[ti]on elle reprendra

42 - franc et quitte de tous debtes bien qu'elle y futs

43 - obligée tout ce qu'elle aura porté ou quy à cause

44 - d'elle sera entré en lad[ite] communeaulté suivant les

45 - reçus quy s'en trouveront au bas des presentes ; pour

46 - faire leq[ue]l choix elle aura le temps de quarente

47 - jours (9) pendant lesquels elle vivra aux despens

48 - de la communeaulté sans diminution de ses droitz ; et

49 - sy lad[ite] future Bidault decedde sans enfans icelluy

50 - Grondeau ne sera tenu rendre aux heritiers

51 - d'elle que les chauses quy à cause d'elle auront

52 - entré en lad[ite] comm[un]eaulté aussy franc et quitte

53 - de tous debtes ; a doué et doue (11) led[it] futur Grondeau

54 - lad[ite] Bidault de la somme de quarente livres

55 - de doere prefix (11) pour une fois payé et sans raport

56 - sans enfans du present mariage et en cas

57 - d'enfans led[it] doere demeurera reduit à la

58 - somme de trante livres ; le surplus du present

59 - contract demeurera reglé suivant la Coustume (12) ; lesd[its]

60 - articles demeureront ataché à ses presentes pour y

61 - avoir recours ; le surplus dud[it] contract demeurera

62 - reglé suivant la Coustume de Paris. Car ainsy

63 - fait et passé à Nannay en la maison dud[it] Grondeau (13)

64 - present Anne de Tespes (14) escuyer seig[neu]r de Pernay

65 - Nannay et Malvoisine (15), m[essi]re Gabriel de La Barre (16)

66 - ch[evali]er seig[neu]r baron de Chasnay, La Verniere et aultres

67 - lieux ch[evali]er des ordres de Nostre Dame du Mont

68 - Carmel et St Lazare de Hieruzalem, Philbert Charbin

69 - beau frere dud[it] Grondeau, Jouachim et Louis

70 - Chereau ses cousins germains, lesd[its] Michel et

71 - Guill[aume] Bidault frere de lad[ite] Bidaut et aultres

72 - soubzsignés lad[ite] Bidault et ses freres et led[it] Chabin ont

73 - declaré ne scavoir signer et aultres parens sauf les

74 - soubzsignés./.

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - Louis Grondeau : (° : vers 1631 / + : Nannay, 29 avril 1677), procureur fiscal de Nannay (1666), lieutenant de Chasnay (1674), inhumé dans l'église de Nannay.

(2) - procureur fiscal : Officier qui exerce le ministère public au sein de la justice seigneuriale. À ce titre, il veille à l'application des lois et, de façon plus générale, à l'intérêt public et... seigneurial, puisqu'il est l'agent du seigneur ! Il intervient par exemple en matière de "mésus" (dégradations dans les bois, les pacages...), d'affermage de la dîme, de protection des mineurs ou requiert à l'occasion l'inhumation d'un quidam mort "de mort imprévue".

(3) - balliage : Circonscription judiciaire où l'autorité est exercée par un bailli du roi, plus souvent par un lieutenant-général juriste de métier.

(4) - majeur d'ans : C'est-à-dire âgé de plus de 25 ans.

(5) - solempnizé : Célébré solennellement.

(6) - conquetz : Un conquêt est un bien acquis pendant la communauté entre un mari et une femme.

(7) - inventaire : Cet inventaire, qui aurait été certainement très intéressant, ne figure malheureusement pas dans la liasse du notaire.

(8) - interdir : Le futur marié entend se mettre à l'abri, par cette disposition, des appétits de ses enfants nés d'un premier mariage.

(9) - elle aura le temps de quarente jours : Une ordonnance de 1667, donc postérieure à ce mariage, donne aux veuves 3 mois pour l'inventaire et 40 jours pour délibérer.

(10) - a doué et doue : A donné et donne un douaire.

(11) - doere prefix : Un "douaire" est une portion de biens qui est donnée à une femme par son mari à l'occasion du mariage, dont elle jouit pour son entretien après le décès de son mari, et qui descend après elle à ses enfants. Un "douaire préfix" est celui qui consiste en une certaine somme déterminée par les conventions matrimoniales. (Dictionnaire du monde rural)

(12) - Coutusme : Droit, non-écrit ou codifié tardivement, propre à un peuple puis à un groupe social et formé par un ensemble de règles juridiques (régissant les affaires publiques comme les affaires privées) établies sur des usages locaux, règles qui ont force de lois, sans avoir été promulguées comme telles, pour autant qu'elles soient acceptées par tout le groupe intéressé. (TLF)

(13) - en la maison dud[it] Grondeau : 22 mois plus tôt, le marié est accusé par une veuve d'occuper indûment une maison du bourg lui appartenant. La veuve tente de récupérer son bien. Est-ce dans cette maison qu'ont lieu les festivités ?

(14) - Anne de Tespes : Anne de Tespes (vers 1622 / 1691), écuyer, seigneur de Nannay, Pernay et Malvoisine (1663). Il habite le chastel de Pernay et vit sur place. On retrouve sa signature dans de nombreux actes. Il décède à Nannay le 20 février 1691 à l'âge de 69 ans.

(15) - Malvoisine : Aujourd'hui disparu (il ne reste plus qu'un puits), Malvoisine, en 1753, se présente ainsi : 1 maison à loger le métayer, 2 granges (1 pour le maître, 1 pour le métayer), écurie, cour, jardin, chènevière, prés, terres labourables et non labourables, pâtureaux... Encore exploité en 1872, le domaine de Malvoisine semble avoir été abandonné avant la fin du XIXe siècle.

Malvoisine aujourd'hui...

(16) - Gabriel de La Barre : En 1658, Gabriel de La Barre prend le titre de chevalier, seigneur, baron de Chasnay, où il fonde un asile. Il vit avec son épouse, Anne-Rose de Raichecourt, au château de La Vernière. Au nombre de ses biens figurent la métairie, le moulin et la forge de La Vernière, le moulin de Boulet, des vignes, des bois, une marnière, un verger au bourg... Gabriel de La Barre serait décédé fin 1666 / début 1667 puisque son frère, Edme, lui succède en 1667.

Le château de La Vernière (Chasnay)

 

Cherche, pour illustrer cette page, une vue ancienne de Pernay.

 

 Accueil

 Nannay

Page créée le 14 janvier 2016. Dernière mise à jour le 26 avril 2016.

© Cahiers du val de Bargis