Donzy, 1789 : Bail d'une petite maison à Donzy située dans le "faux bourg" - en dehors du bourg, donc - pour 45 livres par an. (0)

Cote : 3 E 8 / 503 - Minutes du notaire Jean-Baptiste Faiseau (Donzy)

 

1 - Pardevant les notaires

2 - au duché de Nivernois et Donziois residans

3 - en la ville de Donzy soussignés.

 

4 - L'an mil sept cent quatre vingt neuf le

5 - trois fevrier après midy

 

6 - fut present Mathieu Cendre (1) marchand

7 - demeurant au faux bourg (2) de la Ville Neuve de

8 - cette ville paroisse Notre Dame du Pré.

 

9 - Lequel a reconnu avoir donné à titre d'accence (3)

10 - et prix d'argent pour le tems et espace de six années

11 - continuelles et consecutives qui ont commencé au

12 - jour de S. Martin d'hiver (4) dernier et promet faire

13 - jouir pendant ledit tems avec promesse de garantie

14 - à peine &c (5)

 

15 - à Claude Gaudry maneuvre et à son autorité

16 - Eugenie Coté sa femme demeurans au bourg et p[aroi]sse

17 - Notre Dame du Pré preneurs solidaires presens et ce

18 - acceptans

 

19 - Une maneuvrerie (6) située aud[it] bourg du Pré

20 - et dans laquelle ils font leur demeure consistante

21 - en une chambre, ecurie, petite grange, jardin derriere,

22 - cheneviere (7) d'une boissellée (8) mesure de Cosne, et neuf

23 - boissellées de terre pour les trois tournures (9) en trois pieces

24 - la 1ere située au lieu de Boursillon (10), la seconde

25 - de trois boissellées à prendre dans neuf du coté

26 - le meilleur situées au dessous de la perriere (11) de

27 - Baubouché (12) et la derniere piece aussi de trois

28 - boissellées joignant les rues de Cosne à prendre

29 - dans plus grande piece du coté du couchant

30 - ainsi que le tout se consiste et comporte et que

31 - les preneurs ont dit bien savoir et connoitre.

 

32 - Le present bail fait à la charge par les

33 - preneurs de jouir du tout en bon pere de famille

34 - sans rien deteriorer mais plutot ameliorer.

 

35 - d'entretenir lesd[its] bastimens de reparations locatives

36 - et en outre moyenant le prix et somme de

37 - quarente cinq livres par chacun an, payable

38 - par les preneurs aud[it] bailleur en sa maison

39 - de cette ville le jour de S. Martin à commencer

40 - aud[it] jour prochain pour ainsi continuer

41 - d'année à autres et de termes en termes jusqu'à

42 - l'expiration desd[ites] six années.

 

43 - Pour assurance tant desd[ites] clauses du present

44 - bail que du prix d'icelui les preneurs conjointem[ent]

45 - et solidairem[en]t sans division ni discussion

46 - renonçant au bénéfice desd[its] droits, même lad[ite]

47 - Cotté à tout ce qui est introduit en faveur

48 - des femmes mariées par le droit et les coutumes

49 - ont affecté et hipotequé generallement tous

50 - leurs biens meubles et imeubles presens et à venir

51 - et s'est même led[it] Gaudry soumis à la contrainte

52 - par corps s'agissant d'exploitation de bien de

53 - campagne (13) sans que lad[ite] contrainte deroge

54 - à lad[ite] hipoteque et l'une des executions non

55 - cessante pour l'autre (14).

 

56 - La troisieme piece de terre ayant été

57 - emblavée (15) par led[it] Cendre en grand bled (16), il en

58 - fera la recolte Gaudry et sa femme l'emblaveront

59 - l'année prochaine en petits bleds (17) à leur profit.

 

60 - Car ainsy & prom[ettant] & obl[igeant] & ren[onçant] &

61 - fait et passé en l'etude les an et jour que

62 - dessus, Gaudry et sa femme ont declaré ne

63 - savoir signer de ce enquis./.

 

Cendre - Leclerc - Faiseau (18)

 

64 - C[ontrô]llé à Donzy le neuf fevrier 1789

65 - Reçu sept sols six deniers.

Busson

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - Mathieu Cendre : Fils d'un voiturier, âgé de 41 ans, Mathieu Cendre est issu d'une fratrie de quatorze enfants.

(2) - faux bourg : Selon les uns, ce faux bourg viendrait du latin médiéval falsus burgus par opposition avec le vrai bourg ; selon d'autres, il s'agirait plutôt d'une altération de forsbourc, XIIe, formé avec l'ancien préfixe fors, du latin foris (en dehors), proprement : " ce qui est en dehors du bourg ".

(3) - accence : Acense ; bail à ferme.

(4) - S. Martin d'hiver : 11 novembre.

(5) - à peine &c : A peine de dommages et intérêts.

(6) - une maneuvrerie : Habitation isolée composée d'une maison et d'un petit jardin destinés à un manoeuvre qui travaille à la culture des fermes disséminées dans le pays. (Dictionnaire du Monde rural)

Cette manoeuvrerie pourrait être la maison familiale Cendre originelle (voir un acte de 1733).

(7) - cheneviere : Chènevière ; champ sur lequel on cultive le chanvre (lequel fournit une matière textile, préparée par rouissage et teillage).

(8) - boissellée : Mesure agraire surtout répandue dans le centre de la France et correspondant à la surface de terre pouvant être ensemencée avec un boisseau de grains ; cette superficie varie selon la nature du sol et la contenance du boisseau, bien sûr, mais aussi selon les lieux et les époques (à en croire Gaston Gauthier, elle est de 8 ares 50 à Nevers, Decize et La Charité, de 12 ares 50 à Prémery et de 20 ares à Saint-Saulge !); à Châteauneuf, il semble qu'une boisselée équivaille à environ 850 m² (1 000 m² selon Lucien Charrault). Et à Cosne ?

(9) - tournures : En Nivernais, au XVIIIe siècle, sole de culture, saison. (Dictionnaire du Monde rural)

(10) - Boursillon : A localiser (lieu broussailleux ?).

(11) - perriere : Carrière.

(12) - Baubouché : A localiser (de "beau bouchet", beau bosquet ?).

(13) - bien de campagne : Depuis une ordonnance de 1667, les notaires n'ont plus le pouvoir de passer une obligation ou une convention portant contrainte par corps sauf pour les baux de terres et héritages situés à la campagne.

(14) - l'une des executions non cessante pour l'autre : Le créancier ayant fait saisir par autorité de justice les biens meubles de son débiteur peut également, " l'une des exécutions non cessant pour l'autre " (ce qui signifie : une première saisie n'en empêchant pas une autre), faire saisir ses biens immeubles et au besoin, en cas de contrainte par corps, faire emprisonner son débiteur. Les différentes exécutions peuvent donc être cumulées jusqu'à satisfaction du créancier.

(15) - emblavée : Ensemencée.

(16) - grand bled : Les grands bleds (grands blés) sont le froment et le seigle, céréales d'hiver.

(17) - petits bleds : Les petits bleds sont l'orge et l'avoine, céréales de printemps.

(18) - Faiseau : Domicilié à Donzy, né approximativement en 1755, le notaire Jean-Baptiste Faiseau fut condamné à mort comme conspirateur par le tribunal révolutionnaire de Paris le 27 messidor an II (15 juillet 1794).

  

 Accueil

 Donzy

Page créée le 23 août 2010. Dernière mise à jour le 25 août 2015.

© Cahiers du val de Bargis