Colméry, 1782 - A l'occasion du changement de fermier, un état des lieux de la maison seigneuriale est dressé.

Celle-ci se compose donc de trois pièces, dont deux peuvent être chauffées. Le sol est carrelé mais les carreaux sont souvent cassés. Ses quatre fenêtres sont vitrées mais, là aussi, plusieurs carreaux manquent ou sont fendus. A l'exception d'une seule - munie d'une serrure -, les portes ne ferment qu'à l'aide d'un simple crochet de fer et d'un verrou... Bref, la maison, toute seigneuriale qu'elle soit, a surtout des allures de masure vétuste ouverte à tous les vents.

Les dépendances se composent d'une grange, deux écuries, une bergerie, une vinée, un poulailler... Là encore, tout semble plus ou moins délabré. Sans doute menacés d'effondrement, les murs de la grange et des deux écuries requièrent l'intervention urgente d'un maçon. Seuls la vinée et le poulailler semblent en bon état.

A côté de la maison s'étend une vaste prairie, le Parc, ainsi nommée car le bétail doit pouvoir, en théorie, y paître sans surveillance. En théorie seulement, car la haie censée circonscrire les déplacements des animaux fait défaut en plusieurs places.

Enfin, sur la côte de Colméry, on trouve deux pièces de vignes qui semblent à l'abandon. Entre les tas de pierres, les ronces prolifèrent... (0)

Cote : 15FVRAC/8 - Archives du château de Menou

 

Cette bâtisse pourrait être l'ancienne maison seigneuriale de Colméry.

 

1 - Pardevant les

2 - notaires royaux au bailliage d'Auxerre

3 - résidents à Varzy soussignés.

 

4 - Ce jour d'huy vingt cinquiême jour

5 - du mois d'octobre mil sept cent quatre vingt

6 - deux avant midy à la réquisition de Germain

7 - Billard marchand demeurant aux Perrets

8 - paroisse de Menou, nous nous sommes

9 - transportés au bourg et

10 - paroisse de Colmery maison seigneurialle (1) de la ditte terre

11 - où nous avons trouvé Agnan Guinault

12 - et Anne Cendre (2) sa femmes précedents fermiers

13 - des revenus de la ditte terre et seigneurie de

14 - Colmery, retirés dans la cuisine de la ditte

15 - maison seigneurialle.

 

16 - Est comparu ledit Germain Billard

17 - lequel nous a dit qu'en vertu et conformement

18 - au bail à ferme de la ditte terre et seigneurie

19 - qui lui en a été consenti par dame Madame

20 - la comtesse de Damas, marquise de Menou

21 - et dame du dit Colmery par acte reçu m[aîtr]e

22 - Dantheault notaire au bourg et paroisse

23 - de Menou le sept octobre mil sept cent

24 - quatre vingt un controllé à Varzy le douze

25 - pour commencer au premier octobre présent

26 - mois, contenant entr'autres clauses qu'il

27 - sera fait mémoire ou procès verbal de

28 - l'état des dits batimens, avant d'entrer par

29 - lui en jouissance, relativement aux

30 - menuës réparations de la ditte maison

31 - seigneurialle ; et autres batimens compris

32 - au dit bail comme ferrures, vitrages,

33 - carrelages, marlages (3) et foyers ; il a

34 - choisi pour faire la ditte visite, et estimer

35 - les menuës dégradations qui sont dans la ditte

36 - maison, et batimens, et heritages la

37 - personne de Philippe Millot laboureur

38 - propriétaire demeurant à Charlay paroisse

39 - de Varzy, aussi présent en personne qui y

40 - a procédé ainsy qu'il suit.

 

41 - Le carreau de la chambre du milieu

42 - est au moins aux trois quarts cassé et brisé,

43 - sans neanmoins être défait ni levé.

 

44 - Le foyé de la cheminée de la ditte

45 - chambre est en pierres plattes, non dégradées

46 - mais baissées et formant un creux ; le

47 - quartier du jambage à droite de la ditte

48 - cheminée est fendu dans le bout

49 - d'en bas et dégradé.

 

50 - Qu'à la grande croisée (4) de la ditte

51 - chambre, il y a deux carreaux de manque

52 - dont l'un est fendu et l'autre totallement

53 - cassé.

 

54 - Dans la seconde chambre située

55 - au midy de la ditte maison, il y a plusieurs

56 - carreaux du pavé, fendus et cassés, environ

57 - un sixiême, dont aucuns ne sont levés.

58 - Qu'à la grande croisée de la ditte chambre

59 - il y a deux carreaux de verre fendu, que la

60 - planche d'appui de la ditte croisée posée

61 - en dedans est mauvais état. Que la

62 - petite croisée de la ditte chambre, ayant son

63 - jour au couchant étant en panneaux de

64 - verre et plomd est totallement brisée ;

65 - qu'il n'i a qu'un crochet à la porte de la

66 - ditte chambre.

 

67 - Ensuite sommes passés dans la

68 - cuisine, où il s'est trouvé huit carreaux de

69 - verre, à la seule croisée qui l'éclaire, soit

70 - cassés, soit fendus, le surplus des panneaux

71 - et du chambranle est en bon état et sans

72 - contrevents.

 

73 - Le contrefeu du foyé de l'entrée du

74 - four en pierre est cassé.

 

75 - Le foyé de la cheminée est en bon état.

76 - La ditte cuisine est pavée aux deux tiers

77 - en pierre de bout (5), et l'autre tiers en carreau.

78 - Qu'il n'y a qu'une serrure aux portes

79 - de la ditte cuisine, savoir à celle qui monte au

80 - grenier ; qu'aux autres il n'y a qu'un crochet

81 - et un verroux.

 

82 - Qu'au grenier il n'y a que quelques

83 - carreaux qui surpassent les autres au nombre

84 - de six ou environ sans être levés.

 

85 - Que la porte du dit grenier est en bon

86 - état, mais ne joint pas, et ne touche pas au

87 - chambranle et cloison dudit grenier ; la serrure

88 - de la ditte porte cy dessus mentionnée est en bon

89 - état.

 

90 - Ensuite descendus en la cave, il

91 - s'y est trouvé quatre rangs de chantiers (6) entiers

92 - dont cinq sont longs et trois cours, tout en

93 - bon état, excépté le coté à droite du trapon (7)

94 - qui est dégradé et dont une pierre est détachée

95 - et est tombée.

 

96 - Grange, écuries, bergerie et vinée (8)

 

97 - Les portes de la grange et des écuries, leurs

98 - serrures et ferments (9) sont en bon état ainsy

99 - que ceux des petites croisées qui sont aux

100 - deux écuries. Le créche (10) des boeufs

101 - sont en bon état, ainsy que les (pannages) (11)

102 - et atteliers (12) dont elles sont bien garnies.

 

103 - L'auge des chevaux est en mauvais

104 - état, est percée et usée.

 

105 - Les chafaux (13) de la grange sont au

106 - nombre de vingt un, sans être mauvais ni bons

107 - et de vingt deux dans l'écurie des boeufs de

108 - même qualité et en l'autre écurie de dix sept

109 - dont cinq arrondis.

 

110 - La porte de la bergerie est garnie

111 - d'une serrure avec sa clef ; le bas de la ditte

112 - porte est dégradé il y faut une planche.

113 - Il y a onze chafaux en assez bon état.

114 - Les liernes (14) sont en mauvais état et veullent

115 - être soutenuës par des corbeaux (15).

 

116 - Les murs des grange et écuries en

117 - dedans sont dégradés et exigent promptement

118 - et prochainement quatre journées de massonnage.

119 - Les pavés des écuries et la haire (16) sont en bon état.

 

120 - La vinée et le poullalier sont en bon état,

121 - tant pour les murs que pour les portes

122 - et ferrements. Il y a vingt trois pieçes de

123 - chafaux tant petits que longs et la pluspart

124 - bons à la ditte vinée.

 

125 - Il n'y a qu'un crochet à la porte du

126 - poullalier et huit pieçes de chafaux au dit

127 - poullallier.

 

128 - La margelle du puids est disjointe en

129 - plusieurs endroits et en mauvais état, un

130 - des cartiers est tombé. Elle veut être

131 - soudée en entier.

 

132 - La porte du jardin est garnie de ses

133 - ferremens, qui consistent en deux gonds,

134 - un loquet, une petite porte qui ne remplit

135 - pas le cadre par le haut, le tout en vieux

136 - bois, et soutenu par un pôt cloué.

 

137 - Le dit jardin est bouché d'une petite

138 - bouchure en vieilles épines seches.

 

139 - Le champ attenant la maison appellé

140 - le Parc (17) est en plusieurs endroits dégarni de

141 - son plan vif (18).

 

Vignes

 

142 - Que dans les deux pieces

143 - de vignes situées à la côte de Colmery

144 - l'une de seize hommes (19), et l'autre de douze,

145 - il y a plusieurs places vuides de septs (20)

146 - et quantité de tas de pierres à produire

147 - environ quinze tombereaux (21). Qu'au faite

148 - de celle de douze, il y a environ une demie

149 - boissellée (22) couverte et garnie d'épines et en

150 - façons de murier.

 

151 - Elles sont mal péssellées (23); il y

152 - manque beaucoup de pesseaux ou echalats

153 - celui qui y est est très court et usé ;

154 - et il est faut au moins un millier et demi

155 - neuf, non compris ce qu'on pourra faire

156 - servir du charnier (24) qui s'y trouve.

 

Prés

 

157 - Reconnoit le dit Germain

158 - Billard que les prés où nous nous sommes

159 - transportés sont en bon état à l'exception

160 - de réparations autour des traces en dedans

161 - et essertis (25) pour une somme de dix livres

162 - et de quelques endroits qui sont dégarnis

163 - de plan vif.

 

164 - Fait, lu et passé les dits jour

165 - et an que dessus en présence du dit

166 - Agnan Guinault present en personne

167 - qui nous a montré tous les dits objets

168 - cy dessus les uns après les autres, et

169 - nous y a conduits ; les dits Billard et

170 - Millot qui ont signé avec nous ; et

171 - a le dit Agnan Guinault refusé de

172 - signer le present procès verbal de visite

173 - de ce enquis et interpellé et qui sera controllé.

 

174 - La minutte est signée Billard

175 - Millot, Boulu notaire et Frotier aussi

176 - notaire auquel elle est restée et qui l'a fait

177 - controllée à Varzy le cinq novembre 1782

178 - par Rossignol le jeune pour l'absence du

179 - commis qui a reçu quinze sols et a signé.

 

180 - Délivrée au dit Germain Billard ce requerant

181 - en cette forme.

 

Frotier, no[tai]re

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - maison seigneurialle : L'emplacement de la maison seigneuriale de Colméry a longtemps constitué un mystère. Aucun indice ne permettait jusqu'alors de la localiser et la mémoire locale ne conservait que le souvenir de la maison des sieurs de Malicorne (hameau de Colméry). C'est grâce aux archives du château de Menou qu'il a enfin été possible de la situer.

(2) - Agnan Guinault et Anne Cendre : Le couple doit être âgé d'une quarantaine d'années. Encore mineurs, ils se sont mariés à Colméry le 15 juin 1762. Anne Cendre est une petite-fille de Jean Cendre (1672/1723), qui fut le fermier du Vaudoisy.

(3) - marlages : Le marlage pourrait désigner l'édification ou de la consolidation d'une marelle - cloison légère faite en torchis séparant deux pièces d'habitation.

(4) - croisée : Fenêtre.

(5) - pierre de bout : Il faut sans doute lire "pierres debout" et donc se représenter un revêtement de sol constitué de cailloux de même volume enfoncés verticalement dans le sol, se maintenant les uns les autres sans mortier, selon une technique ancienne et éprouvée et qui aboutit à ce qu'on appelle une calade.

(6) - chantiers : Pièces de bois sur lesquelles on couche les tonneaux dans la cave pour les isoler du sol et rendre plus facile le tirage du vin (d'où l'expression avoir du vin en chantier).

(7) - trapon : Trappon. Trappe à fleur de terre qui sert à fermer les caves où l'on entre par la rue et qui est caractéristique de certains villages de vignoble. (Dictionnaire du Monde rural)

(8) - vinée : Lieu destiné à placer les cuves de fermentation dans un vendangeoir, et qui, dans la Nièvre, se confond avec le cellier. (Dictionnaire du monde rural)

(9) - ferments : Ferrements. Pièces, garnitures de fer.

(10) - créche : Crèche. Mangeoire des boeufs, des brebis, constituée par la réunion du râtelier et de l'auge. (Dictionnaire du monde rural)

(11) - pannages : ??? Synonyme d'auge ?

(12) - atteliers : C'est bien le mot écrit par le notaire mais sans doute faut-il comprendre râteliers.

(13) - chafaux : Le mot chaffaud (ou chaffaut, chafaud...) désigne une sorte de grenier à foin plus ou moins sommaire, monté sur poteaux, qui surmonte la grange. Lorsque le notaire écrit que les chafaux de la grange sont au nombre de 13, c'est au nombre de poteaux soutenant l'ensemble qu'il pense.

(14) - liernes : Pièces de bois (terme de construction).

(15) - corbeaux : Pierre taillée ou pièce de bois en saillie par rapport au pavement d'un mur pour soutenir un autre élément.

(16) - haire : Pour aire, sans doute ; surface unie et dure où l'on bat les grains (aire d'une grange).

(17) - le Parc : Prés attenants à la maison seigneuriale d'une superficie d'environ 25 000 mètres carrés. Le mot parc désigne une parcelle de prairie entourée de clôture pour que le bétail puisse y paître sans surveillance.

(18) - plan vif : Haie vive.

Un amateur de jardinage,

Demi-bourgeois, demi-manant

Possédait en certain village

Un jardin assez propre, et le clos attenant.

Il avait de plan vif fermé cette étendue,

Là croissait à plaisir l'oseille et la laitue,

De quoi faire à Margot pour sa fête un bouquet [...]

Jean de La Fontaine, Fables, livre IV, 4

(19) - de seize hommes : On exprime ainsi la surface de vigne que sont susceptibles de travailler seize hommes, à la pioche, en une journée, soit plus ou moins 6400 m².

(20) - septs : Ceps.

(21) - tombereaux : Le tombereau, rempli de paille, de fumier, de marne, est composé d'une caisse montée sur des roues et qui peut être déchargée en basculant en arrière.

(22) - une demie boissellée : Soit environ 500 m².

(23) - péssellées : Garnies de paisseaux, c'est-à-dire d'échalas pour soutenir la vigne.

(24) - charnier : Échalas.

(25) - essertis : Vieux prés où il ne pousse plus guère de bonne herbe.

 

Colméry

Accueil

Page créée le 30 juin 2013. Dernière mise à jour le 30 juin 2013.

© Cahiers du val de Bargis