Colméry, 1700 : La seigneurie de Colméry vient de changer de mains, au profit du seigneur du village voisin de Menou, Armand-François de Menou. Les habitants de Colméry apprennent alors qu'ils vont être, à cette occasion, soumis à un nouvel impôt : le droit de champart. Le seigneur prétend prélever une partie de leurs récoltes au moment des moissons. Mais les habitants ne l'entendent pas de cette oreille. Réunis en assemblée générale, ils font entendre leur protestation. (0)

Cote : 3 E 8 / 145 - Minutes du notaire Louis Voullereau (Colméry)

 

1 - Ce jour d'huy dimanche vingt troisiesme du mois de may l'an

2 - mil sept cent pardevant nous Louys Voullereau lieutenant

3 - au bailliage de Colmery [à l'] issue de la grande messe parroissialle

4 - ditte et celebrée en l'eglise dudit Colmery les habitants

5 - dudict lieu ou estaient Jean Marosse, François Palteau,

6 - Louys Billault, Martin Bobin, Edme Loyseau, Eugin Thebault,

7 - Louis Ravizé, m[aîtr]e Loup Jarreau, Jean Jarreau, Noel Bobin, Eugin Augin,

8 - Estienne Bobin, Louis Charouez, Pasquet Guyot, Noel Seguin, Eugin Simon,

9 - Gilles Vavon, tous (eminens) habitants de laditte parroisse de Colmery et

10 - encores m[aîtr]e Pierre Jalquin, Jean Fromajot, Estienne Billault, Eugin Marosse,

11 - Blaise Voullereau, François Poirier, Jean Redouté, Louis Cougnet, Jean

12 - Billault, François Lambert, François Voyllot, Helye Tenesy, Pierre Thibault,

13 - Simon Macheboeuf, Hubert Fleury, Jacques Moussot, Louis Moussot,

14 - Louis Bobin, André Bourderieux, Vincent Durand, Denis Rouillé, Jean (Jarreau)

15 - le jeune, Paul Thibault, Estienne Boisson, Denys Gibu, Maritte Vouasgne,

16 - André Pautrat, Denis Poullet, Leonard Massé, Louis (Metais), Louys Rollin,

17 - Jean Massé, Jean Scellier, Leonard Bobin, Pierre Coquillat, François Scelié,

18 - Edme Lesage, Jean Genty, Jean Rifflé, Eugin Lambert et Jean Ferriere

19 - autres habitants de laditte parroisse faisant et representant la plus

20 - grande et saine partie d'iceux se sont assemblez au son de la cloche

21 - sur ce qui leur a esté (remontré) par Jean Bizeau et Jean Pautrat

22 - procureurs syndicz (1) de laditte parroisse que le seiziesme des present

23 - mois et an il leur a esté signifié et baillé coppie par extrait à la

24 - requeste du procureur fiscal (2) de ce lieu de l'adjudication (3) par

25 - decret fait à monsieur le marquis de Charnisay (4) de la terre et seigneurye

26 - de Colmery le vingt aoust dernier que l'on dict consister en cens, rentes (5),

27 - droit de champart (6) et autres droits seigneuriaux à ce que les habitants

28 - n'en ignorent et ayant à payer audict seigneur lesd[its] cens et rentes au

29 - jour S[ain]t Remy (7) prochain, les droits de champarts à la moisson

30 - prochaine, l'uzage (8) au jour S[ain]t Estienne (9) sinon ils y seront contraints

31 - et à l'amande suivant la coutume, ce qui a esté mesme publié

32 - jeudy dernier (# : jour de l'Assension nostre sainte mere) dans laditte eglise par le s[ieu]r curé à l'issue de la

33 - messe ; et comme lesdicts syndicz n'ont cognoissance qu'il soit deub

34 - aucun droit de champart ny quel nombre de (gerbes) se leve

35 - sur les terres qui sont dependantes de laditte parroisse, il est

36 - necessaire d'adviser à ce qui doit estre fait et dict sur lesdittes

37 - significations et publications ; sur quoy lesdicts habitants cy dessus

38 - assembléz ayant conferé ensemble ont esté d'advis qu'il soit signifié

39 - et declaré audict seigneur marquis de Charnisay seigneur de ce lieu

40 - à leur requeste au domicille de son procureur fiscal qu'ils sont

41 - surpris des dittes significations (10) et publications puisqu'à l'esgard des

42 - cens et rentes ceux qui en sont debiteurs ne sont refuzants de

43 - lui payer ny l'uzage aux termes qu'ils sont deuz mais que à

44 - l'egard du pretendu droit de champart (11) qu'il n'a jamais esté levé

45 - ny demandé et qu'il n'en est deub aucun par les proprietaires et

46 - possesseur des terres du territoire de ce lieu et n'en payent point

47 - et n'en ont de temps immémorial jamais payé, et la pretention à

48 - cet esgard du seigneur de ce lieu n'est pas juste ; c'est pourquoy

49 - il sera faict protestations (contraires) aux siennes à l'esgard

50 - dudict droit de champart pour lequel en cas qu'il fasse

51 - quelques poursuittes et contraintes ils donnent pouvoir à

52 - leurs dicts sindicz à se pourvoir et deffendre pour la

53 - communauté par les voyes de droit, dont ils nous ont

54 - requis acte à eux (octroyé) lesq[uel]s ont declaré ne

55 - sçavoir signer de ce faire interpellez à la reserve

56 - des soulsignés :

 

Jarreau - Jalquin - E. Lesage - Charrouez - E. Lambert - Bizeau - J. Jarreau - N. Seguin - L. Voullereau (12)

 

Vocabulaire et notes

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - syndic : Sous l'Ancien Régime, l'organe essentiel de l'administration villageoise est l'assemblée des habitants. C'est d'elle qu'émanent les administrateurs ou syndics. Cette assemblée se réunit le plus souvent le dimanche, à l'issue de la grand-messe, une à deux fois par an.

(2) - procureur fiscal : Le procureur fiscal, homme de confiance du seigneur, est chargé de la gestion fiscale du fief (il s'agit ici de Jean Germain).

(3) - adjudication : Philippe de Troussebois, seigneur de Colméry de 1673 à 1699, est donc définitivement dépossédé de ses terres et, notamment, de Colméry où se trouve la demeure seigneuriale. C'est là la conséquence d'une action en justice visant à le contraindre à la restitution de ses terres ou à un dédommagement de 548 339 livres...

Armes des de Troussebois

(4) - marquis de Charnisay : Armand-François de Menou (1627-1703) est un noble et militaire français.

Marquis de Menou et de Charnizay (Indre-et-Loire), il est également le seigneur de Nanvignes (ancien nom de Menou, Nièvre), Prunay-le-Gillon (Eure-et-Loir), Obterre (Indre), Ménestreau (Nièvre), Villiers (Nièvre), Colméry (Nièvre) et autres lieux.

Porte-drapeau à 15 ans, Armand-François de Menou est ensuite colonel dans le régiment de la reine-mère puis enseigne dans le régiment des gardes françaises. Il participe à plusieurs batailles : Stenay, Arras, Bordeaux et enfin Montmédy. Blessé au genou, il se retire sur ses terres nivernaises de Nanvignes (1664). A l'âge de 35 ans, il épouse Françoise-Marie de Clère (décédée en 1737 à l'âge de 94 ans), fille d'un gentilhomme normand. Onze enfants vont naître de cette union.

En récompense de ses faits d'armes, le roi Louis XIV érige Nanvignes (Nièvre) en marquisat de Menou en juin 1697.

C'est à Armand-François de Menou que l'on doit la construction du château de Menou, construit de 1672 à 1681 à l'emplacement de l'ancienne demeure seigneuriale détruite par un incendie.

Armoiries de la famille de Menou

(5) - cens : Redevance seigneuriale.

(6) - droit de champart : Champart ou tierce ; droit de gerbe ; prélèvement annuel de gerbes sur les récoltes, effectué par le seigneur au moment des moissons, de la même façon qu'on lève la dîme ecclésiastique. Ce prélèvement varie d'une seigneurie à l'autre (d'une gerbe sur vingt à... une gerbe sur trois !) mais constitue souvent pour le paysan un impôt assez lourd

(7) - jour S[ain]t Remy : C'est-à-dire le premier octobre.

(8) - usages : Redevance pour pouvoir accéder aux bois du seigneur, y mener paître les bestiaux, couper du bois de chauffage...

(9) - jour S[ain]t Estienne : C'est-à-dire le 26 décembre, lendemain de Noël.

(10) - significations : Notifications.

(11) - pretendu droit de champart : Celui-ci fut pourtant, au moins en une occasion, prélevé sur la récolte d'un vigneron aux Moutots, en 1660 (voir ici).

(12) - L. Voullereau : Louis Voullereau (~ 1636 / 1714), successivement ou simultanément praticien, notaire, lieutenant (à Colméry), procureur fiscal (à Menou) ; personnage ayant joué un rôle central dans la vie locale ; on lui connaît 12 enfants répertoriés.

 

Colméry

Accueil

Page créée le 20 février 2005. Dernière mise à jour le 10 juillet 2013.

© Cahiers du val de Bargis