Vielmanay, 1794 : Non datée mais postérieure à décembre 1793, cette lettre ne présente pas d'intérêt particulier sinon celui de ressusciter une partie de l'entourage familial de celui qui fut le curé de Vielmanay de 1765 à 1793, François-Augustin Marille. Vingt ans plus tôt, l'auteur de la lettre a épousé la nièce du curé, laquelle servait alors de domestique chez son oncle. Les meubles et effets du curé venant d'être vendus aux enchères, il tente de récupérer une somme de cent cinquante livres que lui devait, à l'en croire, le curé Marille. La somme correspond, par exemple, au prix d'une vache.

Le curé Marille est alors incarcéré à Nevers, condamné à dix ans de détention. (0)

Cote : 1 Q 1414 - Archives départementales de la Nièvre

 

 

1 - Aux citoyens administrateurs composant le

2 - district de La Charité sur Loire

 

3 - Citoyens

 

4 - Simon Lapotre charpentier demeurant ci devant en la

5 - commune de Narcy et actuellement en cette commune de

6 - La Charité sur Loire

7 - .......... vous expose qu'en 1777 au mois de fevrier (1), il epousa

8 - Cecile Marille, niéce de François Augustin Marille (2) ci devant

9 - curé de Vieil Manay maintenant détenu.

10 - ..........que ladite Cecile Marille qui, depuis longtems a

11 - demeurait avec son oncle, fut dotée par ce dernier d'une

12 - somme de trois cents livres ; non pas à titre de

13 - gratification, mais en recompense des services qu'elle lui

14 - avait rendus en lui servant en quelque sorte de

15 - domestique. De maniere que cette somme de trois

16 - cents livres doit etre considerée comme gages

17 - domestiques qui etaient legitimement dus à ladite

18 - Cecile Marille devenue femme Lapôtre.

19 - ..........L'exposant reçu quelques tems après son

20 - mariage une somme de cent cinquante livres du ci devant

21 - curé de Vieil Masnay ; mais quelques choses qu'il

22 - ait pû faire depuis, il lui à été impossible de

23 - se faire payer des cent cinquante livres restante,

24 - le ci devant curé ayant eludé ce payement par

25 - differents motifs, mais le principal, c'est qu'il n'etait

26 - pas riche.

27 - Le ci devant curé de Vieil Masnay à été incarceré et

28 - condamné par jugement souverain à dix ans de

29 - detention (3).

30 - ..........L'exposant n'a encore fait aucune reclamation et lors

31 - de la vente des meubles et effets de Marille il ne crut

32 - pas devoir former opposition dans la crainte d'y

33 - apporter du retard et persuadé d'ailleurs qu'il

34 - serait de votre justice, citoyens administrateurs, de

35 - comprendre l'exposant au nombre des créanciers

36 - du dit Marille, et lors du contrat d'union qui

37 - doit incessamment se former ; ordonner que ledit

38 - Lapôtre serait payé de preference à tous autres

39 - attendu qu'il s'agit de sallaires domestiques ;

40 - ordonner egalement que les interets de ladite somme

41 - de cent cinquante livres lui seront payés à

42 - compter du sept fevrier 1779 jusqu'à ce jour, et

43 - vous rendrez justice à l'exposant ainsy qu'aux

44 - enfans nés de son mariage avec ladite feue

45 - Cecile Marille./.

 

Lapotre

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - en 1777 au mois de fevrier : Le mariage date en fait du 8 février 1774 et est célébré à Vielmanay ; les époux sont des jeunes gens de bonne famille : Simon Lapôtre est le fils d'un praticien et Cécile Marille la fille d'un marchand-fripier. Voici la transcription de l'acte :

* 8 février 1774, mariage de SIMON LAPOTRE et Cécile MARILLE : L'an mil sept cent soixante et quatorze le huictième jour de fevrier après les publications des bans du futur mariage d'entre le sieur Simon Lapôtre fils majeur du sieur Jean Lapotre praticien et de defunte Marguerite Machebeuf de la paroisse de Narcy pour lui d'une part et demoiselle Cecile Marille fille mineure du sieur Henry Marille marchand fripier demeurant à Cheroy diocese de Sens et de defunte dame Marie Pissot ses pere et mere, ladite demoiselle procedante sous l'autorité de nous curé de Vieilmanai soussigné son oncle dûment pourvu du fondé de procuration dud[it] s[ieu]r Henry Marille son pere, les dites publications faites pendant trois jours de dimanches et fetes consecutifs sans qu'il se soit trouvé aucune opposition ni empêchement quelconque comme il appert par les certificats de messires Pitois prieur de la dite ville de Cheroy et (Surine) curé dud[it] Narcy prestant consentement de leur part à la célébration dud[it] mariage nous curé de (Ste-Colombe) des Bois sous signé, après avoir célébré les fiançailles la veille à la maniere accoutumée, avons reçu leur mutuel consentement de mariage, leur avons donné la bénédiction nuptiale et célébré le mariage dans cette eglise en presence du coté de l'epoux dud[it] s[ieu]r Jean Lapotre pere de l'époux, de messire Thomas Desrots avocat en parlement ancien lieutenant général de La Charité sur Loire, de Gilbert Blondet beau frere de m[aîtr]e Martignon notaire royal residant en lad[ite] ville de La Charité et du coté de l'épouse dud[it] sieur curé de Manay fondé de la procuration dud[it] s[ieu]r Henry Marille ... notaire à Cheroy en datte du quatre du present mois, ..., François Berger bourgeois de La Charité et dame Marie Jeanne Duteil epouse du s[ieu]r Ragon boucher à La Charité cousin de lad[ite] épouse et de plusieurs autres parens et amis qui ont signé et du s[ieu]r D... de cette paroisse.

Lapotre - Marille, curé de Mannai - Lapotre - Cecile Marille - Martignon - Duteille - Berger - La Motte, curé de Ste Colombe - Desrots

(2) - François Augustin Marille : Le curé de Vielmanay connaît un destin peu ordinaire (voir la page qui lui est consacrée).

(3) - dix ans de detention : C'est là l'unique mention de cette condamnation.

 

Aller plus loin :

- François-Augustin Marille, curé de Vielmanay

 

Recherche :

- photo de l'ancien presbytère de Vielmanay (contact)

 

Contributeurs :

- Jean-Pierre Devignes

 

 Accueil

 Vielmanay

Page créée le 27 novembre 2009. Dernière mise à jour le 28 novembre 2009.

© Cahiers du val de Bargis