Nannay, 1727 : Rôle de taille. (0)

 

Ce rôle de taille [la taille était un impôt] pourrait bien avoir la valeur d'un recensement. En effet, il s'achève par la (courte) énumération de ceux qui en étaient exemptés ; on peut donc en déduire... que les autres ne l'étaient pas ! La liste recenserait donc l'ensemble des feux installés à Nannay en 1727, y compris les nouveaux venus (mais à l'exception, peut-être, des indigents ?). Un recensement de 1726 faisait état de 50 feux. On en trouve ci-dessous 52 (dont 3 nouveaux venus), ce qui laisse supposer une population d'environ 350 âmes...

Nannay comptait alors 38 manoeuvres, 8 laboureurs, 2 charretiers, 2 meuniers et... 2 bourgeois ! La contribution la plus importante est celle d'un laboureur : cinquante-quatre livres ; la plus faible, celle d'une veuve : deux sols.

Une livre vaut vingt sols et un sol vaut douze deniers ; quelques repères : en 1789,

- un journalier bien payé gagne 1 livre par jour ;

- un manouvrier sans qualification gagne 14 sols ;

- 1 livre de pain vaut entre 3 et 4 sols, 1 livre de beurrée (beurre pauvre en matières grasses) vaut 16 sols, 1 livre de fromage vaut 7 à 8 sols, 1 livre de viande de bœuf vaut 17 sols.

 

 

Rolle et departement de la somme de sept cent trente trois livres neuf sols dix deniers mandéé estre imposéé sur tous les habitants contribuables à la taille de la parroisse de Nannay l'annéé prochaine mil sept cent vingt sept par commission de monseigneur l'intendant de la generallité de Bourges du vingtiesme octobre dernier ; scavoir pour le principal de la taille sept cent livres, pour le droit de collecte dix sept livres dix sols, epour la moitié des gages et taxations du sindicq et greffier des rolles destinéé pour les hospitaux huit livres quinze sols, pour le sel et pour livres desd[its] gages huit sols dix deniers, pour le droit de quittance au receveur des tailles deux livres et pour le droit de sceau y compris les quatre sols pour ... quatre livres six sols ; touttes lesd[ites] sommes se montant ensemble à lad[ite] premiere qui a esté egallée et departie par Thomas Pannetier et Louis Ravisé collecteurs de laditte parroisse ainsy qu'il ensuit

Premierement

Jean MERCIER ma[noeuv]re sindicq (1) : quatorze livres

Thomas PANNETIER ma[noeuv]re collecteur : huit livres

La V[eu]ve Maritte TAIZIERE : deux sols

Claude CAMARD ma[noeuv]re : dix livres

Louis RAVISÉ lab[oureur] à deux charrues pour autruy : cinquante deux livres

Joseph CHANNEAU ma[noeuv]re : deux livres

Charles FITY et Edme CHABIN consorts ma[noeuv]res : sept livres quinze sols

Jean RAVISÉ ma[noeuv]re : onze livres

Jean BRUN et consorts lab[oureurs] à deux charrues pour autruy : cinquante livres dix sols

Louis VAILLEUX lab[oureur] pour luy d'une demie charrue : vingt trois livres dix sols

Pierre PHOEBÉ le j[eune] et son gendre ma[noeuv]res : vingt trois livres

Philippe BRUERE lab[oureur] à deux charrues pour autruy : quarente huit livres

François CHARRIÉ ma[noeuv]re : cent dix sols

Edme RIMBAULT et consorts lab[oureurs] pour autruy à deux charrues : cinquante quatre livres

Edme RAMEAU ma[noeuv]re : quatorze livres dix sols

Germain MERCIER ma[noeuv]re : treize livres

François CHAPELIER père et François CHAPELIER fils ma[noeuv]res : douze livres

Pierre DAMERON ma[noeuv]re : dix sept livres

La veuve Germain RAVISÉ : sept livres

Edme BOULIN ma[noeuv]re : vingt livres

François GAGNEPAIN man[oeuvre] : treize livres dix sols

Pierre PHOEBÉ l'ainé et son fils ma[noeuv]res : treize livres

François GENET chartier : onze livres dix sols

Léger CAPITAUX ma[noeuv]re : quatorze livres

Claude GAGNEPAIN lab[oureur] à une charrue pour autruy : trente cinq livres

Edme CHERIAU ma[noeuv]re : dix huit livres

Jacques DUCROT et Eugin BOULIN consorts mousniers (2) : trente livres dix sols

Nicolas LUZY et son gendre ma[noeuv]res : dix sept livres

Jacques MILLET ma[noeuv]re : dix livres

Louis RAVISÉ chartier collecteur : six livres

Pierre GOUNOT ma[noeuv]re : onze livres

François BIDAUT ma[noeuv]re : quatre livres

François MARION lab[oureur] pour luy à une demie charrue : vingt une livres dix sols

Jean TRIDON bourgeois : douze livres

Gabriel BEAUFILS lab[oureur] à deux charrues pour autruy : quarente cinq livres dix sols

La veuve François JOURDIN : deux livres cinq sols

Jean RAPEAU ma[noeuv]re : huit livres dix sols

Denis BERNARD ma[noeuv]re : cent dix sols

Edme HUET et consorts ma[noeuv]res : quatre livres dix sols

Edme CHERIAU le jeune ma[noeuv]re : sept livres

Joseph ROGER ma[noeuv]re : quatre livres dix sols

Jacques TRIDON bourgeois : vingt sols

François GIRAULT ma[noeuv]re : cent dix sols

Pierre LEPRAT ma[noeuv]re : cinq livres

La veuve Jean LUCAS : quarente cinq sols

François LECHAT ma[noeuv]re : quatre livres

Guillaume FITY ma[noeuv]re : quatre livres dix sols

Jean RAMEAU ma[noeuv]re : cinquante sols

Nouveaux venus

Eugin PERROT ma[noeuv]re : cent dix sols

Jacques GUYON ma[noeuv]re : trois livres

Jean VANNIER ma[noeuv]re : trois livres

Exemps

Le Sieur Curé

fait et arresté le present rolle par lesd[its] collecteurs presence du soussigné ont ... et commission et declaré ne scavoir signer.X

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - sindicq : Personnage chargé d'agir au nom de la communauté rurale.

(2) - mousniers : Meuniers.

 

 Les hameaux de Nannay et leurs habitants aux XVIIe et XVIIIe siècles (mise à jour régulière)

 Nannay avant la Révolution : annuaire des métiers (mise à jour régulière)

 Septembre 1685 : les confirmés de Nannay (59 noms)

x

retour à Nannay

Dernière mise à jour le 2 mars 2008.

© Cahiers du val de Bargis