Donzy, 1736 : Contrat par lequel un foulonnier s'assure les services d'un domestique à demeure. Ce dernier, également foulonnier, s'engage à servir son maître "jusqu'à la fin de ses jours" et à lui abandonner l'ensemble de ses biens, évalués à 240 livres. En échange, il sera nourri, blanchi, chauffé, soigné et recevra chaque semaine une somme de 12 sols "pour ses menus besoins et plaisirs" (ce qui est très peu).

Il meurt subitement trois ans plus tard, ayant tout de même eu le temps de se marier dans l'intervalle.

Que cherchait ce malheureux pour accepter un pareil marché ? Sans doute à se mettre à l'abri de la misère. Plusieurs indices donnent à penser qu'il était probablement malade. (0)

Cote : 3 E 8 / 301 - Minutes du notaire Jean-Paul Dagot (Donzy)

 

 

Donzy-le-Pré (Nièvre)

 

1 - Pardevant les no[tai]res royaux residans en la ville de

2 - Donzy sous signés le dix neufieme novembre mil sept

3 - cens trente six en l'etude de Dagot furent presens

4 - s[ieu]r Jean Blondet foulonnier (1) dem[euran]t en cette p[aroi]sse d'une part

5 - et Franç[ois] Fleur (2) aussy foulonnier dem[euran]t p[aroi]sse de Ch[ât]eauneuf

6 - d'autre part, lesquelles parties ont faict entre elles les

7 - conventions qui suivent ; à savoir que led[it] Fleur s'oblige

8 - d'aller demeurer dès ce jourd'huy et jusqu'à la fin de ses

9 - jours en la maison et compagnie dud[it] Blondet en

10 - qualité de domestique pour lui rendre tous les services

11 - qu'il poura tant co[mme] garçon foulonnier q[ue] pour travailler

12 - au jardin et autres affaires ouvrages domestiques dud[it] Blondet

13 - autant q[ue] son age et sa santé le lui pourront permetre ;

14 - et led[it] s[ieu]r Blondet de sa part s'oblige de recevoir led[it]

15 - Fleur en sa maison, de le traiter humainement, le

16 - nourrir, entretenir, blanchir, chauffer et soigner tant

17 - en maladie santé que maladie comme un second

18 - lui même et de lui fournir dans tous les tems q[ue] led[it]

19 - Fleur travaillera douze sols (3) par chaque semaine

20 - pour ses menus besoins et plaisirs ; et en consideration

21 - de ce led[it] Fleur delaisse dès à p[rése]nt aud[it] s[ieu]r Blondet

22 - tout ce qu'il a et lui apartient tant en effets qu'en

23 - deniers (4) effectifs que led[it] s[ieu]r Blondet a reconnu avoir

24 - deja pardevers luy et qu'il a declaré etre de

25 - valeur de la so[mme] de deux cens quarante livres ;

26 - laquelle so[mme] neantmoins led[it] s[ieu]r Blondet s'oblige de

27 - rendre et païer aud[it] Fleur au cas q[ue] pour cause d'ingratitude de

28 - sa part led[it] Fleur se trouvat obligé de sortir de

29 - chés luy ; et arrivant que led[it] s[ieu]r Blondet decedât

30 - avant led[it] Fleur et qu'icelui Fleur ne voulut pas finir

31 - ses jours avec les enfans dud[it] Blondet lad[ite] so[mme] de deux

32 - cens quarante livres luy sera païée par lesd[its] enfans

33 - heritiers dud[it] Blondet ; et demeurent les biens dud[it] Blondet

34 - tant meubles qu'immeubles dès à p[rése]nt afectés et hipotequés

35 - au paiement de lad[ite] so[mme] par privilege et preferance de

36 - sesdits heritiers ; tout ce que dessus

37 - reciproquement stipulé et

38 - accepté par les dites parties.

39 - Car ainsy &c prom[ettant] &c oblig[eant] &c ren[onçant] &c

40 - fait p[rése]nce desd[its] no[tai]res et a led[it] Fleur declaré

41 - ne savoir signer de ce interpellé.

 

Dagot, no[tai]re royal (5) - J. Blondet - Doudeau, no[tai]re royal

 

42 - Controllé à Donzy

43 - le dix neuf 9bre 1736. R[eçu] 36 s[ols].

 

Dagot

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - foulonnier : Ouvrier qui foule, apprête les étoffes de drap ; on exécute deux manoeuvres dans un foulon : le foulage & le dégorgeage ; on foule dans un pot creusé dans une grosse pièce de bois ; on dégraisse, on dégorge et on lave dans une autre machine ; l'étoffe est donc placée dans une cuve remplie d'eau et de terre à foulon (on peut également fouler au savon ou... à l'urine!) puis elle est frappée par les lourds maillets du moulin mus par la force hydraulique ; extrêmement bruyante, cette opération, en feutrant l'étoffe, la rend moins rêche et plus souple.

(2) - Franç[ois] Fleur : Né vers 1695, il a donc 41 ans. Il se mariera deux fois et mourra à Donzy-le-Pré le 15 juin 1740, quatre mois après son second mariage. Il a habité successivement à Colméry (1730), à Châteauneuf (1736) puis, donc, à Donzy (1740).

(3) - douze sols : Donc 48 sols par mois, soit 2 livres et 8 sols...

(4) - en deniers : En argent.

(5) - Dagot : Jean-Paul Dagot (~ 1700 / 1779), notaire à Donzy de 1730 à 1778.

 

 Accueil

 Donzy

Page créée le 2 janvier 2015. Dernière mise à jour le 2 janvier 2015.

© Cahiers du val de Bargis