Donzy, 1723 : Où de riches bourgeois aident leur fils à gravir les échelons de la hiérarchie ecclésiastique... Clerc tonsuré et minoré, le jeune homme doit, pour être promu, disposer d'un patrimoine conséquent. Réunis à Donzy, ses parents s'emploient donc à constituer celui-ci devant notaires. Le jeune homme se verra attribuer la propriété de deux maisons situées dans la Grande-Rue de Donzy et d'un jardin dans les faubourgs, le tout pour une valeur de plus de 2000 livres.

La première de ces maisons est ce qu'on peut appeler une belle demeure bourgeoise. Qu'on en juge : 2 étages, 6 pièces - dont 4 chauffées -, 3 greniers, 2 caves, 1 cour, 1 écurie et 1 jardin...

La seconde maison - la Charmillonnerie - est située en vis-à-vis et donne également sur la Grand-Rue.

On note que l'ensemble de ces biens appartient à la mère du jeune homme et que celle-ci, bien que séparée de son mari, doit obtenir l'autorisation de ce dernier pour en disposer à son gré. (0)

Cote : 3 E 8 / 299 - Minutes du notaire Jean-François Dagot (Donzy)

 

Si ce n'est elle, c'est l'une de ses soeurs !

 

1 - Pardevant les notaires royaux et apostoliques

2 - residant en la ville de Donzy soussignez le douziême

3 - fevrier mil sept cent vingt trois avant midy audit

4 - Donzy fut presente damoiselle (1) Marie Voille (2) femme

5 - separée quant aux bien du sieur Henry Gascoing (3)

6 - bourgeois demeurant en la parroisse de Chateauneuf et

7 - cy devant (4) en cette ville laquelle procedante à l'autorité

8 - du dit sieur son mari present qui l'a luy a departie

9 - laquelle a acceptéé pour faciliter à m[essir]e Henry Gascoing

10 - leur fils clerc tonsuré et minoré (5) du diocese d'Auxerre

11 - l'execution du loüable desir qu'il a de se faire promouvoir

12 - aux ordres sacrés (6) a volontairement donné et delaissé

13 - par ces presentes et promis garentir de tous empeschemens

14 - audit sieur Henry Gascoing son fils absent les notaires

15 - stipulant et acceptant à sçavoir une maison (7) sise en

16 - la Grande Rue de cette ville appartenante à la dite d[amoise]lle

17 - Voille consistante en trois chambres basses deux à

18 - cheminéés, trois chambres hautes dont deux sont aussi à

19 - cheminéés, trois greniers dessus, deux caves dessous,

20 - une cour, une ecurie, et fenier (8) dessus le tout sous

21 - un même faîte tenant d'un long à une ruelle commune

22 - d'autre au sieur Maignan du Coudray, d'[un] b[out] par

23 - le devant à lad[ite] Grande Rue et d'[autre] b[out] à la rue de la

24 - Poterne (9), avec un jardin dependant de lad[ite] maison

25 - situé au faubourg de la Ville Neuve de cette ville, t[enant] d'[un] l[ong]

26 - à Maritte Boüillot, d'[autre] l[ong] à celui de Dagot l'un des

27 - no[tai]res et à ceux des nommez Boulard, Lable et Bouziat, d'[un] b[out]

28 - à la rue qui vat du pont Notre Dame aux relig[ieux]

29 - de cette ville, et d'[autre] au nommé Dubois ; plus une autre

30 - maison appelléé La Charmillonnerie situéé dans ladite

31 - Grand Rue vis a vis la premiere maison cy dessus

32 - consistant en une chambre basse, une chambre haute et

33 - grenier dessus, t[enant] d'[un] l[ong] à m[aîtr]e Gui Frappier, d'[autre] l[ong] à la

34 - ruelle qui descend du chateau dans la Grande Rue, et d'[autre] à m[aîtr]e Charles Voille,

35 - le tout ainsy qu'il se consiste et comporte sans parfaire

36 - ni retenir, pour en joüir par led[it] m[essir]e Henry Gascoing

37 - co[mme] de chose à luy app[artenan]te en vertu des p[rése]ntes, à commancer

38 - du jour qu'il aura pris l'ordre du sous diaconnat (10)

39 - et de la en avant (tant) qu'il voudra. Cette donnation faite

40 - pour les causes susdites et à la charge de par led[i]t m[essir]e

41 - Henry Gascoing payer à l'année les cens et rentes (11) deües

42 - sur les choses cy dessus jusqu'à un sol par an franc

43 - et quitte du passé et de toutes au[tres] charges et hipoteques.

44 - A ce faire furent presens m[essi]re Jean Maignan sieur de

45 - Grignon ad[voca]t fiscal au baill[iage] et pairie de cette ville, m[aîtr]e

46 - Charles Leblanc bourgeois, m[aîtr]e Fran[çois] Augustin Palteau

47 - ad[voca]t en p[ar]lem[ent] et m[aîtr]e Jean Maignan s[ieu]r du Coudray no[tai]re

48 - (et aut[res]) tous demeurants en cette ville lesquels

49 - ont volontairement certifié que les maisons et dep[en]d[an]ces

50 - cy dessus donnéés par lad[ite] d[amoise]lle Voille aud[it] m[essir]e Henry

51 - Gascoing son fils appartiennent bien et legitimement à lad[ite]

52 - d[amoise]lle Voille, qu'elles sont franches et quittes de toutes

53 - dettes et hipoteques et plus que suffisantes pour le titre

54 - patrimonial (12) dud[it] m[essir]e Henry Gascoing etant de valeur de

55 - plus de deux mil livres dont acte. Car ainsi &c (13) et pour

56 - f[ai]re insinuer les presentes partout ou besoin sera les p[ar]ties

57 - ont constitué leur procureur et porteur d'icelles et eleu

58 - dom[ici]lle en leur demeure aux quels lieux &c nonobstant &

59 - prom[ettant] & obl[igeant] et ont led[it] s[ieu]r Gascoing, lad[ite] dam[oise]lle Voille

60 - lesd[its] s[ieu]rs Maignan de Grignon, Leblanc, Palteau, et Maignan

61 - du Coudray signé.

 

Gascoing de Boisjardins - M. Voille - J. Maignan de Grignon - Maignan - Doudeau, no[tai]re royal et apostolique - Leblanc - Palteau - Dagot

62 - Controllé à Donzy le douze

63 - fev[rie]r 1723. R[eçu] 12 # (14). Dagot

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - damoiselle : Désigne une femme née de parents nobles et se dit aussi bien des femmes mariées que des filles.

(2) - Marie Voille : Il s'agit vraisemblablement de Marie Voille de Villarnou, décédée à Châteauneuf le 01.04.1734, fille de François Voille et de Angélique Le Maigre (source : Généanet).

(3) - Henry Gascoing : Henry Gascoing de Bois-Jardin épouse Marie Voille de Villarnou le 22.02.1691 à Donzy. Il meurt à Donzy, le 10.01.1728 (source : Généanet).

Bois-Jardin, situé sur le territoire de la commune de Ciez, est un fief de la châtellenie de Donzy.

(4) - cy devant : Présentement.

(5) - clerc tonsuré et minoré : La tonsure est une cérémonie de l'Eglise permettant à un laïc d'entrer dans l'état ecclésiastique. Au cours de cette cérémonie, l'ordinand reçoit également le plus souvent les quatre ordres mineurs (par opposition aux ordres sacrés dont il est question ci-dessous) : offices de portier, de lecteur, d'exorciste et d'acolyte.

(6) - se faire promouvoir aux ordres sacrés : Nom d'un sacrement de l'Eglise, par lequel celui à qui l'évêque le confère, reçoit le pouvoir d'occuper certaines fonctions ecclésiastiques. On distingue trois ordres sacrés : le sous-diaconat (sous-diacre), le diaconat (diacre) et la prêtrise.

(7) - maison : Ces maisons se font face et donnent toutes les deux sur la Grande-Rue. Il pourrait s'agir de celles-ci (le cercle signalant l'emplacement du pilori) :

Cadastre de 1828 (Archives départementales de la Nièvre)

N° 275 : maison Maignan du Coudray

N° 274 : maison Marie Voille (séparée Henri Gascoing)

N° 440 : maison Guy Frappier

N° 441 : maison dite la "Charmillonnerie"

N° 432 : maison Charles Voille

(8) - fenier : Grenier à foin.

(9) - rue de la Poterne : Une poterne est une petite porte intégrée aux murailles d'une fortification, permettant aux habitants du château d'aller et venir discrètement. La rue de la Poterne mène donc à cette porte.

(10) - sous diaconnat : Le premier des trois ordres sacrés (voir ci-dessus). Pour être promu à cet ordre, il faut être âgé de 22 ans.

(11) - cens et rentes : Redevances dues au seigneur.

(12) - titre patrimonial : On ne peut être admis aux ordres sacrés sans un titre, soit ecclésiastique soit patrimonial, c'est-à-dire sans un certain revenu.

(13) - &c : Etc.

(14) - # : Livres.

 

 

 Accueil

 

 Donzy

Page créée le 28 juillet 2011. Dernière mise à jour le 21 mai 2017.

© Cahiers du val de Bargis