Colméry, 1723 : Vente de terres, bois et buissons situés aux Duprés (Colméry) pour la somme de 45 livres. En se fondant sur d'autres actes de la même époque, on peut fixer un ordre de grandeur, pour ces terres, de l'ordre de 5 000 m². Ces biens constituent une partie de l'héritage d'un ancien lieutenant de Colméry et c'est son gendre qui les vend. L'acheteur habite les Duprés. (0)

Cote : 3 E 9 / 160 - Minutes du notaire Pierre Gaboreau (Menou)

x

1 - L'an mille sept cent vingt trois le cinquieme 8bre apres midy par

2 - devant le notaire soussigné residant à Menou au lieu du Vaudoisy

3 - paroisse de Colmery est comparu h[onorable] h[omme] Jean Cendre (1) marchand fermier

4 - aud[it] lieu du Vaudoisy (2) y demeurant marit exercent les actions (3) de

5 - Françoise Voulereau sa femme à laquelle il a promy faire agreer

6 - et ratifier ces presentes toutes fois et quante (4) à peine de tous

7 - depens domages et interets ; lequel a reconnu et confessé avoir

8 - vendu cedé quitté transporté et delaissé avec promesse de

9 - garentir à h[onorable] h[omme] Hisac Pautrat laboureur demeurant au Dupré

10 - paroisse de Colmery present stipulant et aceptant pour luy sa

11 - femme ses hoires (5) et ayant cause (6) present et à venir. C'est

12 - à sçavoir tous et un chacuns les biens à luy apartenants

13 - à cause de lad[ite] Voulereau sa femme comme heritiere en partie

14 - de defeun m[aîtr]e Louis Voulereau (7) vivant lieutenant de Colmery

15 - son pere et qui dependent de la cencive (8) de Bourra l'Abbaye (9) ce

16 - consistant en terre labourables et non labourables pré patureaux

17 - bois et buissons et generallement tout ce qui peut luy apartenir

18 - assis dans lad[ite] cencive finage des Duprés sans aucunes choses

19 - en reserver ny retenir et tout ainsy qu'il est porté par les

20 - contrats d'aquisitions et les reconnaissances que led[it] vendeur a entre

21 - mains et qu'il promet remetre aud[it] aquereur dans un mois aux

22 - peines que dessus ; cette vente ainsy faitte à la charge de payer à

23 - l'avenir par luy aquereur les cens rentes (10) et drois seigneuriaux

24 - dües à la seigneurie dud[it] Bourra que les parties n'ont pu declarer

25 - au vray ; sans autres charges ny hipoteque quelconque franc

26 - et quitte des arerages (11) du passé jusqu'au terme de la St Martin

27 - d'hivert (12) mille sept cent vingt quatre ; et outre pour et

28 - moyenant le prix et somme de quarente cinq livres laquel

29 - somme de 45 # led[it] aquereur a presentem[ent] payé contant aud[it] vendeur

30 - en un loüis d'or et autre monnoye ayant cours dans ce royaume et dont

31 - le vendeur ce tien pour contant et satisfait et en quitte et decharge led[it]

32 - aquereur et tous autre ; au moyen de laquelle vente et payement cy dessus

33 - led[it] vendeur aud[it] nom c'est demis dévêtu et désaisy des choses par luy

34 - cy dessus vendues pour et au profit dud[it] aquereur

35 - qui en demeure saisy vétû et en bonne et paisible

36 - possession comme de sa propre chose bien et loyallem[ent]

37 - aquise ; desquelles il poura joüir user et disposer

38 - ainsy qu'il avisera bon être ; les vins (13) du present

39 - marché ont êté payez par led[it] aquereur au sol la livre (14) ;

40 - la recolte des terres de la presente année qui est de present dans la

41 - grange dud[it] aquereur apartiendra pour la moitié aud[it] vendeur avec

42 - la moitié des pailles de bons bleds seulement ; lesquels biens cy dessus

43 - vendû led[it] aquereur a dit bien sçavoir sans qu'il soit besoin de

44 - les specifier plus emplement et pour en avoir joüy depuis sept à huit

45 - ans et soit controllé et insinué (15) car ainsy &c fait et passé aud[it]

46 - lieu du Vaudoisy les an et jour que dessus en presence de

47 - François Maunoir (16) cabarettier et Simon Chappuy couvreur temoins

48 - demeurant à Menou ; lesquelles parties et Chappuy temoin ont declaré

49 - ne sçavoir signer de ce enquis et interpelez suivant l'ordonnance.

 

F. Maunoir - Gaboreau, notaire (17)

 

50 - Controllé et insinué à Donzy

51 - ce dix huit 8bre 1723. R[eçu] : 18 s[ols].

 

Dagot

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - Jean Cendre : Né en 1672 à Menou, Jean Cendre est un personnage tout à fait à part au sein de la petite foule des ancêtres Cendre de par sa profession et son envergure ; laboureur, marchand de bois, propriétaire à Couloutre, fermier du Vaudoisy, il est souvent qualifié dans les actes notariés d'honnorable homme; ce qui signifie, crûment, qu'il a de l'argent... Il a d'ailleurs fait quelques années auparavant un beau mariage avec la fille du lieutenant au bailliage de Colméry, mariage qui a dû constituer pour lui une sorte d'aboutissement.

(2) - Vaudoisy : Hameau très excentré de Colméry, dont une partie se trouve d'ailleurs sur le territoire de Couloutre-la-Rivière.

(3) - marit exercent les actions : Mari exerçant les droits en justice de sa femme.

(4) - toutes fois et quante : Aussi souvent que, autant de fois que.

(5) - hoires : Héritiers.

(6) - ayant cause : Personne qui tient un droit d'une autre personne.

(7) - Louis Voulereau : (~ 1636 / 1714) Successivement ou simultanément praticien, notaire, lieutenant (à Colméry), procureur fiscal (à Menou) ; personnage ayant joué un rôle central dans la vie locale ; on lui connaît 13 enfants répertoriés.

(8) - cencive : Etendue des terres d'un fief qui devaient le cens. (Dictionnaire du monde rural)

(9) - Bourra l'Abbaye : Bourras-l'Abbaye ; en 1791, la maison abbatiale est décrite ainsi : une cuisine, un office, une piéce servant de lavoir, salle à manger, deux cabinets sallon de compagnie, piéce où était la bibliotéque, une chambre et son cabinet, vestibule où est un escalier en pierre garni d'une rampe de fer, sur le pallier dudit escalier un cabinet entre sol. Dans le haut un grand corridor, quatre chambres et cinq cabinets grenier sur les chambres cave sous la maison ; une boulangerie au dessus d'icelle, deux cabinets, à coté deux poulailliers ; un pressoir et deux caves, trois écuries, une grange et cinq toits. (...) un batiment étant autrefois léglise et la sacristie le cloitre pour aller à la dite eglise et le terrein qu'il renferme...

(10) - cens rentes : Droits seigneuriaux.

(11) - arerages : Ce qui est échu d'un revenu, d'une rente, d'une redevance. Paiements restant dus.

(12) - St Martin d'hivert : 11 novembre.

(13) - vins : Ce qui se donne par manière de présent au-delà du prix qui a été convenu pour un marché.

(14) - au sol la livre : Proportionnellement.

(15) - insinué : Inscrit dans le registre prévu à cet effet.

(16) - François Maunoir : Partenaire attitré, en affaires, du marchand-fermier du Vaudoisy ; quelques années plus tôt, les deux hommes ont échangé leurs maisons et leurs terres. C'est à cet échange qu'est due l'arrivée de Jean Cendre au Vaudoisy.

(17) - Gaboreau, notaire : Pierre Gaboreau, notaire à Entrains-sur-Nohain et à Menou (1719 / 1739).

 

Colméry

Accueil

Page créée le 29 septembre 2010. Dernière mise à jour le 11 mars 2012.

© Cahiers du val de Bargis