Colméry, 1708

Bail du moulin de Poinçon, moulin banal de la seigneurie, équipé de deux roues, comprenant deux pièces chauffées, grange, écuries, étables, jardin, chènevière, étang... Le loyer, hebdomadaire, se règle en nature : 8 boisseaux de "mouture" (un mélange de céréales de moindre qualité) et 1 boisseau de froment, à livrer dans les greniers du seigneur. A ce loyer s'ajoutent, chaque 11 novembre, 6 chapons, 6 poulets, 8 livres de beurre et 2 boisseaux de froment pour le "gasteau des Roys". Enfin, le meunier sera redevable du "franc-moulu", soit 30 boisseaux de grain, dont on croit comprendre qu'il est destiné à la consommation personnelle du seigneur.

L'entretien du moulin et de ses dépendances sera à la charge du meunier. Il sera également tenu de servir les habitants de Colméry (obligés, eux, de lui remettre leurs grains)

Le revenu annuel du moulin est évalué à 250 livres. (0)

Le moulin en 1976 (photo : Annik Poitreneau)

 

1 - L'an mil sept cent huict le quatorziesme jour du mois de novembre

2 - à Colmery appres midy au bureau et pardevant le nottaire soubzsigné

3 - fut presente haulte et puissante dame madame Françoise Marie de Clere

4 - relicte (1) de deffunct hault et puissant seigneur messire Armand François

5 - de Menou (2) vivant chev[alier] seig[neu]r marquis de Charnizay et de Menou, Colmery

6 - Obterre, St Michel, (Boneuille), Prunet le Gillon, Colmery et autres lieux

7 - demeurant en son chasteau dudict Menou, laquelle a accensé et

8 - admodié pour le temps, terme et espace de six années et six debleures (3)

9 - consecutifves et suivantes l'une l'autre sans interval de temps

10 - à commancer au jour et feste de St Jean Baptiste prochain et à finir

11 - à tel et semblable jour lesdittes six années expirées, finyes et

12 - revoluës promet garentir et faire jouir à François Salé

13 - mousnier demeurant aux moulins Poinson parroisse dudict

14 - Colmery present, stipulant et acceptant ledict bail pour ledict temps.

15 - C'est asscavoir lesdicts moulins Poinson (4) dependants de la seigneurye

16 - dudict Colmery se consistant en deux rouës avec le bastiment,

17 - deux chambres à chaufoir (5), grange, escuries et estables, jardin,

18 - cheneviere (6), aisances, apartenances et dependances, avec le cours

19 - d'eauë, plus les terres et préz dependants desdicts moulins

20 - pour jouir du tout par ledict preneur suivant qu'il a cy devant

21 - fait avec deffunt François Salé son pere et qu'il faict encore

22 - de present sans en rien reserver ni retenir sauf ce qui sera

23 - cy apres declaré et en bon pere de famille sans rien deteriorer

24 - demolir ny degrader ; et à la charge q[u'i]l sera tenu aux menues

25 - reparations desdicts moulins comme d'entretenir les fers et

26 - lignes d'iceux, les rouets d'aluchon (7), curer, netoyer et

27 - depierrer soulz les rouës en sorte que les terres et pierres

28 - ne les puissent rompre et endommager en tournant et autres

29 - petites reparations où il n'y poura avoir que deux ou trois

30 - journées d'homme à y employer ; boucher et esserter (8) les préz

31 - bien et deuëm[en]t et faire en sorte que les eauës ne les puissent

32 - innonder et endommager l'herbe par sa faulte ; et de labourer

33 - et cultiver les terres dependantes desdicts moulins bien et

34 - deuëment ; sera encore tenu ledict preneur de lever les pelles

35 - du dechargeoir (9) dans les grandes eauës en sorte que par la

36 - grande affluence d'icelles elles ne puissent rompre et endommager

37 - la chaussée de l'estang (10). Ce bail ainsy faict moyenant que ledict

38 - preneur a promis et s'est par ces presentes par corps et biens

39 - obligé payer et delivrer à laditte dame par chacune semaine

40 - et de lundy à autre sur ses greniers dudict Colmery la quantité de

41 - huict bo[isseaux] mouture (11) et un boisseau fromant mesure dudict Colmery

42 - grains tels qu'il les gaignent auxdicts moulins dont le premier

43 - terme et payem[en]t commencera au lundy deuxiesme juillet prochain

44 - et de là à continuer de lundy en lundy jusques en fin dudict bail

45 - et encore payer et delivrer chacun an à chacun jour de St Martin

46 - d'hiver durant le present bail six chapons et six poulets

47 - et encore deux bo[isseaux] froment pour le gasteau des Roys

48 - dont le premier terme et payem[en]t desd[its] chapons et poulets

49 - commancera audict jour de St Martin d'hiver prochain et lesdicts

50 - deux bo[isseaux] froment pour le gasteau des Roys aud[it] jour des Roys

51 - prochain et dilec (12) à continuer d'an en an jusques en fin dudict bail ;

52 - ladicte dame s'est reservé la moitié des foings de la queuë de

53 - l'estang dudict Poinson, lesquels se partageront annuellem[en]t avant la

54 - fauchaison ; et pour les revivres (13) ils apartiendront entierem[en]t

55 - audict preneur ; lequel sera encore tenu de servir les moulants

56 - et habitans (14) de la parroisse dudict Colmery bien et deuëm[en]t et d'aller

57 - querir et (ramener) leurs fournées en sorte qu'ils n'ayent aucun

58 - subjet de plainte et que le bon traittem[en]t qui leur sera faict

59 - les obligent d'aller moudre auxd[its] moulins ; de laisser en fin du

60 - present bail les graisses, fumiers et fourages qui se

61 - trouveront dans lesd[its] moulins sans qu'il en puisse vendre

62 - ny divertir aillieurs et de laisser les cables qui servent à

63 - lever et coucher les meulles à la fin dudict bail ; et ne poura

64 - ledict preneur pretendre aucune diminution pour le temps

65 - des pesches dudict estang sinon au cas que chacune pesche

66 - dura plus d'une semaine ledict ... sera diminué

67 - sur le prix et sur le pied du present bail ; poura laditte dame

68 - donner deux vaches à tiltre de cheptel audict preneur quand

69 - bon luy semblera et au cas qu'elle n'en voulusse point mettre

70 - il sera loisible audict preneur d'en nourir pour luy ; baillera

71 - encore ledict preneur annuellem[en]t à laditte dame quatre aulnes

72 - de thoille plein et estoupes (15) et delivrera une expedition (16) du

73 - present bail en forme executoire et à ses fraix dans

74 - quinzaine ; et au cas que laditte dame luy donne deux vaches

75 - à tiltre de cheptel led[it] preneur sera tenu de luy donner annuellem[en]t

76 - deux livres de boeure par chacune vache mere ; ledict preneur

77 - sera encore tenu de moudre annuellem[en]t franc moulus (17) trente bo[isseaux]

78 - de grain pour laditte dame dans le temps qu'elle le souhaittera hors dans

79 - le temps de la secheresse et que les eauës soient courtes ; et pour

80 - satisfaire à l'edit du controlle seulem[en]t les parties ont declaré

81 - que le revenu desdicts moulins peult valloir annuellem[en]t la somme

82 - de deux cent cinquante livres et sans que cette close puisse

83 - prejudicier aux autres closes cy dessus et sans prejudice de la

84 - jouissance que ledict Salé a faict depuis l'expedition du bail desd[its]

85 - moulins à luy faict et à sond[it] deffunct pere pardevant le n[otai]re soubz[sig]né

86 - le septiesme novembre mil six cent quatre vingt dix neuf et qu'il

87 - fera par reconduction dud[it] bail jusques au jour de St Jean Baptiste

88 - prochain q[u'i]l sera tenu ... ... sur le pied dud[it] bail par

89 - chacune semaine ... q[u'i]l sera debvoir de reste de toute

90 - jouissance auparavant laditte expiration dont les parties

91 - entreront en compte incessam[men]t ; à tout ce que dessus elles se

92 - sont respective[men]t obligées à peine de tous despens dommages

93 - et interests. Car ainsy &c promettant &c obligeant &c ren[onçant] &c

94 - faict en presence de maistre Pierre Jalquin prat[icien], m[aîtr]e Touchard

95 - Aignan Voullereau procureur fiscal ...

96 - et Pelerin Simon marchand dem[euran]ts audict Colmery tesmoings ; lesdicts Salé

97 - et Simon ont declaré ne scavoir signer de ce faire interpelléz:/.

 

Clere m[arqui]se de Charnisays - TA Voullereau - L. Voullereau (18) - Jalquin

98 - Controllé à Donzy le dix sept

99 - no[vem]bre 1708. R[eçu] : 38 s[ols] 6 d[eniers]

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - relicte : Veuve.

(2) - Armand François de Menou : Armand-François de Menou (1627-1703) est un noble et militaire français. Marquis de Menou et de Charnizay (Indre-et-Loire), il est également le seigneur de Nanvignes (ancien nom de Menou, Nièvre), Saint-Michel (probab. Saint-Michel-des-Landes, Charnizay), Prunay-le-Gillon (Eure-et-Loir), Obterre (Indre), Ménestreau (Nièvre), Villiers (Nièvre), Colméry (Nièvre) et autres lieux. Enseigne à 15 ans, Armand-François de Menou est ensuite colonel dans le régiment de la reine-mère puis enseigne dans le régiment des gardes françaises. Il participe à plusieurs batailles : Stenay, Arras, Bordeaux et enfin Montmédy. Blessé au genou, il se retire sur ses terres nivernaises de Nanvignes (1664). A l'âge de 35 ans, il épouse Françoise-Marie de Clère (décédée en 1737 à l'âge de 94 ans), fille d'un gentilhomme normand. Onze enfants vont naître de cette union. En récompense de ses faits d'armes, le roi Louis XIV érige Nanvignes (Nièvre) en marquisat de Menou en juin 1697. C'est à Armand-François de Menou que l'on doit la construction du château de Menou, bâti de 1672 à 1681 à l'emplacement de l'ancienne demeure seigneuriale détruite par un incendie.

Armoiries de la famille de Menou

(3) - debleures : Récoltes.

(4) - moulins Poinson : Première mention connue en 1583. Détruit par un orage en 1789, puis reconstruit, le moulin aurait cessé toute activité au début des années 1900. Sous l'Ancien Régime, le moulin de Poinçon appartient aux seigneurs sucessifs de Colméry, dont il est le moulin banal : Hubert de La Rivière (1583), François de Guibert (1664), Philippe de Troussebois (1684), Françoise-Marie de Clere (1715)... Son nom semble renvoyer à celui d'une ancienne famille : on trouve en effet des habitants du nom de Poinçon, à Colméry, au XVIIe siècle.

Le moulin en 1976 (photo : Annik Poitreneau)

(5) - chambres à chaufoir : Pièces chauffées.

(6) - cheneviere : Chènevière ; champ où croît le chanvre.

(7) - rouets d'aluchon : Petites planches de bois sur lesquelles tombe l'eau qui fait tourner la roue d'un moulin.

(8) - boucher et esserter : Clore d'une haie et émonder.

(9) - pelles du dechargeoir : Une pelle est un panneau vertical mobile servant à régler le débit de l'eau, à retenir ou à lâcher l'eau selon le besoin.

(10) - chaussée de l'estang : Chaussée de l'étang ; levée de terre pour retenir l'eau d'une rivière ou d'un étang et pouvant servir de chemin de passage.

(11) - mouture : Mélange par tiers de froment, de seigle et d'orge.

(12) - dilec : D'illec ; et de là (pour : et de là à continuer de terme en terme et d'an en an.)

(13) - revivres : Regain ; seconde coupe des prairies naturelles.

(14) - moulants et habitans : En désignant ainsi les habitants de Colméry, le notaire nous informe du même coup que ce moulin est le moulin banal de la paroisse (ce qui est normal puisqu'il appartient au seigneur) ; cela signifie que les habitants sont contraints d'y faire moudre leurs grains, moyennant, évidemment, une redevance ; même si le présent acte ne le dit pas, il est vraisemblable que les contrevenants s'exposent à des amendes et / ou à la confiscation de leurs grains.

(15) - estoupes : Rebut de la filasse du chanvre.

(16) - expedition : Copie d'un acte, d'un jugement.

(17) - franc moulus : Contractuellement, le meunier est tenu de fournir annuellement au propriétaire du moulin une certaine quantité de grains moulus (ici : 30 boisseaux).

(18) - L. Voullereau : (~ 1636 / 1714) Successivement ou simultanément praticien, notaire, lieutenant au bailliage (à Colméry), procureur fiscal (à Menou) ; personnage ayant joué un rôle central dans la vie locale ; le registre paroissial ne lui attribue pas moins de 12 enfants.

 

Colméry

Accueil

Page créée le 2 octobre 2013. Dernière mise à jour le 19 mars 2017.

© Cahiers du val de Bargis