Colméry, 1681 : Où le sieur de Malicorne vend un petit canton de terre de 1664 m² (20 m sur 80 m, par exemple) au seigneur de Colméry pour la somme de 40 livres.

Cet acte est intéressant à plusieurs titres :

- il permet de recenser quelques lieux-dits jusqu'alors non répertoriés ;

- il permet de remonter d'une génération dans l'arbre généalogique des sieurs de Malicorne, les de Viry ;

- il met en évidence la différence de statut entre le sieur de Malicorne, simple écuyer, et le seigneur de Colméry, chevalier ; le premier est le vassal du second.(0)

3 E 8 / 140 - Minutes du notaire Louis Voullereau (Colméry)

x

1 - L'an g VI c[ent] (1) quatre vingt un le quatriesme

2 - jour de mars au bourg de Colmery avant midy au bureau

3 - et pardevant le n[otai]re soulz[sig]né sont conparus en personnes

4 - Anthoine de Viry (2) escuyer et damoiselle (3) Marguerite de Farou son

5 - espouze dem[euran]ts à Malicorne par[oisse] dud[i]t Colmery, laditte dam[oise]lle

6 - de Farou procedante soulz l'othorité dud[i]t s[ieu]r de Viry son mary ;

7 - lesq[ue]ls volontairement de leurs bons grez sans contrainte

8 - ont cognu et confessé avoir vendu, cedé, quitté, delaissé et

9 - perpetuellem[en]t transporté des maintenant et tousjours par

10 - cy appres promettent solidairem[en]t l'un pour l'autre sans

11 - division &c garentir &c à messire Philippes de Troussebois (4)

12 - ch[evalie]r seig[neu]r de Launay, Bouhy, dud[i]t Colmery et autres lieux dem[euran]t

13 - ordinair[emen]t aud[i]t Colmery present acquereur, stipulant et acceptant.

14 - C'est assçavoir un petit quanton (5) de terre tant en pré qu'en

15 - terre labourable assis aux préz Mouthot finage dud[i]t Colmery

16 - contenant vingt sept perches et demye (6) à la mesure de vingt

17 - quatre pieds pour perche et cent perches pour arpent,

18 - tenant d'un long du midy à Touchard Goudard et Jean Lecour,

19 - d'autre long du septentrion aux h[ériti]ers] m[onsieu]r Victor Jarreau, d'un

20 - bout du levant au chemain tendant dud[i]t Colmery à Champlemy

21 - appellé la rue Mouthot (7) et d'autre bout du couchant à la

22 - terre labourable de Jean Sellier l'aisné une haye vifve

23 - entre deux ; ledit heritage appartenant aud[i]t s[ieu]r de Viry par la

24 - succession de desfunct Jean de Viry (8) escuyer son pere qui

25 - l'avait acquis de Pacquet Lecour par contract passé

26 - pardevant Jalquin nottaire le vingt sixiesme juillet g VI c[ent] trente

27 - trois qui a esté presentem[en]t mis en mains dud[i]t seig[neu]r de Troussebois.

28 - La presente vente faicte moyenant le prix et somme de

29 - quarente livres t[ournoi]s pour le sort principal (9) de laditte vente ;

30 - laquelle so[mme] led[i]t seig[neu]r de Troussebois sera tenu

31 - payer à maistre Pierre Thierrat fermier de cette seigneurye

32 - en l'acquit et descharge desd[its] vendeurs sy tant se trouve

33 - luy estre deu appres le compte qui sera faict avec luy

34 - et ou (10) il ne luy seroit entierem[en]t deu lad[i]te so[mme]

35 - led[i]t seig[neu]r sera tenu de payer le surplus ausd[its] s[ieu]r

36 - et dam[oise]lle de Viry ou luy deduire sur ce q[u'i]ls luy doivent

37 - et ... ledit payem[en]t audit Thierriat ledit seig[neu]r

38 - de Troussebois demeurera subrogé (11) (en ses) droicts et

39 - hypoteques ; leq[ue]l seig[neu]r a par cez p[rése]ntes dechargé lesd[its]

40 - s[ieu]r et damoiselle de Viry de douze deniers de cens et

41 - rente (12) par chacun an sur leur nouvelle (recog[naissance]e)

42 - à laquelle so[mme] led[i]t heritage s'est trouvé chargé

43 - par led[i]t contract susdatté et ont esté les vins beuz (13)

44 - et payez au sol la livre (14). Car ainsy &c promettant &c

45 - obligeant &c renonçant &c faict en presence de

46 - venerable et discrete personne m[essir]e Hubert Edme Millot (16)

47 - prestre curé dud[i]t Colmery y dem[euran]t et de Blaize Jalquin

48 - lab[oureur] dem[euran]ts aud[i]t Colmery tesm[oins]./ leq[ue]l Jalquin a dict ne signer.

 

De Troussebois - De Viry - Marguerite de Farou - H.-E. Millot - L. Voullereau (17)

x

Vocabulaire et notes

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - g VI c[ent] : "g" se lit "mille"; "VI" se lit "six" et "c", en exposant, se lit "cent" ; ici, donc : 1600.

(2) - Anthoine de Viry : Antoine de Viry (N : ? / D : Colméry, 31 mars 1689), écuyer, sieur de Malicorne, fils de Jean.

Blason de la famille de Viry

(3) - damoiselle : Désigne une femme née de parents nobles et se dit aussi bien des femmes mariées que des filles ; si cette Damoiselle est mariée, c'est qu'elle est l'épouse d'un noble, certes, mais d'un simple écuyer (pour celle d'un chevalier, on dira Madame).

(4) - Philippes de Troussebois : Philippe de Troussebois (N : ? / D : 1705), chevalier, seigneur de Launay (Blancafort, Cher), Bouhy-le-Tertre, Dampierre-sous-Bouhy, Sainpuits, La Forêt-Gallon (Thury, Yonne), Sainte-Anne (Courtenay, Loiret), Colméry et autres lieux, époux de dame Marguerite de Vignes (contrat de mariage passé à Paris le 1er avril 1675), est le seigneur de Colméry pendant un peu plus de 25 ans (1673 à 1699). Selon toute vraisemblance, la maison seigneuriale - il n'est question ni de château ni de manoir - se trouve au bourg de Colméry.

Blason de la famille de Troussebois

(5) - quanton : Quant à la quarte, elle pourrait correspondre à un quart de boisselée, soit 250 m². Il s'agit donc d'une pièce de terre d'environ 1350 m².

(6) - vingt sept perches et demye : Soit 1664, 5 m² ; la perche est une ancienne mesure de superficie, appelée également carreau à Colméry, de 24 pieds (7, 78 x 7, 78 = 60, 53 m²) ; il y a 100 carreaux dans un arpent de 60, 53 ares.

(7) - rue Mouthot : Il s'agit du chemin menant, bien sûr, au hameau des Moutots ; à l'époque, l'axe menant du bourg à Malicorne n'existe pas.

(8) - Jean de Viry : Père d'Antoine, dont c'est la première mention ; lui aussi est écuyer mais il n'est pas précisé s'il est ou non le sieur de Malicorne.

(9) - sort principal : Montant d'une transaction immobilière, frais non compris.

(10) - ou : Au cas où, si.

(11) - subrogé : Remplacé.

(12) - cens et rente : Redevances seigneuriales.

(13) - ont esté les vins beuz : On trinque, vraisemblablement, une fois le marché conclu - d'autant plus que l'acte notarié est parfois signé au cabaret - mais les "vins" dont il est question ici correspondent en fait à une somme d'argent qui se donne par manière de présent au-delà du prix qui a été convenu pour le marché.

(14) - payez au sol la livre : Au prorata.

(15) - Hubert Edme Millot : (N : Breugnon, vers 1639 / D : Colméry, 28 avril 1704) Curé de Colméry de 1678 à 1704. Originaire de la région de Clamecy, H.-E. Millot est le vicaire de Corvol-l'Orgueilleux pendant deux ans puis le curé de Rix, près de Clamecy, pendant dix ans, avant de venir s'installer à Colméry. Il est enterré dans le coeur de l'église.

(16) - L. Voullereau : Louis Voullereau (~ 1636 / 1714), successivement ou simultanément praticien, notaire, lieutenant de justice (à Colméry), procureur fiscal (à Menou) ; personnage ayant joué un rôle central dans la vie locale ; on lui connaît 12 enfants répertoriés.

 

  Accueil 

 Colméry

Page mise en ligne le 8 mai 2012. Dernière mise à jour le 4 janvier 2013.

© Cahiers du val de Bargis