Châteauneuf, 1786 : vente d'une maison situé dans le bourg de Châteauneuf pour la somme de 884 livres. Il s'agit de la seconde plus grosse vente enregistrée à ce jour... en tout cas par le présent site ! Il est vrai que l'habitation en question compte quatre pièces. Il pourrait s'agir de la maison ci-dessous. (0)

Cote : 3 E 8 / 16 - Minutes du notaire Nicolas Bonnet (Châteauneuf-Val-de-Bargis)

 

Emplacement supposé de la maison de Louis Mathé, boulanger (1786)

 

1 - Ce jour d'huy cinq mars mil sept cent quatre

2 - vingt six au bourg de Chateau Neuf au val de Bargis

3 - par devant le notaire [au] duché de Nivernois residants au bourg dudit

4 - Chateauneuf fut present Jean Bordereaux (1) fondeur à la

5 - manufacture de La Charité et cabaretier maris exerçants les

6 - actions de Margueritte Picollet sa femme demeurant en

7 - la ville de La Charité sur Loire paroisse St Croix lad[it]e Picollet

8 - absente et led[it] Borderaux [a] promis et s'est obligé de la faire

9 - aloire (2) et ratifier ces presentes lorsqu'il en sera requis à peine &c (3) ;

10 - lequelle volontairement a reconnu avoir vendu, cedé, quitté

11 - delaissé et transporté et par ces presentes il vend, cede, quitte,

12 - delaisse et transporte des maintenant et pour toujour avec

13 - promesse de garentir à peine de toute perte, depens, dommages

14 - et interets à ...

15 - à Louis François Matté boulanger acquereur tant pour

16 - luy que pour Angelique Hugon sa femme dem[euran]ts aud[it] Chateaun[eu]f.

17 - C'est à scavoir touts les biens fonds une maison consistant

18 - en trois chambre basse une autre petite chambre dans le dessus

19 - d'icelle maison la cour entre deux la totalité du jardin sauf

20 - la portion à Antoine Robilliot (4). Plus la moitié d'une grange et la totalité

21 - d'une ecurie attenants lad[ite] grange et ecurie à la prendre du coté du

22 - levant (5) au grand chemin de Chateauneuf à La Charité et du

23 - couchant à l'autre moitié de lad[it]e grange appartenant audit Robilliot.

24 - Plus une piece de pré située au bourg dud[it] Chateauneuf (dans)

25 - lequelle pré led[it] vendeur il vend la moitié au totalle à les

26 - prendre du levant d'un long aud[it] Robillot l'autre moitié

27 - à les prendre du couchant il en vend la moitié qui se

28 - partage à la fourche et au rateau avec Jean Baptiste Bonet (6)

29 - lab[oureu]r. Plus deux petite portions de jardin et cheneviere (7)

30 - scituée l'une à la Martellerie (8) d'un long du levant à la vigne

31 - du vendeur, du couchant audit Robilliot d'un long d'un bouts

32 - du midy à la rûe (9) qui va dudit Chateauneuf à Varzy et du

33 - septentrion à la terre de la cure une haye vive entre deux.

34 - Plus l'autres portions de cheneviere scituée au bourg de Chateauneuf

35 - tenant du couchant à la cour dudit Robilliot, du levant à Louis

36 - Picollet, du midy au chemin de Chateauneuf à Varzy et du

37 - septentrion à Louis Vannereaux lesquelles deux portions cy dessus

38 - designées ledit vendeur les a acquises de Louis Picollet moyenant

39 - quatre deux vingt deux livre par acte reçue Nicollas Bonet no[tai]re

40 - royal en datte du [un blanc]

41 - Sous les conditions que si led[it] Picollet remboursera ledit

42 - Bordereaux lad[it]e somme cy dessus lad[it]e terre restera aud[it] Picollet

43 - et ou il ne renbourseray pas led[it] Bordereaux dans deux ans

44 - du jour de l'acte raporté cy dessus elle resteray aud[it] Bordereaux

45 - en conseq[uen]ce led[it] vendeur les vend aud[it] Matté sous les memes

46 - conditions (+ : Plus la cour commune et le puys aussi commun). La presente vente faitte franche et quitte

47 - de toute dette charge hipoteque eviction substitution et autre

48 - enpechement quelconque sauf celle de cent soixante livre que led[it]

49 - acquereur sera tenu de payer à la decharge du vendeur au

50 - nommé Jean Pique et sa soeur v[euv]e Descane dem[euran]ts à St Aubin

51 - et les cens et rente (10) dûs sur lesd[it]e chose vendûe au seigneur

52 - qu'il appartiendra à l'avenir quitte des arrerâge (11) du passé

53 - jusqu'à ce jour. La presente vente faitte outre les charges

54 - clauses et conditions cy dessus pour et moyennant le prix

55 - et somme de huit cent quatre vingt quatre livre sur

56 - laquelle somme led[it] acquereur en a presentement et comptan

57 - payée aud[it] vendeur celle de trois cents quatre vingt

58 - quatre livre en or et argent monnoye ayant cours dans

59 - ce royaume le surplus qui est à la somme de cinq cents

60 - livre led[it] acquereur a promis et s'est obligé la payer

61 - en deux payements scavoir la somme de cents livre au jour

62 - de fete de st Jean Baptiste prochain les quatre cents

63 - livre restants payable dans deux ans à conté de ce jour

64 - Au moyen de quoy s'est led[it] vendeur demis, devetu et desaisy

65 - du fond et proprieté des heritages cy dessus vendus pour et au

66 - profit dud[it] acquereur qu'il a vetu et saisy et mis en bonne

67 - et paisible possession comme à lui appartenants

68 - et onts eté les vins bûe (12) au sol la livre (13) pour raison

69 - de la presente vente. Car ainsy & promettant &

70 - obligeant & renonçant & fait et passé presence

71 - André Durand et de Louis Vannerault couvreur dem[euran]ts tout les

72 - deux au bourg de Chateau Neuf qui onts signé avec les partie

73 - sauf led[it] Vanneraux et led[it] Matté qui onts declaré ne scavoir

74 - signé d'eux (14) enquis et interpellé ; approuvé quatre mots raturé

75 - dans la premiere page comme nulle.

 

Bordereau - Lauverjon - Bonnet (15)

 

76 - Contrôlé à Donzy le 11 mars 1786

77 - Reçu neuf livres quinze sols ; insinué (16) reçu

78 - quinze livres treize sols en tout vingt cinq

79 - livres huit sols.

80 - Busson

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - Jean Borderaux : il est donc employé à la manufacture militaire de boutons de La Charité dite Manufacture royale de Quincaillerie (laquelle fut transformée en dépôt de mendicité en 1812).

(2) - aloire : allouer : agréer, reconnaître.

(3) - à peine &c : à peine de dommages et intérêts.

(4) - Antoine Robilliot : marchand de boeufs demeurant aux Taules, très actif en affaires.

(5) - levant : étant attenant du côté est à ; est, ouest, sud, nord ; un lieu se définit par ceux qui l'entourent aux quatre points cardinaux.

(6) - Jean Baptiste Bonet : père du notaire Nicolas Bonnet, il fut certainement LE notable de Châteauneuf dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

(7) - cheneviere : champ, généralement de petite dimension, sur lequel on cultive le chanvre (lequel fournit une matière textile, préparée par rouissage et teillage).

(8) - Martellerie : manufacture comprenant maison, grange, écurie... appartenant aux chartreux de Bellary ; elle fut vraisemblablement détruite dans les années qui suivirent la Révolution.

(9) - rûe qui va dudit Chateauneuf à Varzy : mais on lit plus bas "chemin" ; s'agit-il de la même voie ?

(10) - cens et rente : redevances dues au seigneur.

(11) - arrerâge : ce qui est échu d'un revenu, d'une rente, d'une redevance.

(12) - ont esté les vins bûe : il s'agit ici d'un pot-de-vin, au sens littéral du terme, destiné à sceller l'accord entre les deux parties. "On appelle Pot de vin, Ce qui se donne par manière de présent au-delà du prix qui a été arrêté entre deux personnes pour un marché, soit vente, soit bail à ferme, etc. Il veut vendre sa Terre tant, et veut tant pour le pot de vin. Il a stipulé, qu'outre le prix du bail, il auroit cent pistoles de pot de vin." (Dictionnaire de l'Académie française, 1798)

(13) - au sol la livre : au prorata ; soit, ici : 44 livres et 4 sols.

(14) - d'eux : lire "de ce".

(15) - Bonnet : né et décédé à Châteauneuf, Nicolas Bonnet (1750-1842), fils de Jean-Baptiste Bonnet, est notaire royal (1780-1820), procureur fiscal (1788), juge de paix (1801).

(16) - insinué : inscrit dans un registre prévu à cet effet.

  

 Accueil

 Châteauneuf

Page créée le 6 novembre 2009 - Dernière mise à jour le 4 février 2012.

© Cahiers du val de Bargis