Châteauneuf, 1772 : Vente de parts dans une maison du bourg pour la somme de 66 livres. Les indications données ne permettent malheureusement pas de localiser cette maison. (0)

Cote : 3 E 8 / 11 - Minutes du notaire J.-B. Bonnet (Châteauneuf-Val-de-Bargis)

 

1 - Ce jour d'huy deux novembre mil sept cent soixante douze

2 - apres midy et pardevant le notaire au duché de Nivernois resident

3 - au bourg de Chateauneuf au val de Bargis furent presents Gabriel

4 - Vernon tailleur d'habits et Edmée Bruere sa femme procedant

5 - à son authorité qui luy a prestéé et par elle acceptéé, lesquels

6 - volontairement conjointement et solidairement l'un pour l'autre

7 - un d'eux seule pour le tout renoncents au benefice de division (1)

8 - et ordre de discution même lad[it]e Edmée Bruere à l'art[icle] 14e (2)

9 - de la coutume du Nivernois titre des droits de gens mariés à elle

10 - expliquée par le juré soussigné qu'elle a dit bien entendre

11 - et comprendre et d'abondant (3) elle y renonce ; onts reconneu

12 - avoir vendeu ceddé quitté delaissé et transporté et par

13 - ses presentes ils vendent ceddent delaissent et

14 - transportent des maintenant et pour toujours avec

15 - promesse de garentir et faire valloir à peine de touttes

16 - pertes domages interets et depens demeurants au village du

17 - Chateau paroisse dudit Chateauneuf,

18 - à Marie Bruere veuve Nicollas Millot lorsqu'il

19 - vivoit ma[noeuv]re demeurante en ce bourg dud[it] Chateauneuf

20 - presente et acceptant. C'est à scavoir un cinquieme dans

21 - la moitié d'une maison ce concistant en une chambre

22 - grenier, même droit dans le petit toit (4) qui est au pignon de

23 - laditte chambre, mêmes droits dans les jardin et cheneviere (5)

24 - et la dixieme portion dans une grange, le tout indivis

25 - et à partager avec Françoise Fron leurs mere et belle mere

26 - et François Bruere le tout scitué au bourg dudit

27 - Chateauneuf, les tenans et (aspects solaires) (6) desdits batiments

28 - et heritages laditte Marie Bruere a dit bien scavoir

29 - et connoitre sans qu'il soit besoin de les designer par

30 - tenant et aboutissant pour estre indivis avec elle et autres.

31 - La presente vente faitte franche et quitte de touttes dettes

32 - charges hipoteques evictions substitutions et generallement

33 - de tous empaichement quelconque, sauf les cens et rentes (7) duës

34 - aux seigneurs qu'il appartiendra à l'avenir quitte des

35 - arrerages du passé jusqu'à ce jour et en outre pour et

36 - moyenant le prix et somme de soixante six livres

37 - de laquelle somme a esté presentement et comptant payée par

38 - laditte acqueresse en deux louis d'or vallant vingt quatre

39 - livres piece et trois ecuts vallant chacun six livres et par lesdits

40 - vendeurs retirés dont ils sont comptant et onts quitté et quitte

41 - lad[it]e acqueresse et tous autres au moyen de quoy ils se sont demis

42 - devesteu et desaisy du fond et proprieté des heritages sus vendus pour

43 - et au proffit de lad[it]e Marie Bruere qu'ils onts mise et vesteu

44 - des à present en bonne et paisible possession comme chose à

45 - elle appartenant loyallement acquise et bien payée et onts esté

46 - les vins beu (8) au sol la livre (9) entre les partyes pour raison de

47 - la presente vente. Car ainsy & fait et passé presence de

48 - Louis Lauverjon cabaretier et de François Picq (10) marchand

49 - demeurants au bourg dud[it] Chateauneuf temoins et onts

50 - les partyes declarés ne scavoir signer d'eux enquis et

51 - interpellés soit con[trô]llé et insinué (11) aprouvé une rature dans

52 - la presente page dans la neuvieme ligne comme nulle.

Lauverjon - Pic - Bonnet (12)


53 - Controllé et insinué à Donzy le dix

54 - novembre 1772. R[eçu] 42 s[ols]. Dagot

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - renoncents au benefice de division : Lorsqu'il y a plusieurs obligés, ceux-ci peuvent contraindre le créancier à diviser son action contre eux & à ne les poursuivre chacun que pour leur part & portion, pourvu qu'ils fussent tous solvables lorsque la division était demandée.

(2) - art[icle] 14 : Cet article de la Coutume du Nivernais stipule que " la veuve demeure quitte des dettes de la communauté, faites par les deux conjoints ou l'un d'eux, quelque hypothèque qu'il y ait, quand, étant au lieu où est décédé son mari, elle renonce dans les 24 heures aux biens de son dit mari, en présence du juge ordinaire du lieu ou autre compétent, et fait serment solennel de mettre en évidence les biens délaissés par son dit mari pour en faire inventaire. Si elle n'est pas au dit lieu, elle sera tenue à l'effet dessus dit, faire ce que dit est par devant le juge ordinaire du lieu où elle sera, dedans 24 heures après que le décès de son dit mari sera venu à sa connaissance, et sera tenue notifier la dite renonciation aux héritiers de son dit mari. "

(3) - d'abondant : Derechef.

(4) - petit toit : Propre à abriter des cochons ou de la volaille.

(5) - cheneviere : Chènevière ; champ sur lequel on cultive le chanvre (lequel fournit une matière textile, préparée par rouissage et teillage).

Champ situé à proximité de la maison (pour empêcher les oiseaux de manger les graines) et apparemment pas très grand (250 m² au Vaudoisy en 1723, 200 m² à Asvins en 1788 mais une boisselée à Chasnay en 1666).

(6) - (aspects solaires) : ???

(7) - cens et rentes : Redevances dues au seigneur.

(8) - ont esté les vins beu : On trinque, vraisemblablement, une fois le marché conclu - d'autant plus que l'acte notarié est parfois signé au cabaret - mais les "vins" dont il est question ici correspondent en fait à une somme d'argent qui se donne par manière de présent au-delà du prix qui a été convenu pour le marché.

(9) - au sol la livre : Au prorata, soit ici 3 livres et 6 sols.

(10) - François Picq : Originaire de Beaumont-la-Ferrière, praticien, François Pic, né vers 1709, est souvent appelé à contresigner les actes du notaire Bonnet. Aubergiste-cabaretier-boulanger, il exerce son activité, en plein bourg - où son établissement se reconnaît à son "bouchon", une branche de feuillages accrochée au-dessus de l'entrée en guise d'enseigne.

(11) - insinué : Inscrit dans un registre prévu à cet effet.

(12) - Bonnet : Né à Cessy-les-Bois, descendant d'une famille d'officiers seigneuriaux, le notaire Jean-Baptiste Bonnet (1710 / 1801) est certainement, au XVIIIe siècle, le plus en vue des notables de Châteauneuf. A l'exception d'une période de dix ans, pendant laquelle il habite à Nevers, paroisse Saint-Etienne, il y réside la plus grande partie de sa vie, dans une maison située face à l'église. Il connaît une longue et belle carrière, occupant successivement ou simultanément diverses fonctions : notaire royal, juge, fermier de la châtellenie de Châteauneuf, procureur fiscal, bailli de La Celle-sur-Nièvre, conseiller du roi, commissaire aux saisies réelles du Nivernais... Son petit-fils, Louis Bonnet, sera le premier maire de Châteauneuf.

 

 Accueil

 Châteauneuf

Page créée le 3 juin 2011. Dernière mise à jour le 3 juin 2011.

© Cahiers du val de Bargis