Châteauneuf, 1760 - Vente par un charbonnier d'un petit jardin situé au bourg pour la somme de 6 livres. (0)

Cote : 3 E 8 / 9 - Minutes du notaire J.-B. Bonnet (Châteauneuf-Val-de-Bargis)

x

1 - Ce jour d'huy vingt fevrier mil sept cent

2 - soixante pardevant les nottaires au duché

3 - de Nivernois resident au bourg de Chateauneuf

4 - au val de Bargis fut present Philippe

5 - Picollet charbonnier demeurant au bourg

6 - dudit Chateauneuf, lequel volontairement

7 - a reconneu avoir vendeu ceddé quitté

8 - delaissé et transporté et par ses presentes

9 - il vend cedde quitte delaisse et transporte

10 - et promet garentir à peine de touttes pertes

11 - domages interest et depens au s[ieu]r François

12 - Picq (0) cabaretier demeurant en ce bourg

13 - dud[it] Chateauneuf present stipulant

14 - et acceptant. C'est à scavoir un petit

15 - jardin scitué en ce bourg derriere la maison

16 - de Jean Picollet qui tient du levant (2) à la

17 - cour commeune de l'acquereur et autres

18 - du couchant aud[it] acquereur, du midy à

19 - Jean Picollet et du sep[tentri]on au no[tai]re soussigné.

20 - La presente vente ainsy faitte franche et

21 - quitte de touttes dettes hipotecques et generallem[ent]

22 - de tous empeschements quelconques sauf

23 - les cens et rente (3) düe à la fabrice (4) de cette

24 - eglize à l'avenir quitte des arrerages (5)

25 - du passé jusqu'à ce jour et outre ce

26 - pour et moyenant le prix et somme de

27 - six livres, laquelle somme a esté presentement

28 - et comptant payée par led[it] acquereur au vendeur

29 - en un ecut vallent six livres et par luy

30 - retiré dont il est comptant et a quitté

31 - et quitte led[it] acquereur et tous autres ;

32 - au moyen de quoy s'est led[it] vendeur

33 - demis devesteu et desaisy du fond et

34 - propriété du petit jardin pour et

35 - au proffit dud[it] acquereur qu'il a

36 - mis en bonne et paisible possession l'ayant acquise

37 - et bien payée et onts esté les vins beu (6) au sol

38 - la livre (7) entre les partyes pour raison de la

39 - presente vente. Car ainsy & fait en presence

40 - de François Perreau praticien et du s[ieu]r Philippe Bardin

41 - chirurgien demeurants aud[it] Chateaun[eu]f temoins

42 - qui onts signez (8) avec led[it] s[ieu]r Picq led[it] Picollet

43 - ayant declaré ne le scavoir de luy enquis et

44 - interpellé soit controllé et insinué (9) .

 

Pic - Brossard - Bonnet (10)

 

45 - Controllé et insinué à Donzy ce

46 - 28 fevr[ier] 1760. R[eçu] : 21 s[ols]. Dagot

 

x

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - François Picq : Originaire de Beaumont-la-Ferrière, praticien, François Pic, né vers 1709, est souvent appelé à contresigner les actes du notaire Bonnet. Aubergiste-cabaretier-boulanger, il exerce son activité, en plein bourg - où son établissement se reconnaît à son "bouchon", une branche de feuillages accrochée au-dessus de l'entrée en guise d'enseigne.

(2) - levant... couchant... midy... septentrion : Est, ouest, sud, nord ; une pièce de terre se définit par celles qui l'entourent aux quatre points cardinaux.

(3) - cens et rente : Redevances dues au seigneur.

(4) - fabrice : Lire "fabrique" : l'ensemble des clercs et des laïcs administrant les fonds et revenus affectés à la construction, à l'entretien d'une église.

(5) - arrerages : Ce qui est échu d'un revenu, d'une rente, d'une redevance. Paiements restant dus.

(6) - onts esté les vins beu : On trinque, vraisemblablement, une fois le marché conclu - d'autant plus que l'acte est parfois signé au cabaret - mais les "vins" dont il est question ici correspondent en fait à une somme d'argent qui se donne par manière de présent au-delà du prix qui a été convenu pour le marché.

(7) - au sol le livre : Au prorata (soit, ici, 6 sols).

(8) - qui onts signez : En fait, aucun des deux ne signe !

(9) - insinué : Inscrit dans un registre prévu à cet effet.

(10) - Bonnet : Descendant d'une famille d'officiers seigneuriaux, le notaire Jean-Baptiste Bonnet (1710 / 1801) est certainement, au XVIIIe siècle, le plus en vue des notables de Châteauneuf ; il en est le procureur fiscal pendant de longues années ; à l'exception d'une période de dix ans, pendant laquelle il habite à Nevers, il y réside la plus grande partie de sa vie - dans une maison située face à l'église - et y perpétue la dynastie familale (son petit-fils, Louis Bonnet, sera le premier maire de Châteauneuf).

 

Aller plus loin

les habitants du bourg de Châteauneuf en 1750

 

 

 Accueil

 Châteauneuf

 Page créée le 31 juillet 2010 - Dernière mise à jour le 6 octobre 2010.

© Cahiers du val de Bargis