Châteauneuf, 1750 : A la réquisition des collecteurs de taille (la taille est un impôt royal), une vingtaine de personnes, représentant la "plus grande et la plus saine partie" des habitants, est assemblée devant l'église. Il s'agit de mettre à jour la liste des taillables (des villageois soumis à l'impôt), en en retirant les habitants ayant quitté la paroisse, en y ajoutant les nouveaux venus et en révisant les taux imposés à tel ou tel contribuable. Cette mise à jour est vraisemblablement annuelle. (0)

3 E 8 / 6 - Minutes du notaire J.-B. Bonnet (Châteauneuf)

 

1 - Ce jour d'huy quinzieme (# : vingt neufvieme, aprouvé un noir (1) dans la premiere ligne ) jour du mois

2 - de novembre mil sept cent cinquante

3 - apres midy au devant de la principal porte et entrée

4 - de l'eglize de Chateauneuf au val de Bargis

5 - issues des vespres ditte, chantée et celebrée ledit

6 - jour au son de la cloche, le peuple sortant en

7 - grand nombre et par devant le notaire au duché

8 - de Nivernois resident au bourg de Chateauneuf

9 - est comparu Joseph Poubeau sindic de laditte

10 - paroisse, Louis Thevenain collecteur porte bource (2),

11 - Claude Lauret, Michel Coup et Huber Jannet

12 - qui sont les quatre collecteurs en charge, lesquels

13 - onts convocqué le generalle des habitants (3)

14 - de laditte paroisse pour s'asembler tous presentement

15 - et donner les moperts et bien venus (4) aux nommés

16 - Philippe Bruere, Edme Dupré, Louis Pinsin,

17 - et François Lemonde collecteur de la presente

18 - annez mil sept cent cinquante lesquels presents

19 - onts sommés le general des habitans de leur

20 - donner tous presentement les mauperts et bien

21 - venus de la ditte paroisse sinon ou à faute

22 - de ce faire requierent qu'il leur soit donné

23 - un acte de refus (5) de se pourvoir ainsy qu'ils

24 - aviseront.

25 - à quoy est comparus Claude Delery sabottier,

26 - Michel Pauron charbonnier, Michel Darreaux

27 - tailleur, François Jannet, Jean Baptiste Gaurand

28 - marchand, Jean Narcy manoeuvre, Michel Darreaux

29 - ma[noeuv]re, André Tacon marechal, Jean Vilquenault

30 - laboureur, Jean Arriat tuillier, Nicollas Cendre

31 - laboureur, Edme Regnault laboureur, Jean Bornet

32 - menager laboureur (6) et Etien[ne] Durand manoeuvre

33 - tous habitans representant la plus grande et

34 - saine partye de lad[itt]e pa[roi]sse (7) qui ont donné

35 - pour bien venus :

36 - premierement Germain Thibault fermier du

37 - sieur Brotot, le s[ieu]r Courtois du Buisson son commis,

38 - le nommé Bardain et le nommé Baillet ses

39 - forgerons, le sieur Philippe Robain fermier de

40 - monsieur de Fonfaye, Jean Lauverjon ma[noeuv]re,

41 - François Luquat gendre de Louis Thevenain, Henry

42 - Narcy charbonnier, Edme Petit marechal,

43 - Jean Noizet tailleur d'habits oublié au rolle de

44 - 1749 et le nommé Bouchard menuzier qui sont

45 - tous les bien venus de la ditte paroisse

46 - et pour maupert la veuve Adrien Ducrot,

47 - les collecteurs du consentement desdits habitans

48 - reduiront la veuve Josep Bonnet la Fronde (8)

49 - à six livres et auront egard au taux de

50 - Joseph Poubeau sindic de la ditte pa[roi]sse,

51 - remettront sur le taux de Michel Darreaux tailleur

52 - deux livres dix sols qu'il payoit lorsqu'il

53 - estoit fermier de Mr de Fonfaye ; ils donneront

54 - cinq livres de taille outre le taux que suporte

55 - aujourd'huy Hugues Cabara à cause de la

56 - ferme qu'il tient de Thomas de Verger et

57 - dechargeront Anne Bonnet de la sixieme du taux

58 - qu'elle suportoit avec Genevieve, Claude, ...

59 - Nicollas et Baltasard Bonnet ses oncle et

60 - tante, et finallement auront egard au taux

61 - de Louis Giraut marechal qui est trop fort

62 - à cause de son grand age et ses infirmitez (9)

63 - et encore en presence de m[essir]e Philippe Picollet

64 - lieutenant, de Jean Picollet procureur, Louis

65 - Girault marechal et de Jean Picollet charbonnier

66 - tous habitans dudit Chateau[neu]f qui ont

67 - signez sauf les soussignez (10).

 

C. Delery - Jean Narcy - Gaurand - Picollet - Picollet - Giraut - Picollet - Bonnet (11)

 

68 - Con[trô]lé à Donzy le 29 9bre 1750

69 - R[eçu] : 12 s[ols]. Dagot.

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - un noir : (mot incertain) Une rature ; en effet, dans la première ligne, le jour est biffé.

(2) - porte-bource : Celui qui porte, qui tient la bourse, pour une collecte.

(3) - le generalle des habitants : L'assemblée des habitants.

(4) - les mauperts et bien venus : Les mauperts sont ceux qui ont quitté la paroisse depuis la dernière collecte et les "bien venus" sont évidemment les nouveaux venus.

(5) - acte de refus : Il arrive en effet que la "generalle des habitants" refuse de nommer les collecteurs de la taille (à Menou, par exemple, en 1732).

(6) - menager laboureur : (vraisemblablement) Petit propriétaire.

(7) - tous habitans representant la plus grande et saine partye de lad[itt]e pa[roi]sse : Ils ne sont donc que quatorze, alors qu'il doit y avoir environ 200 familles à l'époque à Châteauneuf...

(8) - Joseph Bonnet la Fronde : Joseph Bonnet dit "La Fronde" ; l'usage du surnom est alors très répandu ; c'est sans doute une façon de distinguer entre les nombreuses homonymies (les Bonnet sont très nombreux à Châteauneuf).

(9) - Louis Giraut marechal (...) qui est trop fort à cause de son grand age et ses infirmitez : Louis Girault est alors âgé d'environ 75 ans. Il décède le 20.09.1753 à Châteauneuf.

(10) - qui ont signez sauf les soussignez : Le notaire veut évidemment dire le contraire !

(11) - Bonnet : Né à Cessy-les-Bois, descendant d'une famille d'officiers seigneuriaux, le notaire Jean-Baptiste Bonnet (1710 / 1801) est certainement, au XVIIIe siècle, le plus en vue des notables de Châteauneuf. A l'exception d'une période de dix ans, pendant laquelle il habite à Nevers, paroisse Saint-Etienne, il y réside la plus grande partie de sa vie, dans une maison située face à l'église. Il connaît une longue et belle carrière, occupant successivement ou simultanément diverses fonctions : notaire royal, juge, fermier de la châtellenie de Châteauneuf, procureur fiscal, bailli de La Celle-sur-Nièvre, conseiller du roi, commissaire aux saisies réelles du Nivernais... Son petit-fils, Louis Bonnet, sera le premier maire de Châteauneuf.

 

 Accueil

 Châteauneuf

Page créée le 21 avril 2008. Dernière mise à jour le 22 octobre 2011.

© Cahiers du val de Bargis