Châteauneuf, 1748 : Vente d'une pièce de vigne. (0)

Cote : 3 E 8 / 5 - Minutes du notaire J.-B. Bonnet (Châteauneuf-Val-de-Bargis)

 

1 - L'an mil sept cent quarente huit le

2 - dix neuf novembre avant midy et pardevant

3 - le notaire au duché de Nivernois resident

4 - en la pâ[roi]sse de Chateaun[eu]f au val de Bargis furent

5 - presents en leurs personnes François Malleville (1)

6 - chirurgien dem[euran]t au bourg dud[it] Chateaun[eu]f et Antoine

7 - Malleville marchand demeurant pâ[roi]sse de Vielmanay

8 - de present audit Chateauneuf ; lesquels de leurs grez et

9 - volontez sans force ni contrainte conjointement

10 - et solidairement l'un pour l'autre un d'eux seul et

11 - pour le tout onts reconnu et confessé avoir vendeu

12 - ceddé quitté et delaissé, comme par ses presentes ils

13 - vendent ceddent quittent et delaissent avec promesse

14 - de garentir à peine &c (2) à Jean Arriat tuillier dem[euran]t

15 - au hammeau des Taulles paroisse dudit Chateauneuf present

16 - stipulant et acceptant. C'est à scavoir l'oeuvre

17 - de cinq hommes de vigne (3) ou environ scituez

18 - en la coste de Montet, tenant du levant (4) à la

19 - vigne de Joseph Bonnet sabottier, d'autre au

20 - couchant à Jean Bonnet, du midy à Guy Roudeau

21 - et Loup Simonnet, et du septentrion à Gabriel Moreau.

22 - La presente vente ainsy faitte franche et quitte de

23 - touttes dettes hipotecques et generallement de tous

24 - empechement quelconques sauf les cens et rentes (5)

25 - düs aux seigneurs qu'il appartiendra à l'avenir quitte

26 - des arrerages du passé (6) jusqu'à ce jour ; et

27 - pour et à la charge par ledit Arriat de payer

28 - à la decharge desdits Malleville aux sieurs religieux

29 - de Bellary trois livres par chacun [an] dans un an datte

30 - des presentes de rente annuelle et perpetuelle neanmoins

31 - racheptable de la somme de soixante livres en

32 - principal payable et renboursable en trois payements

33 - egaux de chacun la somme de vingt livres et

34 - faisant l'un desquels payements laditte rente

35 - diminuera à proportion ; et à ce moyen ses sont lesdits

36 - Malleville devesteu et desaisy de laditte piece de vigne

37 - pour et au proffit dud[it] acquereur qu'ils onts

38 - mis en bonne et paisible possession comme

39 - de sa propre chose et onts eté les vins beu (7) au

40 - sol la livre (8) pour raison de la presente vente. Car

41 - ainsy & fait en presence de Pierre Hugon huissier

42 - et de François Picq (9) marchand tous demeurants aud[it]

43 - Chateaun[eu]f temoins qui onts signez avec lesd[its]

44 - Malleville led[it] Arriat ayant declaré ne scavoir

45 - d'eux enquis et interpellé soit con[trô]lé et insinué (10).

 

F. Malleville - Malleville - Hugon - Pic - Bonnet (11)

 

46 - Con[trô]lé et insinué à Donzy le 25 9bre 1748.

47 - R[eçu] : 36 s[ols]. Dagot.

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - François Malleville : Agé sans doute d'une soixantaine d'années, François Malleville est le fils de... François Malleville, cabaretier à Châteauneuf. La première mention de ce patronyme dans les registres paroissiaux remonte à 1690.

(2) - à peine &c : A peine de dommages et intérêts.

(3) - l'oeuvre de cinq hommes de vigne : La superficie occupée par cette vigne correspond à l'ouvrage que cinq hommes sont susceptibles d'effectuer en une journée ; l'oeuvre, ou oeuvrée, varie d'un lieu à l'autre ; on l'évaluera, prudemment, à 5 ou 6 ares ; la pièce de vigne dont il est ici question s'étendrait sur une trentaine d'ares.

(4) - levant... couchant... midy... septentrion : Est, ouest, sud, nord ; une pièce de terre se définit par celles qui l'entourent aux quatre points cardinaux.

(5) - cens et rentes : Redevances dues au seigneur.

(6) - arrerages du passé : Ce qui est échu d'un revenu, d'une rente, d'une redevance. Paiements restant dus.

(7) - les vins beu : Ce qui se donne par manière de présent au-delà du prix qui a été convenu pour un marché. Il s'agit ici d'un pot-de-vin, au sens littéral du terme, destiné à sceller l'accord entre les deux parties. "On appelle Pot de vin, Ce qui se donne par manière de présent au-delà du prix qui a été arrêté entre deux personnes pour un marché, soit vente, soit bail à ferme, etc. Il veut vendre sa Terre tant, et veut tant pour le pot de vin. Il a stipulé, qu'outre le prix du bail, il auroit cent pistoles de pot de vin." (Dictionnaire de l'Académie française, 1798)

(8) - au sol la livre : Au prorata, à proportion.

(9) - François Picq : Originaire de Beaumont-la-Ferrière, praticien, François Pic, 39 ans, est souvent appelé à contresigner les actes du notaire Bonnet. Aubergiste-cabaretier-boulanger-praticien, il exerce son activité en plein bourg - où son établissement se reconnaît à son "bouchon", une branche de feuillages accrochée au-dessus de l'entrée en guise d'enseigne.

(10) - insinué : Enregistré dans un registre prévu à cet effet.

(11) - Bonnet : Né à Cessy-les-Bois, descendant d'une famille d'officiers seigneuriaux, le notaire Jean-Baptiste Bonnet (1710 / 1801) est certainement, au XVIIIe siècle, le plus en vue des notables de Châteauneuf. A l'exception d'une période de dix ans, pendant laquelle il habite à Nevers, paroisse Saint-Etienne, il y réside la plus grande partie de sa vie, dans une maison située face à l'église. Il connaît une longue et belle carrière, occupant successivement ou simultanément diverses fonctions : notaire royal, juge, fermier de la châtellenie de Châteauneuf, procureur fiscal, bailli de La Celle-sur-Nièvre, conseiller du roi, commissaire aux saisies réelles du Nivernais... Son petit-fils, Louis Bonnet, sera le premier maire de Châteauneuf.

xx

 Accueil

 Châteauneuf

 Page créée le 22 avril 2010. Dernière mise à jour le 27 février 2012.

© Cahiers du val de Bargis