Châteauneuf, 1747 : Constitution de rente. (0)

Cote : 3 E 8 / 5 - Minutes du notaire J.-B. Bonnet (Châteauneuf-Val-de-Bargis)

 

1 - Ce jour d'huy douzieme jour du mois d'aoust mil

2 - sept cent quarente huit le douzieme jour du mois

3 - d'aoust par devant le notaire au duché de Nivernois

4 - resident en la paroisse de Chateauneuf au val

5 - de Bargis fut present en sa personne m[aîtr]e Jean

6 - Picollet praticien (1) demeurant au bourg dudit

7 - Chateauneuf, lequel de son gré et volonté sans force

8 - ni contrainte a reconneu et confessé avoir vendeu

9 - et constitué et par ses presentes vend et constitüe la rente

10 - annuelle fonciere (2) et perpetuelle neanmoins racheptable

11 - de cent cinq sols (3) par chacun an qui a commansé

12 - au premier juillet dernier et qui le sera au premier juillet prochain

13 - à Eugenne Dameron veuve en premieres nopces de François

14 - Mercier et à present femme de Edme Phebé procedente

15 - à son authorité qui luy a prestée et par elle acceptée,

16 - la ditte rente de cent cinq sols au sort principal (4) de

17 - cent cinq livres payable par ledit Picollet à la ditte

18 - Dameron d'annez en annez jusqu'au rachap et

19 - amortissement de la ditte rente qui ne se poura faire

20 - que lors de la majorité de Guillaume et Jean Mercier

21 - enfans et heritiers dud[it] deffunt François Mercier

22 - et de lad[it]e Eugenne Dameron leur mere et tutrice

23 - legitime ledit Edme Phebé protuteur (5) desdits

24 - mineurs ; au payement de laquelle somme s'est

25 - ledit Picollet obligé en tous ses biens presents

26 - et à venir. Car ainsy & promettant & obligeant &

27 - & renonceant & fait en presence de Pierre Hugon et de

28 - François Picq praticien (6) demeurants aud[it] Chateauneuf

29 - themoins qui ont signez avec led[it] Picollet laditte

30 - Dameron et ledit Phebé ayant declaré ne sçavoir signer

31 - d'eux enquis et interpellé ; soit controllé.

 

Picolet - Bonnet (7)

 

32 - Con[trô]lé à Donzy le treize août 1748.

33 - R[eçu] : 24 s[ols]. Dagot

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - m[aîtr]e Jean Picollet : Notable local. Jean Picolet (~ 1700 / 1773), fils d'un honorable marchand et d'une honneste femme, est aubergiste-cabaretier à Châteauneuf mais aussi praticien et procureur fiscal de Nannay.

(2) - rente annuelle fonciere : Revenu annuel ; il s'agit donc, ici, d'une rente sur un fonds de terre aliéné dont on ne sait rien.

(3) - cent cinq sols : Soit 5 livres et 5 sols.

(4) - au sort principal : Capital de la rente ; somme que le débiteur doit verser en un seul paiement au créancier, correspondant à vingt fois le montant de la rente, s'il veut éteindre cette dernière.

(5) - protuteur : Personne qui, sans avoir le titre de tuteur ou tutrice, est fondée à administrer les biens d'un mineur.

(6) - François Picq praticien : Originaire de Beaumont-la-Ferrière, praticien, François Pic (~ 1709 / 1780) est souvent appelé à contresigner les actes du notaire Bonnet. Aubergiste-cabaretier, il exerce son métier en plein bourg - où son établissement se reconnaît à son "bouchon", une branche de feuillages accrochée au-dessus de l'entrée en guise d'enseigne.

(7) - Bonnet : Né à Cessy-les-Bois, descendant d'une famille d'officiers seigneuriaux, le notaire Jean-Baptiste Bonnet (1710 / 1801) est certainement, au XVIIIe siècle, le plus en vue des notables de Châteauneuf. A l'exception d'une période de dix ans, pendant laquelle il habite à Nevers, paroisse Saint-Etienne, il y réside la plus grande partie de sa vie, dans une maison située face à l'église. Il connaît une longue et belle carrière, occupant successivement ou simultanément diverses fonctions : notaire royal, juge, fermier de la châtellenie de Châteauneuf, procureur fiscal, bailli de La Celle-sur-Nièvre, conseiller du roi, commissaire aux saisies réelles du Nivernais... Son petit-fils, Louis Bonnet, sera le premier maire de Châteauneuf.

  

 Accueil

 Châteauneuf

Page créée le 21 juillet 2009. Dernière mise à jour le 27 février 2012.

© Cahiers du val de Bargis