Châteauneuf, 1742 : Contrat de mariage à Châteauneuf. Le père de la jeune femme est un petit laboureur installé aux Bornets. La dot de la jeune mariée se compose d'un lit, d'un peu de linge et de vaisselle et, surtout, d'un coffre en chêne fermant à clef.

L'acte évoque la "bonne amitié" que les futurs époux se portent et les "bons et agréables services" qu'ils entendent se rendre leur vie durant. En vertu de cette amitié, les jeunes gens prennent des dispositions destinées à protéger le dernier vivant des appétits de leurs futurs héritiers. (0)

Cote : 3 E 8 / 4 - Minutes du notaire J.-B. Bonnet (Châteauneuf-Val-de-Bargis)

 

1 - L'an mil sept cent quarente deux le vingt huit

2 - jour du mois de janvier apres midy et pardevant

3 - le no[tai]re au duché de Nivernois et Donziois residant

4 - en la pa[roi]sse de Chateauneuf au val de Bargis furent

5 - presents en leurs personnes François Journeau vigneron dem[euran]t

6 - paroisse de Garchizy de present audit Chateauneuf et à son

7 - authorité François Henry (1) fils de deffunt Jean Henry

8 - et de Françoise Petit ses pere et mere, ledit Henry procedant

9 - à l'authorité dudit Journeau son beau frere lequel luy

10 - a presté sa ditte authorité et par luy acceptez (# : dem[euran]t en la pa[roi]sse dud[it] Chateauneuf) pour luy d'une

11 - part, et Pierre Genty (2) lab[oureu]r et Genevieve Delery sa femme

12 - demeurants aud[it] Chateauneuf et à leurs authorité Marie

13 - Genty leurs fille procedant à leurs dittes authoritez (3)

14 - qui luy onts prestez et par elle acceptez pour elle

15 - d'autre part agée de vingt deux ans ou environ, lesquels futeures (4)

16 - de leurs grez et volontez sans force ni contrainte onts

17 - promis eux prendre et s'epouzer en face de notre mere sainte

18 - eglize catholique apostolique et romaine le consentent

19 - et accordent et si tost que l'une des partyes en requerra l'autre

20 - à peine de tous depens domages et interest ; ledit mariage fait

21 - et solomnizé (5) en face de s[ain]te eglize comme dessus est

22 - dit ; les futeures seronts uns et communs en tous bien meubles

23 - conquets affaire (6) le tout en com[munau]té general, et pour

24 - acquerir lequel droit de com[munau]té les futeures seronts teneus de

25 - conferer et melanger en icelle comm[unau]té tous et un chacun leurs

26 - droits ; les futeures auronts aux survivant d'eux si c'est le

27 - futeure qui survit sa futeure il aura de preciput (7) et aventage

28 - ses habits linges et outils de son metier ou pour iceux la

29 - somme de quinze livres ; et si au contraire lad[ite] futeure

30 - survit son futeure elle aura aussy de preciput et aventages

31 - ses habits linges bagues et joyaux ou pour iceux pareil

32 - somme de quinze livres ; a dhoué et dhoue (8) ledit futeure

33 - sa ditte futeure de la somme de la somme de cinquante

34 - livres sans enfans et avec enfants reduit à la moitié ;

35 - a esté conveneu entre ledit François Henry et la ditte Marie

36 - Genty pour la bonne amitié qui se porte reciproquement et

37 - et pour les bons et agreables services qu'ils esperent avoir

38 - l'un et l'autre pendant leurs futeurs mariage ils se sonts

39 - donnez et donnent mutuellement tous leurs biens tant

40 - echus qu'à echoir meubles et immeubles (9) pour en

41 - jouir pendant la vie du dernier survivant sans que

42 - les heritiers puissent inquietter ledit dernier possesseur

43 - desdits biens ; en avencement de la futeure succession

44 - dudit Pierre Genty et Delery sa femme ils

45 - onts promis et ce sonts obligez de payer à la ditte

46 - Marie Genty leurs fille. Premierrement

47 - un lict garny, avec le tour dudit [lit] de toil de

48 - six aulnes (10), une couverteure de poulangy (11) de quatre

49 - aulnes, quatre draps de chacun trois aulnes, une

50 - napes et deux serviettes de chacun deux aulnes, un

51 - coffre de bois de chesne fermant à clef, un poislon

52 - d'arin (12) et sa cuilliere, une chaudiere de chaudiere

53 - de fert de fonte, un pot de fert de fonte, une

54 - poisle de fer batteu, le tout payable aux

55 - bons poings et commoditez (13) dudit Genty

56 - apres neanmoins que lesdits futeures auront

57 - quitté ledit Genty leurs pere et beau pere.

58 - Le surplus du present contract non ecrit sera

59 - et demeurera regy et gouverné suivant la couteume

60 - des lieux. Car ainsy & promettant & obligeant

61 - & renonceant & fait les jour et an que dessus

62 - en presence des dits Genty et sa femme et du costé du

63 - futeure François Journeau Jeanne Henry beau frere

64 - et soeure dud[it] futeure et du costé de la ditte futeure

65 - François Genty son oncle, Jean, Pierre, Anne Gentys

66 - ses freres et soeurs et de m[aîtr]e Joseph Malleville

67 - garde forestier des garennes de monseigneur (14) themoins

68 - tous demeurants audit Chateauneuf et Garchizy qui

69 - onts declarez ne scavoir signer sauf les soussignez

70 - soit controllé et insinué (154).

 

J. Malleville - P. Genty - Bonnet, no[tai]re (16)

 

71 - Con[trô]lé et insinué pour les gains de survie (17) à

72 - Donzy le trois fe[vri]er 1742 et renvoyé

73 - pour l'ins[inuati]on de la donnation au bureau

74 - de St Pierre le Mouthier. R[eçu] : 36 s[ols].

Dagot

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - François Henry : Agé de 30 ans, François Henri, domestique, est le fil de feu Jean Henri, couvreur, et de feue Françoise Petit, originaires de la paroisse d'Oulon.

(2) - Pierre Genty : Petit laboureur vivant aux Bornets (Châteauneuf).

(3) - leurs fille procedant à leur dittes authoritez : Le mariage n'est pas concevable, à cette époque, sans le consentement parental, même pour les majeurs (plus de vingt-cinq ans).

(4) - futeures : Lire "futurs" (époux).

(5) - solomnizé : Célébré solennellement ; les jeunes gens se sont mariés le 29 janvier 1742 à Châteauneuf.

(6) - conquets affaire : Lire "conquets à faire " ; biens acquis pendant la communauté entre un mari et une femme.

(7) - preciput : Préciput ; avantage conféré à l'un des époux par contrat de mariage.

(8) - a dhoué et dhoue : A donné et donne un douaire.

(9) - biens ... meubles et immeubles : Les biens meubles sont des biens qui sont susceptibles d'être déplacés ; les terres, les bâtiments sont des biens immeubles.

(10) - six aulnes : Six aunes ; mesure de longueur utilisée par les tisserands pour mesurer la toile, mesure variable selon les régions mais qui tourne souvent autour d'1 m 20.

(11) - poulangy : Poulangis ; étoffe de bas prix mêlant chanvre et laine fabriquée par les tisserands du village. (Dictionnaire du monde rural)

(12) - d'arin : D'airain, alliage de cuivre et d'étain.

(13) - aux bons poings et commoditez : A la convenance.

(14) - monseigneur : Il s'agit du duc de Nevers.

(15) - insinué : Inscrit dans un registre prévu à cet effet.

(16) - Bonnet : Né à Cessy-les-Bois, descendant d'une famille d'officiers seigneuriaux, le notaire Jean-Baptiste Bonnet (1710 / 1801) est certainement, au XVIIIe siècle, le plus en vue des notables de Châteauneuf. A l'exception d'une période de dix ans, pendant laquelle il habite à Nevers, paroisse Saint-Etienne, il y réside la plus grande partie de sa vie, dans une maison située face à l'église. Il connaît une longue et belle carrière, occupant successivement ou simultanément diverses fonctions : notaire royal, juge, fermier de la châtellenie de Châteauneuf, procureur fiscal, bailli de La Celle-sur-Nièvre, conseiller du roi, commissaire aux saisies réelles du Nivernais... Son petit-fils, Louis Bonnet, sera le premier maire de Châteauneuf.

(17) - gains de survie : Ou "gains nuptiaux " ; avantages qui se font entre époux en faveur du survivant.

 

 Châteauneuf

 Accueil

Page créée le 16 janvier 2011. Dernière mise à jour le 1er mai 2014.

© Cahiers du val de Bargis