Châteauneuf, 1740

Contrat de mariage d'un maître drapier de 24 ans, encore mineur donc. Rien de bien particulier, si ce n'est l'âge de la future épouse : 11 ans... Le mariage sera célébré quelques mois plus tard. (0)

Cote : 3 E 8 / 4 - Minutes du notaire J.-B. Bonnet (Châteauneuf-Val-de-Bargis)

x

1 - L'an mil sept cent quarente le vingt cinq

2 - septembre apres midy pard[evan]t le no[tai]re au duché

3 - de Nivernois et Donziois resident en la paroisse

4 - de Chateauneuf au val de Bargis soussigné

5 - furent presents en leurs personnes Gabriel Picollet

6 - m[aîtr]e drapier mineur (1) fils de deffunt François Picollet et

7 - de desfunte Marie Delery dem[euran]ts en la paroisse de St Maslot

8 - de present aud[it] Chateauneuf ; ledit Picollet procedant à

9 - l'hotorité de Jean Delery son oncle, lequel present luy

10 - a presté sad[it]e authorité et par luy acceptée d'une part

11 - et honneste fille Marie Bruere fille de desfunt Mathurin

12 - Bruere et de Marie Bruere ses pere et mere, laditte

13 - Bruere procedante à l'authorité de sad[it]e mere laquelle

14 - aussy icy presente luy a prestée saditte authorité et

15 - par elle acceptez d'autre parts ; ledit Picollet agé de

16 - vingt quatre ans, et lad[it]e Bruere de onze ans ou

17 - environ, lesquels de leurs grez et volontez et par l'avis

18 - et deliberation de leurs parents et amis si assemblez et

19 - si bas nommez pris pour themoins au fait des presentes

20 - onts promis de se prendre et s'epouser l'un l'autre et en

21 - vraye et pure et loyalle mariage et s'il plaist à Dieu

22 - et à notre mere sainte eglize catholique apostolique

23 - et romaine le consentent et accordent sitost que

24 - l'une des partyes en requerera l'autre à peine de tous

25 - depens, domages et interest ; ledit mariage fait

26 - et sollonizé (2) en face de s[ain]te eglize comme dessus

27 - est dit ; les futeures seronts uns et communs en tous biens

28 - meubles et immeubles (3), acquests et conquest faits et

29 - affaire (4) et le tout en communauté general, et pour

30 - acquerir lequel droit de communauté ils seronts

31 - tenus de conferer et melanger tous et uns chacuns

32 - droits, successions, donnations et tout autrement ; led[it]

33 - mariage fait comme dessus est dit, les futeures (5)

34 - iront faire leur demeure et actuelle residance dans la

35 - maison et compagnie de lad[it]e Bruere mere de lad[it]e futeure

36 - dans lesquels ils ne seronts communs en aucuns biens

37 - meubles ni immeubles ; pour cet esfet il luy

38 - sera remis par la mere de lad[it]e futeure la somme de

39 - quinze livres par chacun an et jusqu'au jour de

40 - la celebration dudit mariage (6); et arrivant

41 - dissolution de communauté d'entre lad[ite] Bruere mere

42 - de lad[it]e futeure ils prendra et remportera (d'avec)

43 - laditte Bruere tout ce qu'il aura porté dans

44 - lad[it]e communauté tous droits qui luy seronts

45 - echus par les successions de ses dits pere et mere ;

46 - pour cet esfet en sera fait estat dans deux

47 - mois datte des presentes dont sera donné

48 - quittance par lad[it]e Bruere mere de lad[it]e futeure (# : lesquels meubles ne seronts tenus pour receus que lors de la quittance donnée par lad[it]e Bruere audit Picollet) ;

49 - arrivant arrivant dissolution d'entre ledit futeure et

50 - laditte futeure ils auront de preciput (7) et aventage

51 - aux survivant d'eux si c'est le futeure qui decede

52 - le premier il aura aussy pour sondit preciput et

53 - aventage ses habits, linges et outils de son metier

54 - ou pour iceux la somme de quinze livres

55 - et si au contraire laditte futeure decede la

56 - premiere elle aura aussy pour sondit preciput

57 - et aventage ses habits, linges, bagues et joyaux

58 - ou pour iceux pareille somme de quinze livres ;

59 - a dhoué et dhoüe (8) ledit futeure saditte futeure de

60 - la somme de quarente cinq livres une fois payé

61 - et sans retour ; le surplus du present contract

62 - non ecrit sera et demeurera regi et gouverné suivant

63 - la Couteume des lieux (9); fait les an et jour que dessus

64 - en presence et assisté de leurs parents et amis

65 - qui sonts, scavoir du costé du futeure Joseph Picollet,

66 - Jean Dellery, Joseph Delery ses oncles, Guillaume

67 - Poirier son amy, et du costé de la futeure le

68 - sieur Louis Poubeau (10) amy, François Bruere son oncle,

69 - Françoise Fron sa tante et Louis Girault son

70 - amy, tous demeurants en cette paroisse de

71 - Chateauneuf et Saint Maslot qui onts declarez

72 - ne scavoir signer sauf les soussignez.

 

Poubeau - Giraud - Bonnet (11), no[tai]re

 

73 - Controllé à Donzy

74 - le quatre 8bre (12) 1740. R[eçu] 36 s[ols].

75 - Dagot

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - mineur : L'âge de la majorité, sous l'Ancien Régime, est de vingt-cinq ans. Le futur, Gabriel Picollet, a 24 ans.

(2) - solonnizé : Célébré.

(3) - biens meubles et immeubles : Les biens meubles sont ceux que l'on peut déplacer (objets mais aussi animaux) ; à l'inverse, les terres et les bâtiments, attachés au sol, sont des biens immeubles ; ce sont évidemment ces derniers qui constituent l'élément principal du patrimoine.

(4) - affaire : Pour "à faire".

(5) - les futeures : Les futurs époux ; le futeure et la futeure.

(6) - jusqu'au jour de la celebration dudit mariage : Le mariage est célébré moins d'un an plus tard, le 2 mai 1741.

(7) - preciput : Sous le régime de la communauté de biens entre époux, avantage conféré par le contrat de mariage à l'un des époux, généralement au survivant, et consistant dans le droit de prélever, lors de la dissolution de la communauté, sur la masse commune et avant tout partage de celle-ci, certains biens déterminés ou une somme d'argent. (TLF)

(8) - a dhoué et dhoüe : A donné et donne un douaire.

(9) - suivant la Couteume des lieux : Droit, non-écrit ou codifié tardivement, propre au Nivernais et formé par un ensemble de règles juridiques (régissant les affaires publiques comme les affaires privées) établies sur des usages locaux, règles qui ont force de lois, sans avoir été promulguées comme telles, pour autant qu'elles soient acceptées par tout le groupe intéressé. (TLF)

(10) - Poubeau : Famille de notables castelneuviens ayant compté en son sein au moins 4 chirurgiens, 1 procureur fiscal, 1 syndic. Les Poubeau ont une maison au bourg de Châteauneuf mais possèdent également le domaine de Fontenaille.

(11) - Bonnet : Né à Cessy-les-Bois, descendant d'une famille d'officiers seigneuriaux, le notaire Jean-Baptiste Bonnet (1710 / 1801) est certainement, au XVIIIe siècle, le plus en vue des notables de Châteauneuf. A l'exception d'une période de dix ans, pendant laquelle il habite à Nevers, paroisse Saint-Etienne, il y réside la plus grande partie de sa vie, dans une maison située face à l'église. Il connaît une longue et belle carrière, occupant successivement ou simultanément diverses fonctions : notaire royal, juge, fermier de la châtellenie de Châteauneuf, procureur fiscal, bailli de La Celle-sur-Nièvre, conseiller du roi, commissaire aux saisies réelles du Nivernais... Son petit-fils, Louis Bonnet, sera le premier maire de Châteauneuf.

(12) - 8bre : Octobre.

 

 Accueil

 Châteauneuf

Page créée le 7 janvier 2012. Dernière mise à jour le 1er mai 2014.

© Cahiers du val de Bargis