Châteauneuf, 1715 : Contrat de mariage de la fille d'un petit noble, Pierre de Charry. Depuis la mort de ce dernier et de sa femme, le domaine familial, le Crot-Ravard, est à l'abandon ; les bâtiments menacent ruine et les champs sont en friche. Le futur époux, marchand de son état, s'engage à remettre les terres en culture et les bâtiments en état (300 livres). Il devra également financer la robe de mariée de sa jeune épouse (100 livres). Enfin, il lui faudra rembourser les frais engagés pour l'éducation de celle-ci. Après la mort de ses parents, la jeune fille, alors âgée de13 ou 14 ans, a été confiée à un proche (vraisemblablement son oncle). Ce dernier, à l'approche de son mariage, présente la facture : 200 livres. Agée de 20 ans, la jeune femme, toute "damoiselle" qu'elle soit, a déjà des dettes... Son apport se réduit à son titre de noblesse et au domaine de Crot-Ravard.

Le lendemain de son mariage, le jeune couple doit s'installer pour un an chez les parents du marié, dans le village voisin de Saint-Bonnot-les-Forges.(0)

Cote : 3 E 76 / 89 - Minutes du notaire François Gestat (Champlemy)

Document communiqué par Jean-Pierre Devignes et Hélène Meignen

 

 

Saint-Bonnot (Nièvre), berceau de la famille Caffard (vue générale)

 

1 - Pardevant le no[tai]re royal aux baill[iages] d'Auxerre et de s[ieu]r

2 - Pierre Lemoustier sous signé le treziesme jour du mois de novembre

3 - mil sept cent quinze apres midy au lieu de St Bonnot les Forges

4 - furent presens le s[ieu]r Jacques Caffard (1) marchand dem[euran]t aud[it] St Bonnot fils

5 - de desfunct le s[ieu]r André Caffard vivant marchand et de dame Margueritte

6 - Gerbault ses pere et mere procedant sous l'authorité du s[ieu]r Edme Bonnet son

7 - beaupere et de lad[ite] Gerbault sa mere, lesquels presens en personnes l'ont authorisé

8 - pour faire et passer ces presentes pour luy d'une part ; et damoiselle Magdelaine

9 - de Chary (2) fille desfunct Pierre de Chary escuyer (3) et de dam[oise]lle (4) Chaterine Picquet

10 - procedante sous l'authorité qui luy a esté donnée par Paul de Chary escuyer

11 - seigneur de Giverdy son tuteur dem[euran]t aud[it] Giverdy (5) qui à ce present en personne

12 - l'a authorisée pour faire et passer ce qui suit pour elle d'autre part ;

13 - lesquels Caffard et dam[oise]lle de Chary sous les authoritéz susdit sciemment

14 - de leurs bons gréz et franches volontéz sans force ny contrainte et par

15 - l'avis de leurs parens et amis cy apres nomméz ont promis eux prendre

16 - en vray et loyal mariage lorsque l'un en sera requis par l'aultre à painne

17 - de tous depens, dommages et interrests ; lequel mariage ainsy faict et solemnisé (6)

18 - en face de no[t]re mere saincte eglize les futurs epoux seront et demeureront

19 - en communauté de tous biens meubles et immeubles (7) presens et à venir

20 - mesme de propres ; pour acquerir lequel droict de com[munau]té de la part dudit

21 - futur il portera les droicts mobiliaires et immobiliaires qui luy sont

22 - echeus par le deced dud[it] feu s[ieu]r Caffard son pere et ceux qui luy echeront

23 - par le deced de sad[ite] mere ou aultrement ; et de la part de lad[ite] dam[oise]lle future

24 - elle aportera les droicts maternels qui luy sont echeus par le deced de lad[ite]

25 - dam[oise]lle sa mere qui concistent en un domaine appellé Crot Raval (8) et ses droicts

26 - paternels si aucuns il y a et parce que les bastimens de maisons, granges

27 - et aultres dudit domaine sont en tres mauvais estat et ausquels il convient faire

28 - beaucoup de reparations soit de massonnerie, charpente que couverture

29 - a esté convenu que ledit futur fera reparer lesdits bastimens, lesquelles

30 - reparations ont esté evaluéz entre les partyes la somme de trois cent livres

31 - pour laquelle somme il aura hypotheque sur le fond dud[it] domaine ;

32 - en cas qu'il n'y ayt enfans dud[it] mariage lors de la dissolution

33 - de com[munau]té a esté aussy convenu attendu que ledit domaine est nud

34 - de bestiaux et deblures que en cas que ledit futur y etablisse des

35 - bestiaux et que lors de la dissolution de com[munau]té il n'y ayt enfans dudit

36 - mariage que ledit futur ou les siens retireront lesd[its] bestiaux pour

37 - leur estre propre et où ledit futur acquitera les debtes et hypotheques

38 - qui se trouveront deubs en raportant quittances de ce qu'il aura payé

39 - il sera subrogé aux droicts, noms, raisons et actions des creanciers

40 - ausquels il aura faict les payemens et pour la somme qu'il paiera

41 - sur led[it] domaine du jour et datte desd[ites] creances ; arivant dissolution

42 - de com[munau]té par le deced dud[it] futur ou aultrement la future aura le

43 - choix de suivre lad[ite] com[munau]té ou y renoncer et y renonçante reprendra

44 - franchement et quittement tout ce qu'elle aura porté dans lad[ite] com[munau]té ou

45 - qui y sera entré à cause d'elle avec son dhouaire (9), preciput (10) et conventions

46 - matrimonialles. Le survivant des futurs prendra par preciput

47 - et avant partage des esfets de lad[ite] com[munau]té pour et jusques à la somme

48 - de cinquante livres ; le futur a dhoué et dhoue (11) lad[ite] future du

49 - dhouaire coustumier et parce que lad[ite] future n'a aucuns esfets mobiliaires,

50 - pas mesme de quoy s'achepter des habits nuptiaux (12) et linges à son

51 - usage, a esté convenu que le futur l'habillera d'habits nuptiaux

52 - suivant sa condition (13) à quoy il employera jusque à la somme de cent

53 - livres, pour laquelle somme il aura son hypotheque sur ledit

54 - domaine ; lesdits Bonnet et Gerbault ont promis de norir dans

55 - leur maison lesd[its] futurs pendant un an apres ledit mariage sans

56 - pour cela que lesd[its] futurs puissent acquerir pendant ledit temps aucun

57 - droict de com[munau]té tacite ou coustumier avec lesd[its] Bonnet et Gerbault

58 - et ce qu'ils pouront faire pendant led[it] temps leur appartiendra ; le surplus

59 - non ecrit au present contract s'arengera suivant la Coustume (14) ; en faveur et

60 - consideration dud[it] futur mariage et pour la bonne amitié que led[it] Edme

61 - Bonnet a pour ledit Caffard futur et pour les bons services qu'il a receu

62 - de luy de la preuve desquels il l'a relevé et releve par les presentes il a donné

63 - et donne aud[it] Jacques Caffard futur ce acceptant une piece de vigne

64 - scitué au vignoble de Montailland de l'oeuvre de huit hommes (15)

65 - pour en faire ... et jouir par led[it] Caffard apres le deced dud[it] Edme

66 - Bonnet qui s'est reservé les fruicts de lad[ite] vigne pendant sa vie durant ;

67 - lad[ite] donation ainsy faitte dans la meilleure forme que telle donation puisse

68 - et doibve estre faitte ; laquelle a esté acceptée par ledit Caffard qui en a remercié

69 - ledit s[ieu]r Bonnet et laquelle vigne les partyes ont evaluéz la somme de

70 - soixante livres en fond et ont les partyes evalué leurs droicts (16) à

71 - la somme de six cent livres (17) pour chacun d'eux ;

72 - à tout ce que dessus stipulé et accepté par lesdittes partyes

73 - qui à l'accomplissement se sont respectivement obligéz. (#) Car ainsy &c prom[ettant] &c

74 - obligeant &c renon[çant] &c faict, leu et passé presens les sieurs Pierre Caffard

75 - sieur de Long (18), François Caffard oncle dud[it] futur, Pierre Caffard son frere,

76 - Maritte Perruchet son beau frere tous dem[euran]ts aud[it] St Bonnot ; lesd[its]

77 - futurs ensemble (19) ledit Pierre Caffard frere dud[it] futur ont dit ne sçavoir

78 - signer enquis.

 

E. Bonnet - De Charry Giverdy - M. Gerbaust - Caffard de Long - Caffard - Durolet - Deroux - Perruchet - Pierre Caffard - E. Bonnet - Gestat (20)

79 - Controllé et insinué (21) à La

80 - Charité le 23e n[ovem]bre 1715.

81 - Reçu sept livres dix

82 - sols. ...

 

# : Et par ces mesmes presentes led[it] sieur Chary tuteur a rendu conte à lad[ite] future du maniement et gestion qu'il a eu de la personne et biens de lad[ite] dam[oise]lle future depuis le jour qu'il a esté eslu son tuteur jusques à ce jour d'hui et de la pension de lad[ite] future pendant lequel temps qu'elle a vecu chez lui et des voyages et deboursés par luy faicts pour ses affaires et à l'occasion de lad[ite] future ; par l'effet duquel compte il s'est trouvé que lad[ite] future luy est redevable de la somme de deux cent livres se restreignant cependant à la somme de cent cinquante livres sur laquelle somme il recevra ce qui est deub par le nommé Jean Vannereau fermier dud[it] domaine pour le terme echeu au douze du present mois ; et ce qui se trouvera deub apres le payement dud[it] Vannereau luy sera payé par ledit Caffard futur le lendamain dud[it] mariage et dont ledit futur sera et demeurera creancier de lad[ite] future ; à faire lequel payement lad[it] s[ieu]r Caffard futur s'est volontairement obligée ; dans lequel compte est entrée la somme de dix livres que led[it] s[ieu]r tuteur a receu du s[ieu]r metaiyée pour vente des (vernes) qui sont autour des préz dud[it] domaine ; au moyen duquel compte lad[ite] dam[oise]lle future sous l'authorité dud[it] futur a dechargé et decharge led[it] s[ieu]r de Chary de l'aministration qu'il a eu de son compte et biens ce que lad[ite] dam[oise]lle future de restituer lorsque elle aura atteint l'age de vingt cinq ans et jusques à ce led[it] s[ieu]r de Chary s'est reservé les pieces qui concernent ledit comte lesquelles il rendra lors de la ratification des presentes ; et où lesd[its] futurs voudroient protester et contester contre le present compte en ce cas led[it] s[ieu]r de Chary ne leur fera aucune remise et la fera rembourser generallement de tout ce qu'il aura frayé, payé et debourcé.

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - Jacques Caffard : Né vers 1689, Jacques Caffard, marchand, laboureur, honnorable homme, est décédé le 1er septembre 1740 à Châteauneuf. Le berceau de la famille Caffard semble avoir été le village de Saint-Bonnot (Nièvre).

(2) - Magdelaine de Chary : Née vers 1695 et décédée le 20 février 1739 à Châteauneuf, Madeleine de Charry est la fille de l'écuyer Pierre de Charry (1673/1709), sieur de Crot-Ravard, et de Catherine Piquet (1679/1709).

1709 est une année terrible pour la jeune Madeleine de Charry, alors âgée de 13 ou 14 ans. En quelques mois, elle perd une soeur (10 août), son père (27 août) et sa mère (23 novembre)... peut-être victimes des suites du terrible hiver de 1709.

Blason de la famille de Charry

(3) - escuyer : Ecuyer ; le rang d'écuyer est le premier degré de la noblesse.

(4) - dam[oise]lle : Le mot désigne une femme née de parents nobles et se dit aussi bien des femmes mariées que des filles. / Si la Damoiselle est mariée, c'est qu'elle est l'épouse d'un noble, certes, mais d'un simple écuyer (pour la femme d'un chevalier, on dira Madame).

(5) - Giverdy : Il existe à Nevers des archives sur le manoir de Giverdy (photo ci-dessous), où Madeleine de Charry passe sans doute une partie de son enfance, mais celles-ci ne sont communicables qu'en 2016...

(6) - solemnisé : Célébré.

(7) - biens meubles et immeubles : Les biens meubles sont ceux que l'on peut déplacer (objets mais aussi animaux) ; à l'inverse, les terres et les bâtiments, attachés au sol, sont des biens immeubles ; ce sont évidemment ces derniers qui constituent l'élément principal du patrimoine.

(8) - Crot Raval : Crot-Ravard ; domaine d'une quarantaine d'hectares consistant en terres labourables et non labourables, prés, pâtureaux, maison, grange, écurie, cour, jardin, chènevière... En 1715, les bâtiments du domaine sont à moitié en ruine et les terres à l'abandon. Le premier seigneur connu est Edme Piquet (1675). En 1694, Pierre de Charry, seigneur de Giverdy, épouse la fille de feu Pierre Piquet et devient à son tour seigneur du lieu. Lui succède le marchand Jacques Caffard, époux de sa fille Madeleine de Charry (1715).

Le Crot-Ravard aujourd'hui

(9) - dhouaire : Portion de biens qui est donnée à une femme par son mari à l'occasion du mariage, dont elle jouit pour son entretien après le décès de son mari, et qui descend après elle à ses enfants.

(10) - preciput : Préciput : sous le régime de la communauté de biens entre époux, avantage conféré par le contrat de mariage à l'un des époux, généralement au survivant, et consistant dans le droit de prélever, lors de la dissolution de la communauté, sur la masse commune et avant tout partage de celle-ci, certains biens déterminés ou une somme d'argent. (TLF)

(11) - a dhoué et dhoue : A doté et dote.

(12) - habits nuptiaux : Robe nuptiale mais également, de façon plus générale, l'ensemble du trousseau de la future mariée.

(13) - suivant sa condition : C'est-à-dire selon son état de personne noble.

(14) - Coutusme : Droit, non-écrit ou codifié tardivement, propre à la région et formé par un ensemble de règles juridiques (régissant les affaires publiques comme les affaires privées) établies sur des usages locaux, règles qui ont force de lois, sans avoir été promulguées comme telles, pour autant qu'elles soient acceptées par tout le groupe intéressé. (TLF)

(15) - oeuvre de huit hommes : Mesure agraire pour la vigne correspondant à la surface que huit hommes peuvent travailler en un jour. Comme la boisselée, l'oeuvrée varie d'une localité à l'autre.

(16) - leurs droicts : Prétention fondée sur quelque titre, ce qui appartient à quelqu'un en vertu d'un titre légitime.

(17) - six cent livres : La jeune femme n'ayant aucuns esfets mobiliaires, on en déduit logiquement que ces 600 livres doivent correspondre à la valeur de ses seuls biens immobiliers, c'est-à-dire au domaine de Crot-Ravard.

(18) - sieur de Long : Long est probablement le nom d'un domaine, non localisé.

(19) - ensemble : Et également.

(20) - Gestat : Il s'agit de François (1er du nom) Gestat, notaire à Champlemy (Nièvre) de 1683 à 1738.

(21) - insinué : Inscrit dans un registre prévu à cet effet.

 

 Châteauneuf

 Accueil

Page créée le 30 mars 2013. Dernière mise à jour le 30 décembre 2013.

© Cahiers du val de Bargis