Châteauneuf, 1714 : Bail du domaine du Potin (14 hectares), appartenant alors au seigneur de Fonfaye. Le revenu du domaine est estimé à 90 livres par an.

Moins de dix-huit mois plus tard, le Potin aura changé et de propriétaire et d'exploitants. (0)

Cote : 3 E 8 / 150 - Minutes du notaire Isaac Voullereau (Colméry)

 

Lavoir du Potin (photo empruntée au site Notre passion des lavoirs)

x

1 - L'an mil sept cent quatorze le dixiesme jour du mois de may au lieu

2 - du Potin (1) justice de Fonfaye (2) parroisse de Chastelneuf (3) apres midy pardevant

3 - le nottaire soubsigné est comparu h[onnête] homme Pierre Gillet marchand

4 - fermier du chasteau dudit Fonfaye et depandance y demeurant, lequel

5 - de son bon gré sans aucunes force ny contrainte a cognu et confessé

6 - avoir baillé et continué le bail à metairie du domaine du Potin depandant

7 - de sad[ite] ferme et promet faire jouir pandant le temps qui reste à

8 - expirer de celluy qu'il a fait de lad[ite] ferme avec madame de Fonfaye (4)

9 - dame de ce lieu ou à present son fils (+ : et jusqu'au vingt un may de l'année mil sept cent dix sept) à Joseph, Jacques Loizeau

10 - frere et Perrette Poirier femme dudit Joseph commun personnier (5) laboureurs

11 - demeurant audit domaine du Potin parroisse dudit Chastelneuf, ladite

12 - Poirier procedante à l'authorité dud[it] Loizeau son mary qui luy a prestés

13 - et par elle acceptés au renontiations requises et necessaires de droit, pour

14 - jouir par lesdits preneurs dudit domaine tout ainsy et comme ils font

15 - encore de present à tiltre de moitié (6) suivant et conformement au

16 - bail qui leurs a esté cy devant fait par Louis Perreau pour lors fermier

17 - dudit Fonfaye par devant Lauverjon nottaire le vingt un may mil

18 - sept cent neuf et sans rien innover synon que lesditz preneurs

19 - jouiront pandant la presente continuation de bail des préz de la Forrets

20 - au lieu et place de ceux qu'ils exploitoient appartenant au sieur

21 - religieux de Nostre Dame de Bouras (7) à la charge de payer audit sieur

22 - bailleur dix livres par chacun an au jour de St Martin d'hiver (8) pour la moitié

23 - de celle de vingt livres que lesd[ites] parties estoient tenus payer ausd[its] s[ieu]r de

24 - Bouras ; et jouiront encore lesd[its] preneurs de la premiere et seconde herbes

25 - du pré Mousnier pandant icelluy bail sans en rien rendre aud[it] bailleur ;

26 - auront aussy lesd[its] preneurs faire et enblaver deux chartéz de foing à la

27 - prandre par chacun an pandant ledit bail dans les préz de Belleporte (9)

28 - appartenant audit s[ieu]r bailleur (# : pour la p[rése]nte année seullement attendu qu'ils ne prandront pas cette année l'herbe dud[it] pré Mousnier) sans aucune retribution ; et pouront iceux

29 - preneurs enblaver (10) quatre boissellez (11) de terres de chaques tournures (12) de leurs

30 - terres particulleres ou led[it] s[ieu]r bailleur n'y prandra aucune chose aussy

31 - pendant ledit bail ; pour faire les fraiz de moisson, ledit bailleur fournira

32 - aux preneurs par chacun an douze boisseaux de bled meteil et six boisseaux d'orge

33 - et six boisseaux d'avoine de la qualité que lesd[its] grains vendront dans ledit domaine

34 - et cent solz en argent pour avoir du scel pour nourir lesd[its] moissoneurs ; et prandront

35 - encore lesd[its] preneurs un des fumiers qui se trouveront dans la basse cour (13) dud[it] chasteau

36 - pour mettre dans les terres dudit domaine au choix des preneurs (devant) la grange

37 - dudit chasteau ; seront lesd[its] preneurs tenus de faire et labourer les chenevieres (14) dud[it]

38 - s[ieu]r bailleur en temps et saison pandant ledit bail sans en tirer aucune retribution

39 - et à l'esgard des bestiaux que lesd[its] preneurs ont en leur possession pour l'exploitation

40 - dudit domaine ils en passeront cheptel incessamm[en]t (à reserve des cavalles (15))

41 - qu'ilz tiendront à prix d'argent suivant l'estimation qui en sera faite

42 - entre les parties à la charge d'en payer l'(interrets) du prix aud[it] bailleur

43 - pandant ledit bail avec obligation des semances des tramois (16) que ledit bailleur

44 - a advancé cette presente année et sans prendre aud[it] s[ieu]r bailleur et à d'autre de ... ;

45 - à tout ce que dessus lesd[ites] parties sont demeurés d'accord et se sont respectivem[ent] obligés à

46 - touttes les clauses charges et conditions desd[its] baux cy dessus nommez Car ainsy

47 - et sans ... (## : bailleront lesd[its] preneurs une expedition (17) des presantes aud[it] s[ieu]r bailleur à leur frais dans quinzaine). Car ainsy & promettant & obligeant & renonçant & fait en

48 - presence de Edme Barbier lab[oureur] dem[eurant] au Carré parroisse de St Malo et Guill[aume] Adam

49 - thuillier dem[eurant] en la parroisse de Chastelneuf tesmoins ; lesd[its] preneurs et ledit Adam ont declaré

50 - ne scavoir signer enquis et interpelez et pour satisfaire à l'esdit du controlle les parties

51 - ont estimé le revenu dud[it] domaine estre de valleur de quatre vingt dix livres

 

Pierre Gillet - E. Barbier - I. Voullereau (18), no[tai]re

53 - Con[trô]llé à Pouilly ce 15 may 1714.

54 - R[eçu] 33 s[ols]. Rabiones

 

x

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - Potin : Première mention en 1496. Avant la Révolution, le domaine appartient à la dame de Gobinot (1664), au seigneur du Verne de la Varenne (1705, 1716), au seigneur de Fonfaye (1714, 1751), à la famille Petit et notamment à la très active veuve Petit, Marie Germain (1703 / 1778), femme d'affaires de l'époque.

(2) - Fonfaye : Première mention en 1164. Quelques seigneurs de Fonfaye : Jean de Pignéol (1325), Jean Gamard (1380), Jean Le Clerc (1399), Jean Tenon (1655), Henri-Louis de Morogues (1656), Guy de Morogues (1689), François-Gabriel de Morogues († 1762), Françoise-Léontine de Prunelé (1789)... On y trouve un château, une tuilerie...

(3) - Chastelneuf : Châteauneuf-Val-de-Bargis (Nièvre).

(4) - madame de Fonfaye : Il devrait s'agir d'Elisabeth du Faur (1664-1756), épouse de François-Gabriel de Morogues - seigneur de Fonfaye, la Celle-sur-Nièvre, Dreigny (Colméry).

Armoiries des de Morogues

(5) - commun personnier : Parsonnier ; vivant en frérèche, c'est-à-dire en association communautaire.

(6) - à tiltre de moitié : A titre de moitié de tous fruits ; mode de tenure le plus fréquent dans l'ouest, le centre et le sud de la France. Le propriétaire apporte les terres, le bétail, les semences ; le métayer, ses outils et sa force de travail. Le propriétaire prend généralement la moitié de la récolte. Le métayer, lui, en sus de l'autre moitié, dispose également du fumier, du lait et du travail des animaux mais partage les autres produits (croît, laine) par moitié avec le bailleur. (d'après le Dictionnaire du monde rural)

(7) - Nostre Dame de Bouras : L'abbaye de Bourras est fondée le 8 septembre 1119 par Hugues de Thil, seigneur de Champlemy, et sa femme, Alix de Montenoison. Elle est la "première fille" de l'abbaye de Pontigny. Bourras est le lieu de la sépulture des seigneurs de Montenoison, à l'exception de ceux qui sont comtes ou ducs de Nevers.

Au début du XVIIIe siècle, selon un visiteur du temps, Bourras est tellement ruinée qu'elle ressemble davantage à une grange qu'à une abbaye et ne compte qu'un seul religieux.

(8) - St Martin d'hiver : 11 novembre.

(9) - prez de Belleporte : Lieu-dit non répertorié, dont le nom pourrait peut-être évoquer l'entrée du château et donc indiquer la localisation.

(10) - enblaver : Ensemencer une terre en blé et, plus généralement, en grains.

(11) - boissellez : Mesure agraire surtout répandue dans le centre de la France et correspondant à la surface de terre pouvant être ensemencée avec un boisseau de grains ; or cette superficie varie selon le boisseau, le lieu, les techniques et la période ; ainsi précise-t-on toujours dans les actes " une boisselée, mesure de Cosne " ou " une boisselée, mesure de Nannay " - ce qui indique clairement que cette unité de mesure est variable ; à Châteauneuf, il semble qu'elle fluctue de 850 à 1 000 m² (10 ares) ; système métrique aidant, elle se stabilise, après la Révolution, à 1 000 m².

(12) - tournures : En Nivernais, au XVIIIe siècle, sole de culture, saison. (Dictionnaire du Monde rural)

(13) - basse cour : Basse-cour ; ensemble des bâtiments et cours habités par les animaux domestiques (Dictionnaire du monde rural).

(14) - chenevieres : Chènevière ; champ sur lequel on cultive le chanvre (lequel fournit une matière textile, préparée par rouissage et teillage).

(15) - cavalles : Juments (mot incertain).

(16) - tramois : Blé de mars, blé de trois mois (qui pousse et mûrit en l'espace de trois mois).

(17) - expedition : Copie d'un acte, d'un jugement.

(18) - I. Voullereau : Isaac Voullereau, notaire à Colméry de 1688 à 1720. En 1715, le bourg ne compte pas moins de trois notaires de ce nom...

 

 Recherche

- Vues anciennes ou actuelles du Potin (contact).

 

 Châteauneuf

 Accueil

Page créée le 31 janvier 2012. Dernière mise à jour le 31 janvier 2012.

© Cahiers du val de Bargis