Châteauneuf, 1688 : Donation d'un noble de Châteauneuf, Eustache-Laurent du Verne de la Varenne, au bénéfice de la cure. Le donateur est un jeune homme (28 ans) mais son épouse a 41 ans de plus que lui ! (0)

Cote : G 1654 (?) - Archives de l'Yonne

 

1 - Ce jour d'huy cinqlyesme jour du mois de septembre

2 - mil six cent quatre vingts huict au bourg de

3 - Chastelneuf au val de Bargis pardevant le nottaire

4 - soubsigné et tesmoings soubescrips apres midy onts estés

5 - presant en leurs personne messire Eustache Laurend du

6 - Vernne chevallier seigneur de la Varinne (1) et damme

7 - Anne de Farou (2) espouse demeurant au bourg

8 - dudict Chastelneuf, la dicte damme de Farou proceddante

9 - soubs l'authoritté dudict seigneur de la Varinne qu'ils luy

10 - a prestés par elles acceptés renonsante à toute coutume

11 - et ordonnance au presante contraire, mesme à la coutume

12 - de Nivernois arthicle quatorze tiltre de femme marié

13 - à elle expliqués par le dict juré (3) qu'elle a dict bien savoir

14 - et d'abondante y renonce lesquelles seigneur de la Varinne

15 - et la dicte dame de Farou son espouse seu[le]ment de leurs

16 - bon grés, vollontés, sans auqune force ny contrainte comme

17 - bien conseillés et advisé en ce faisant onts recogneu, confessé

18 - avoir donné, ceddés, quittés et delaissé, transporté et par

19 - ces presante donne, cedde, quitte, delaisse et transporte dès

20 - ma[i]nten[an]t et à toujours par forme de donnation fondation

21 - pure et simple yrevocable faicte entre vif autrement et

22 - en la meilleur forme et maniere que faire ce peuts et

23 - que donnation peubt valloir et avoir lieu sans esperrer

24 - de la pouvoir ny volloir jamais revocquer ny anuller

25 - en quelque sorte et maniere que ce soit et pour plus

26 - grande surté et valliditté (dud[it]) ont promis garantir, fornir

27 - et faire vailloir de tous troubles, debte, hipoteque, esvictions,

28 - alienations et autre empeschement generalement quelconque

29 - à painne et setera (4) à venerable et discrette personne mestre

30 - Louis de Larousse (5) prestre curé de la paroisse dudit Chastelneuf

31 - val de Bargis y dem[euran]t presant, stipullant et acceptant tant pour

32 - luy que pour ces su[cce]sseurs curés de l'eglisse St Estienne dudit

33 - Chastelneuf et de sucsseurs en sucsseurs et à perpetuité à toujours

34 - sans aussy pouvoir y revocquer ny y manquer à painne et setera.

35 - C'est à savoir une piesse de vigne au dict seigneur de la Varinne

36 - et la dicte dame de Farou son espouse appart[en]ente assise et située

37 - en la coste de Survif finage, justice dudit Chastelneuf (6) conten[an]t l'euvre

38 - de sept hommé de piouche (7) ou environ comme la piesse le

39 - comporte appellé la Vigne du Rousseau assé mal garnys

40 - de prons secqs (8) tenant d'un lon[g] du levant au grand chemain

41 - quy tant (9) dudict bourg de Chastelneuf à l'usage (10) et à Cessy les Bois

42 - une hays vifve entre deux, d'autre lon[g] du couchant à Edme

43 - Bernard, d'un bout de midy à la terre du seigneur de Fonfaye

44 - aussy une hays vifve entre deux, d'autre bout de septentrion à

45 - la vigne de Joseph Delery et autre, d'autre part de laquelle

46 - piesse de vigne ledict seigneur de la Varine et la dicte dame de

47 - Farou son espouse ce sonts desmis, descezy et devestu pour

48 - et au proffit dudict sieur de La Rousse en sa dicte quallité de curé

49 - dudict Chastelneuf ces sucsseurs franq et quitte de toute debte,

50 - hipoteque, dhomage et arerage quelconque saufe de six deniers de

51 - cens (11) envers monseigneur le duc de Nevers par an que le dit

52 - seigneur de la Varine ... serat tenu de payer par an à lad[ite] (cure)

53 - quitte des arerages du passé à commanser la jouissance de la dicte

54 - vigne de ce jour d'huy datte des presante et de lacq à continuer

55 - d'an en an perpeteuellement et à toujours ; cedandant (année) le dict

56 - seigneur de la Varinne et la dicte dame de Farou son espouse la somme

57 - de trois livres deubs pour l'accense (12) de la dicte vigne par Edme Bernard

58 - laboureur demeurant au Pôtin quy (l'avoit) d'accense pour ledit prix

59 - à la charge aussy et ce reservant la deblure (13) et fruits d'ycelle

60 - vigne pour la presante année pour ledit Bernard seullment moyen[nan]t

61 - ladite somme de trois livres la presante donnation fondation

62 - aussy faicte par les dict seigneur et dame à la charge que

63 - ledict sieur de La Rousse curé dudit Chastelneuf pour luy que

64 - ces suc[ce]sseurs curés a promis, sera tenu et c'est par ces presante

65 - obligés de dirre ou fairre dirre par an au jour et

66 - faiste de sainte Anne merre de la trais sainte Vierge

67 - Marie merre de Dieu une messe basse de requiem pour

68 - le repos de l'asme de messires les pere et mere desdicts sieur et

69 - dame fondateurs et pour le repos aussy de leurs asme apres

70 - que Dieu aura disposé d'eux à touts temps et perpetuitté, faulte

71 - de quoy faire et y revocquant la presente donnation fondation

72 - n'aura lieu ; ce que faisant la dicte piesse de vigne appartiendra

73 - au dict sieur de La Rousse curé ces dict sucesseurs pour en jouir,

74 - usser, disposer comme bon luy semblera pour les jouissance

75 - sans pouvoir nean[moi]ngs vandre ny alliener ycelle ; laquelle vigne

76 - demeurera pour fond tres fond (14) à la cure dudit Chastelneuf aux

77 - charge de ladite vente de six deniers seullment et pour les bonnes

78 - yntantions que lesdit sieurs et dame fondateurs onts on fait

79 - desdit (parens) et par ce qu'ils leurs plaise et estre leurs yntentions

80 - cy dessus yrevocable vollant et consente acordant que le dit

81 - sieur de La Rousse ces dit suc[ce]sseurs curé sont et demeure (souscripteurs)

82 - de la dicte vigne l'on mette en bonne et bonne possession

83 - suffisante et saisme par quy et à quy ils appartiendra en vertu

84 - des presante consistant pour cette esfait leur preuve special

85 - et general le porteur d'icelle auquel ils onts donné et donne

86 - pouvoir pour faire insinuer lesdite presante au greffe du

87 - presidial de St Pierre le Moutier ou par toute cours royal qu'ilz

88 - appartiendra par toute (alliance) qui sera besoing, né[ce]ssaire pour

89 - la forme et validité des presante dans les quatre mois de

90 - l'ordonnance lesdite parties onts aussy fait et (confié) leurs pouvoir

91 - spesial et general ledit porteur des presante auquelle ilz en donne

92 - le (pouvoir) aux charge du quel contrat les parties ce sonts

93 - obligés en tous leurs biens meuble et ymmeuble (15) present et

94 - advenir et à paine de tous despans, dommage et interets ; les

95 - quelles seigneur et dame fondateurs ce sonts obligé de payer

96 - les frais de l'insin[u]ation (16) des presante et les proffits sy proffits

97 - sont deubs à monseigneur le duc de Nevers ou ces fermiers

98 - à cause de la presante fondation et donnation s'est pareillement

99 - tenu et obligé ledit sieur de La Rousse et ces sucesseurs

100 - de dirre et (admetre) au prosne qu'ils y aura une messe

101 - de fondation pour les repos des asmes des parants des deffunt

102 - de dame Anne de Farou et apres son deceds et de celluy

103 - de messire Eustache Laurend Duverne & de ces sucesseurs.

104 - Car ainssy et setera ; fait en presence de mestre François

105 - Perreau, mestre Jean Guÿot pratitien, tesmoings dem[euran]t audit

106 - Chastelneuf ; les parties ce sonts soubsigné, sont sellé la

107 - minutte des presante et signé de la Varinne, de Farou,

108 - de La Rousse, Guyot, Perreau et F Lauverjon (vivant) nottaire

109 - ... et de livrer la presente grosse à messire François

110 - (Ector) de Morogue curé dudit Chastelneuf (17) ce requerant

111 - par moy François Perreau nottaire et garde des minutte dudit

112 - (feut) Lauverjon mon beau perre.

 

F. Perreau

 

113 - abandon de la vigne de la cure

114 - fait à la charge de dire la messe

115 - le jour de ste Anne pour le repos de

116 - l'ame des bienfaiteurs

117 - le 5. 7bre 1688.

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - Eustache Laurend du Vernne chevallier seigneur de la Varinne : Eustache-Laurent du Verne de la Varenne (1660/1740) brigadier des gardes du corps, chevalier de St-Louis. (consulter la page consacrée à la famille du Verne de la Varenne)

(2) - damme Anne de Farou : Anne de Farou, fille de François de Farou - seigneur des Reguins et de Beauregard, syndic de Châteauneuf - a alors 69 ans, soit 41 ans de plus que son mari !

(3) - juré : Homme de loi.

(4) - et setera : Et caetera.

(5) - Louis de Larousse : Louis-Conil Delarousse est le curé de Châteauneuf de 1686 à 1718. Peu apprécié par son évêque, qui l'accuse de n'avoir pas grande vertu ny pieté et d' être un assez mauvais sujet, il est pourtant défendu par l'ensemble des habitants.

(6) - finage, justice dudit Chastelneuf : Etendue de la paroisse.

(7) - sept hommé de (piouche) : Sept hommées de pioche : une hommée est la portion de terre mesurée par le travail que peut faire en un jour le vigneron (celui-ci travaillant à la pioche).

(8) - prons secqs : ??? Vraisemblablement un terme viticole qu'il est tentant de rapprocher du "prompt-bourgeon" (rameau secondaire qui se développe de manière prématurée sur un bourgeon de l'année). Le mot "bourgeon" est peut-être ici sous-entendu... A creuser!

(9) - tant : Il faut sans doute comprendre "tend"...

(10) - l'usage : Lieu où la communauté villageoise a le droit de prendre du bois ou de faire paître le bétail (forêt seigneuriale, par exemple). A Châteauneuf, l'usage paraît donc se situer au nord-ouest du bourg, au niveau du bois de Survif.

(11) - cens : Rrente annuelle versée au seigneur.

(12) - l'accense : Le bail.

(13) - la deblure : La récolte.

(14) - pour fond tres fond : Pour fonds et tréfonds (sol et sous-sol).

(15) - tous leurs biens meuble et ymmeuble : Les biens meubles sont les biens que l'on peut déplacer ; à l'inverse, les terres et les bâtiments sont des biens immeubles.

(16) - insin[u]ation : Insinuation ; inscription d'un acte privé sur un registre public.

(17) - François de Morogues fut effectivement l'un des curés de Châteauneuf... mais de 1718 à 1725. Comment expliquer qu'il soit mentionné dans un document prétendument daté de 1688 ?! Ce document est donc la copie d'un acte plus ancien. Cela explique que n'y figure aucune autre signature que celle de son rédacteur.

 

 Accueil

 Châteauneuf

Page créée le 16 novembre 2008. Dernière mise à jour le 8 octobre 2015.

© Cahiers du val de Bargis