Chasnay, 1673 : Procès-verbal de la visite effectuée par l'évêque d'Auxerre, dont le diocèse comprend à l'époque un certain nombre de paroisses nivernaises.

Sans surprise, il en ressort qu'à Chasnay, comme dans les villages environnants, la misère est le lot quotidien des habitants.

Guidé par le curé, l'évêque découvre une église vétuste et mal adaptée à son usage. La plupart des meubles et objets liturgiques sont "mal propres", inutilisables ou manquants. Le bâtiment lui-même est en piteux état : dalles cassées, murs crevassés, clocher délabré. Le cimetière entourant l'église est ouvert à tous les vents.

Le presbytère est en ruine et les habitants, alors qu'ils y sont en théorie obligés, ne font rien pour le relever. Le curé occupe donc une maison "de louage". C'est l'une des rares maisons habitables du bourg, où les "masures" et les granges "prestes à tomber" dominent.

Le village compte plusieurs cabarets. Il arrive qu'on y entende "grand bruit", y compris à l'heure de la messe. Des débordements se produisent, notamment la veille de la Toussaint où l'on fait sonner les cloches et où l'on boit à la porte de l'église.

De façon générale, la population du village, qui peut s'élever à 300 personnes, est peu assidue aux offices. La plupart ne "frequentent les sacremens" qu'une fois l'an ; peu assistent au catéchisme.

S'il ne semble pas y avoir de "fortes têtes", on comprend tout de même que les conflits ne sont pas inexistants. Les habitants rapportent, pour s'en plaindre, que le curé exige de ses paroissiens la somme de 5 sols pour un baptême. (0)

Cote : G 1654 - Archives départementales de l'Yonne

 

Le choeur de l'église de Chasnay (58)

 

St Germain de Chasnay

 

1 - Et le lendemain samedy quinziesme jour du mois

2 - de juillet mil six cens soixante et treize sommes partis (1)

3 - du bourg de Chateauneuf accompagnés comme dessus

4 - pour aller faire n[ot]re visite en l'eglise paroissialle de

5 - St Germain de Chasnay où estant arrivés sur les

6 - huict heures du matin après nous estre revestu de n[ot]re

7 - rochet et camail (2) en la maison presbyteralle le curé

8 - nous seroit venu prendre et nous auroit conduit processionnelle[men]t

9 - à l'eglise à la maniere accoustumée ; apres les prieres

10 - ordinaires nous avons visité les fonds baptismaux

11 - qui sont au bas de l'eglise du costé de l'epistre (3) mal placés la

12 - pluye tombant par dessus des fenestres du clocher, le

13 - vaisseau qui est de cuivre avec son couvercle rompu

14 - mal propre et n'est point estamé, point de piscine (4) ;

15 - et nous estant enquis s'il y a des femmes qui aillent

16 - aux accouchées, ledit curé nous a repondu que les

17 - nommées Marthe Bonbaptesme et Perrette Bernard

18 - qui ne sont point presentes y vont mais que la plus

19 - part des femmes de la paroisse s'assistent pour l'ord[inai]re

20 - les unes les autres. Ensuitte estant remonté à l'autel

21 - nous avons fait la visite du très s[ain]t sacrem[en]t (5) que nous

22 - avons trouvé dans le tabernacle (6) qui est de bois peint

23 - et doré au dehors et doublé par dedans d'une estoffe

24 - assez honneste tenu dans un ciboire (7) d'argent.

 

25 - Après quoy ledit curé nous ayant rep[rése]nté les vaisseaux des

26 - s[ain]tes huiles qui sont de plomb et très mal propres et avons remarqué qu'il n'y

27 - a point d'ampoule separée pour les infirmes ; il nous a

28 - dit de ce interrogé qu'il ne sçait non plus que les anciens de la

29 - paroisse si l'eglise a esté consacrée, que la feste de la dedicace

30 - a coustume de se faire le lendemain de la feste de St Germain

31 - patron de l'eglise, que le tiltre est cure dependant du prieuré

32 - de La Charité, que luy qui en est titulaire depuis six ans

33 - ença (8) s'appelle Audebert Almin mais qu'il n'en jouyt que

34 - depuis la St Michel derniere y ayant eu toujours

35 - procés (9); qu'il est aagé de quarante six ans prestre depuis sept,

36 - que le revenu est de cinq cens livres et que les charges

37 - sont les charges ordinaires des curés et communes à tous les curés.

 

38 - Qu'il n'y a ny confrairie (10) ny aucun benefice (11) fondé dans

39 - son eglise ny dans l'estendüe de la paroisse que la

40 - chapelle de Ste Anne (12) qui est environ à un quart de lieüe

41 - laquelle est en assez bon estat quant aux bastimens, mais

42 - ne ferme point à clef ; qu'il a de coustume ainsi que ses

43 - predecesseurs d'y faire le service entier le jour de Ste Anne,

44 - qu'il y a grande devo[ti]on, que dom Charles de la Motte

45 - prieur claustral de La Charité en est titulaire, mais

46 - qu'il ne scait qu'elles en sont les charges ny le revenu.

 

47 - Que le nombre des communians (13) de sa paroisse est de deux

48 - cens vingt trois ou vingt quatre lesquels ont tous satisfait

49 - au precepte de l'Eglise touchant la communion pascalle,

50 - qu'il n'y a point d'heretiques, point de conjureurs, point de

51 - blasphemateurs du s[ain]t nom de Dieu, ny de mariages

52 - contractés dans les degrés deffendus, qu'il n'y a point de procés

53 - qui divisent les familles, que les cabarets sont fermés (14) pendant

54 - les heures du divin service et qu'il n'a aucune plainte

55 - à nous faire contre ses paroissiens si ce n'est de ce que la plus

56 - part n'assistent que très peu au catechisme et ne frequentent

57 - les sacremens qu'une fois l'année qui est au jour de Pasques.

 

58 - Que le revenu certain de la fabrique (15) consiste en des prés qui

59 - sont affermés lesquels luy ont esté adjugés cette année

60 - à la porte de l'eglise à la somme de dix huict livres ; que l'on

61 - fait aussi la queste les festes et dimanches que le fabriq[ueu]r (16)

62 - en charge se nomme Marit Thuet qui est en charge depuis

63 - près de quatre ans enca (8) et n'a point rendu ses comptes non

64 - plus que m[aîtr]e Edme Bousiat nottaire dem[euran]t à La Charité,

65 - Anthoine Pajot, et Pierre Vailleux et plusieurs autres.

 

66 - Et estant l'heure de midy nous avons entendu la s[ain]te messe

67 - et remis la continua[ti]on de n[ot]re visite à trois heures de

68 - relevée (17).

 

69 - Estant retourné à l'eglise à laditte heure ledit

70 - curé nous a fait plainte que les paroissiens negligent

71 - de faire restablir la maison curialle qui tombe en ruine

72 - et qu'il est obligé d'en avoir une de louage ; que l'on a

73 - coustume de sonner la nuict de la veille des trespassez (18)

74 - et de boire sur une tombe qui est à la porte de l'eglise,

75 - qu'il a coustume aussi de faire des mariages les jours

76 - de dimanches et festes et s'est retiré.

 

77 - Les paroissiens ensuitte de ce interrogez nous ont

78 - dit que led[i]t curé introduit une coustume qui est

79 - d'exiger cinq sols pour chasque baptesme qu'il fait, et

80 - qu'ils nous demandent un reglement pour les droits

81 - rectoriaux led[i]t curé les faisant porter aller trop haut

82 - et nous avons aussi entendu quelques uns d'eux nous ayant qui nous avoient

83 - temoigné avoir quelque chose à nous dire en particulier.

 

84 - Le procureur fiscal dudit lieu nous a prié publiquement

85 - de vouloir d'ordonner une peine tant contre les cabaretiers

86 - qui donnent à boire et manger pendant l'office divin

87 - que contre ceux qui les frequentent les cabarets lesd[i]ts jours et heures, ayant quelques fois entendu

88 - grand bruit dans lesdites maisons aux heures du divin

89 - service. Après quoy nous avons donné le sacrement

90 - de confirma[ti]on à ceux qui estoient disposer pour le

91 - recevoir et en nous retirant nous avons visitant tant le

92 - dedans que dehors l'eglise y avons remarqué que le

93 - grand autel est assez mal bien orné mais que ceux de

94 - la nef sont mal propres et peu ornez sans ornemens, que l'image

95 - en relief de St Esloy qui est sur l'autel de St Jean est

96 - difforme aussi bien que celle de St Jean, que les ornemens

97 - qui sont enfermés sous la nef dans un coffre sont conformes

98 - à l'inventaire joint à n[ot]re present proces verbal, qu'il

99 - n'y a point de confessionnal (19), que la nef n'est point tout

100 - à fait lambrisée et que le pavé est rompu (20) en quelques

101 - endroits, que les murailles de l'eglise sont aussi crevassées

102 - en quelques endroits et que la couverture du clocher a

103 - besoin de repara[ti]on et que le cimetiere est ouvert de

104 - toute part et que la maison de la cure n'est pas habitable

105 - en l'estat où elle est.

 

 

Notes et vocabulaire

(0) - Par convention et pour en faciliter la lecture, le texte original a subi diverses retouches : ajout de majuscules aux noms propres, accents, apostrophes et autres signes de ponctuation indispensables à la compréhension ; développement des abréviations ; suppression des majuscules superflues ; séparation des mots accolés... En revanche, l'orthographe n'a pas été corrigée. Les mots entre parenthèses sont incertains.

(1) - sommes partis : En 1685, l'évêque est accompagné par un secrétaire de l'évêché, un prêtre et quelques domestiques. On imagine que c'est également le cas ici.

(2) - rochet et camail : Aube courte à manches étroites et courte pèlerine des ecclésiastiques.

(3) - du costé de l'espitre : pître : côté droit, vu des fidèles, de l'autel, du chur où est faite la lecture de l'épître (passage de l'Ancien ou du Nouveau Testament, lu ou chanté à la messe) ; le côté gauche est le côté de l'évangile.

(4) - piscine : Petite cuve destinée à recevoir l'eau qui a servi au baptême.

(5) - s[ain]t sacrement : L'hostie consacrée placée dans le ciboire ou l'ostensoir ; par métonymie, l'ostensoir lui-même.

(6) - tabernacle : Petite armoire fermant à clef, qui occupe le milieu de l'autel d'une église et contient le ciboire.

(7) - ciboire : Vase sacré en forme de coupe où l'on conserve les hosties consacrées pour la communion.

(8) - ença : En arrière.

(9) - procés : Et, en effet, en 1672, Audebert Almain est en procès avec un autre prêtre, Jean Courtous, qu'il accuse de simonie, c'est-à-dire de tentative de vente (ou d'achat) de la cure de Chasnay, restée vacante à la mort du précédent curé.

(10) - confrairie : Confrérie ; association pieuse de laïques ; on mentionne dans les paroisses environnantes les confréries du Saint-Sacrement, du Rosaire, de Ste-Reine...

(11) - benefice : Un bénéfice est le revenu attaché à un titre ecclésiastique (souvent sous la forme d'une pièce de terre ou d'un bâtiment).

(12) - chapelle de Ste Anne :

(13) - nombre de communians : Ce nombre permet d'évaluer le nombre d'habitants à environ 300.

(14) - les cabarets sont fermés : Le procureur fiscal, agent du seigneur, affirme pourtant le contraire quelques lignes plus bas.

(15) - fabrique : L'ensemble des clercs et des laïcs administrant les biens de l'église.

(16) - fabriq[ueu]r : Fabricien ; celui qui est chargé d'administrer la fabrique (ou : marguillier).

(17) - trois heures de relevée : A 3 heures de l'après-midi.

(18) - trespassez : Nuit des Trépassés, du 31 octobre au 1er novembre.

(19) - confessionnal : Isoloir destiné aux confessions.

(20) - le pavé est rompu : Le sol de l'église est dallé mais la pratique courante des inhumations à l'intérieur de l'église fait que les dalles sont souvent enlevées et parfois cassées.

 

 

 Chasnay

 Accueil

Page créée le 8 mars 2015. Dernière mise à jour le 23 mai 2015.

Cahiers du val de Bargis